Email catcher

caustique

Définition

Définition de caustique ​​​ adjectif

Qui désorganise, brûle les tissus animaux et végétaux. ➙ acide, brûlant, corrosif. Soude caustique.
au figuré Qui attaque, blesse par la moquerie et la satire. ➙ mordant, narquois. Avoir l'esprit caustique.

Définition de caustique ​​​ nom féminin

Physique Surface à deux nappes ; enveloppe des rayons d'un faisceau lumineux, qui lui sont tangents.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot caustique

Découvrez, à trois jours du premier tour, le florilège des meilleurs moments, parfois caustiques, du dernier débat.Capital, 20/01/2017, « Primaire à gauche : les clashs du dernier débat en… »
Est-il utile de qualifier de sobriquets caustiques des penseurs qui ne pensent pas comme vous ?La chaîne d'union, 2011, Jean-Pierre Villain (Cairn.info)
Le produit de déblanchiment, lui, peut être composé d'acide ou d'hydroxyde de sodium (soude caustique).Ouest-France, Corinne ARGENTINI, 18/10/2018
Comment ce caméléon a-t-il imposé une liberté aussi impertinente, une intelligence aussi caustique, une pensée aussi fantaisiste ?Esprit, 2019 (Cairn.info)
La soude caustique (hydroxyde de sodium) donnerait plus ou moins le même résultat, et les os subsisteraient en partie.Ça m'intéresse, 25/10/2019, « Peut-on faire disparaître un cadavre dans une baignoire ? »
Il s'était introduit, je ne sais à quel titre, chez la princesse, et l'amusait par son babil caustique et médisant.George Sand (1804-1876)
C'est truculent, drôle, caustique, parfois cru mais jamais vulgaire, et la bonne bouille du bonhomme fait le reste.Ouest-France, 22/10/2015
Il ne reste qu'à s'en accommoder, en gardant cette distance critique et caustique qui est devenue pour les modernes la signature du cynisme.L'enseignement philosophique, 2018, Christophe Bardyn (Cairn.info)
En tout cas pas de se faire asperger la tête par un jet de soude caustique.Ouest-France, Josué JEAN-BART, 05/02/2014
Son esprit médisant et caustique dirigeait sur tout le monde, et sur ses supérieurs même, des traits acérés.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
La deuxième observation peut paraître tout aussi caustique et est dirigée aux boulangers allemands et autrichiens ainsi qu’aux pâtissiers italiens.Europarl
Il y touche avec une telle folie que le public se laisse emporter par son univers caustique.Ouest-France, 13/01/2018
Donc mes dessins étaient inspirés par lui, son humour noir, caustique, vindicatif.Africultures, 2011, Christophe Cassiau-Haurie (Cairn.info)
Leurs écrits abondent en topiques résolutifs, adoucissants, caustiques, produits monstrueux de l'art pharmaceutique de leur temps.Charles Anglada (1806-?)
Cette autorégulation consisterait, selon une définition d'un caustique qui l'a expérimentée, à confier au loup le soin de définir comment les moutons seront mangés.LEGICOM, 2007, Odile Naudin (Cairn.info)
Je reconnus des euphorhes qui laissaient couler leur suc caustique.Jules Verne (1828-1905)
Les situations les plus académiques sont traitées de façon caustique, jouant volontairement sur de cocasses anachronismes.La Pensée, 2020 (Cairn.info)
On cherche dans la catégorie des chanteurs caustiques qui auraient pu l'inspirer.Ouest-France, Jean-Philippe GAUTIER, 14/05/2016
Il était caustique, et peut-être lui avait-il donné quelques coups de griffe.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Elle sait manier les mots pour faire sonner ses textes de manière mélancolique, drôle, caustique, fantaisiste.Ouest-France, 23/06/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CAUSTIQUE adj. m. & f. & subst.

Qui a la vertu de brusler, qui est corrosif. Le suc du tithymale est fort caustique. l'arsenic n'est poison que parce qu'il est caustique, qu'il corrode & perce les parties où il s'attache. Il y a des remedes caustiques & corrosifs, qu'on appelle aussi pyrotiques, qui par leur substance acre, mordante & terrestre corrodent, bruslent & mangent la peau & la chair pour penetrer au dedans des corps durs & calleux, & fondent & liquefient les humeurs, comme alun bruslé, esponges, cantharides, & autres vesicatoires. Les caustiques qui font escarre sont appellez ruptoires ou cauteres. Les cristaux de lune & pierre infernale, qu'on fait avec l'argent & l'esprit de nitre, sont caustiques par cette union. Ce mot vient du Grec kaustikos, urens, qui vient de kaio, uro.
 
On dit figurément, qu'un homme est fort caustique, lors qu'il est médisant, censeur, injurieux, qu'il est mordant en toutes occasions.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.