carrure

 

définitions

carrure ​​​ nom féminin

Largeur du dos, d'une épaule à l'autre. Une carrure imposante. —  par extension La carrure d'une veste.
au figuré Force, valeur (d'une personne). ➙ envergure, stature.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On voit encore, par cet exemple, que la loi de la carrure peut être quelquefois enfreinte avec bonheur.Hector Berlioz (1803-1869)
A cela, il répondait par de explications abondantes, passionnées il avait fait ce que fait tout directeur de banque, seulement il l'avait fait en grand, avec une carrure d'homme fort.Émile Zola (1840-1902)
En le remettant d'aplomb, je constatai qu'il avait absolument la même taille et la même carrure que moi.Arnould Galopin (1863-1934)
Le grand valet, avec sa carrure de ministre, éclairé par la lumière jaune de la cire, avait, cette nuit-là, un visage plus correct et plus sévère encore que de coutume.Émile Zola (1840-1902)
Ses bras étaient longs et flexibles, ses épaules bien détachées et néanmoins puissantes, avec cette légère tombée qui est plus que la carrure un indice de force.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
L'ombre avait presque la carrure d'un homme mais tout au plus la taille d'un enfant de douze ans.Paul Féval (1816-1887)
Il restait suffoqué par la carrure de son aveu ; et, comme il serrait les poings, elle marcha vers lui, le regarda en face.Émile Zola (1840-1902)
Comme tous les grands capitaines, au moment de livrer sa bataille, une faiblesse superstitieuse l'avait pris, malgré sa carrure habituelle d'homme d'action.Émile Zola (1840-1902)
Quant à résister, j'en aurais eu l'envie qu'elle me serait aussitôt passée, rien qu'à la vue de la solide carrure de mon emprunteur de veste.Eugène Chavette (1827-1902)
Je comprends parfaitement ce que vous avez voulu faire, et cela ne manque pas de carrure.Émile Zola (1840-1902)
Il faut remarquer que le jouvenceau était le corps du monde le mieux formé, le plus vigoureux en apparence, et de la plus belle carrure d'épaules.Mercier de Compiègne (1763-1800)
Et il en riait, excité plutôt, les épaules solides, avec la tranquille carrure du travailleur qui sait où il va.Charles le Goffic (1863-1932)
Sa carrure énorme paraissait presque grotesque sous l'habit noir ; sa chemise, mal faite, se bossuait, s'entr'ouvrait sur sa large poitrine ; il arracha de ses mains ses gants qui le gênaient.Daniel Lesueur (1854-1921)
De son père, certes, il avait le front et les yeux, quelque chose de haut et de solide dans la carrure de la tête.Émile Zola (1840-1902)
Les deux hommes, l'un brun, l'autre roux, tous deux quarantenaires, se signalaient, par l'allure souple et la carrure athlétique, sportsmen exercés et pratiquants.Émile Bergerat (1845-1923)
Le nouveau venu était de forte carrure, le visage assez maigre barré d'une moustache dont les pointes s'effilaient cosmétiquement, cinquante ans, les cheveux grisonnants taillés en brosse.Jules Lermina (1839-1915)
Sans qu'il lui fût possible de rien préciser, cette carrure puissante, cette démarche lourde, ces cheveux grisonnants que l'on distinguait au-dessus du masque de toile, ne lui semblaient pas inconnus.Jules Verne (1828-1905)
Gaud regarda cette belle carrure de mâle qui s'éloignait vers le phare tandis que le coq chantait orgueilleusement pour la troisième fois.Marc Elder (1884-1933)
Léocadie était femme, malgré sa formidable carrure et le talent qu'elle avait de porter des poids de cent livres à bout de bras.Paul Féval (1816-1887)
On y voyait un gars au visage brutal et régulier, mais dont la carrure n'était pas sans grâce et dont les cheveux bouclaient dans un bon style antique.Marcel Boulenger (1873-1932)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CARRURE » s. f.

est un terme dont les Tailleurs se servent en parlant de la taille d'un pourpoint ou d'un corps de juppe, qui se dit particulierement de l'espace qui est entre les deux espaules.

Définition de « QUARREURE » s. f.

Largeur du dos vers les espaules. La quarreure de ce pourpoint, de ce corps de juppe, est malfaite.
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020