causerie

définitions

causerie ​​​ nom féminin

Conférence sans prétention. Une causerie littéraire.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Bras dessus, bras dessous, nous nous éloignâmes, liant causerie, ainsi que deux vieux amis qui se retrouvent.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Édouard n'interrompit pas sa causerie ; mais, après le souper, le rendez-vous fut pris pour le lendemain assez tard, parce qu'il ne se dérangeait pas volontiers le matin.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Marianne scandalisée se leva et fit deux tours dans sa chambre, lieu de cette causerie intime.Henry Gréville (1842-1902)
Après une causerie de quelques heures et des plus étranges, je vous assure, nous nous séparâmes.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Je me sentis si effrayé d'elle, qu'un instant je me crus délivré du charme fatal par l'ingénue et sainte causerie de deux enfants.George Sand (1804-1876)
L'heure est venue de leur demander une causerie familière sur la vie intime de ces paisibles gens auxquels nos cuirassés vont rendre visite avec le cérémonial de la guerre.Pierre Louÿs (1870-1925)
Nous reprîmes tous deux plus de calme ; dans une douce causerie nous nous racontâmes tout ce que nous avions souffert.Paul de La Gironière (1797-1862)
Dans les discussions aimables qui ont lieu entre les seigneurs et les dames, brille déjà le diamant de la causerie française.Clarisse Bader (1840-1902)
Celui de qui je décris les apprentissages évoquerait peut-être dans une causerie des visages, des anecdotes de jadis : il les inventerait à mesure.Maurice Barrès (1862-1923)
Il en va de la causerie, qui est la lumière des salons, comme de l'électricité qui, pour jaillir en éclair, suppose le choc de deux courants contraires.Charles Turgeon (1855-1934)
Le marquis se plut à cette causerie par écrit, qui résumait avec sobriété, et sans les digressions de la parole, les points essentiels.George Sand (1804-1876)
J'y ai cherché avant tout la simplicité et la clarté ; et le ton est le plus souvent celui d'une causerie un peu surveillée.Jules Lemaître (1853-1914)
Permettons donc, sans l'approuver, le ton et les formes de la causerie à l'écrivain dont cette liberté d'allure a si peu compromis et diminué la solidité.Alexandre Vinet (1797-1847)
Beaucoup de femmes demandent à la morphine un montant de l'esprit, un coup de fouet de la causerie.Edmond de Goncourt (1822-1896)
C'est une brillante et vagabonde causerie du soir, entre amis : l'auteur n'a-t-il pas le droit de voir dans ses lecteurs autant d'anciens amis ?Alexandre Vinet (1797-1847)
Sa causerie n'eût pas cessé, pour cela, d'être railleuse, légère et douce ; mais, se trahir ?...Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Le café une fois servi cependant, la causerie, contre l'ordinaire, se refroidit, languit et tomba presque.Émile Gaboriau (1832-1873)
Pendant cette première et douce causerie, chacun fit part à ces intimes de son âme de tout ce qu'il avait dans le cœur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ils y parlaient des menus faits du jour, faisaient des projets pour le lendemain, se reposaient en une douce et confiante causerie.François Coppée (1842-1908)
Il se refusa à toute causerie, se renfermant dans sa chambre et verrouillant sa porte.Jules Lermina (1839-1915)
Afficher toutRéduire