cendre

 

définitions

cendre ​​​ nom féminin

Poudre qui reste quand on a brûlé certaines matières organiques. Cendres de cigarettes (➙ cendrier).
Matière qui se réduit facilement en poudre. Cendres volcaniques.
locution Mettre, réduire en cendres, détruire par le feu, l'incendie.
Les cendres de qqn, ce qui reste de son cadavre après incinération ; ses restes. —  Renaître de ses cendres : revivre, se ranimer.
Religion catholique Les Cendres, symbole de la dissolution du corps (➙ poussière). Mercredi des Cendres (premier jour du carême).

cendré ​​​ , cendrée ​​​ adjectif de couleur

Qui a la couleur grisâtre de la cendre. Des cheveux blond cendré. Héron cendré.
 

synonymes

cendres nom féminin pluriel

ruines, débris, restes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « cendre »

Tels n'étaient pas ces héros, que son imagination avait rappelés à sa mémoire, les chefs dont la cendre dormait autour de lui.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Dans cette dernière nuit, il voulut être tiré de son lit et étendu sur la cendre.Jules Michelet (1798-1874)
Quel rapport entre ces enrichissements, cette sculpture si achevée, et cette cendre, cette poussière à laquelle tous ces ornements, quelque précieux qu'ils puissent être, ne donnent ni rehaussement ni valeur ?Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Finette, qui ne disait mot, se tenait derrière les autres, et secouait sa cendre à merveille, sans que le vent ni la pluie y gâtassent rien.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
La question balkanique demeure et constitue la rencontre – dans le sens d'affrontement – entre les nationalismes de différente nature qui continuent à couver sous la cendre.Europarl
Un quart d'heure après, il revint au galop avec deux gros sacs pleins de cendre, l'un devant, l'autre derrière lui.Alfred de Musset (1810-1857)
Les peaux furent salées avec soin, couvertes de cendre et étendues à l'air pour sécher.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Ne portons dès lors pas le sac et la cendre, faisons en sorte de ne pas recevoir de cartons jaunes et ne tombons pas dans la dépression.Europarl
Cette réouverture est désespérément nécessaire, selon moi, car la cendre islandaise est en train de consumer tout l'argent de nos compagnies aériennes.Europarl
Le notaire était assis devant son bureau, sur un fauteuil de cuir, à côté d'une cheminée dégradée, remplie de cendre, où fumaient deux tisons noircis.Eugène Sue (1804-1857)
Et la chevelure continuait à reposer dans la boîte de verre, presque délaissée, où la poussière accumulait sa petite cendre grise.Georges Rodenbach (1855-1898)
La terre retourne à la terre, la cendre à la cendre, la poussière à la poussière.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Celui dont elle contient la cendre naquit dans la contrée dont je respire pour un instant l'air pur, – comme un hôte passager.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Si tu n'es que poussière, vois comme la poussière est paisible, vois comme la cendre humaine aspire à se mêler à la cendre régénératrice du monde !George Sand (1804-1876)
Maintenant ma vie n'est plus qu'une pincée de cendre, et je ne pourrai de longtemps regarder ma cheminée sans pleurer.Alfred de Musset (1810-1857)
Nous étions sur une de ces grandes galettes de cendre couvertes de terre où couve le feu qui fait le charbon.George Sand (1804-1876)
Alors, en face de ce grand jour, de ces nappes de soleil, elle songea à la cendre fine du crépuscule qu'elle avait vue tomber un soir sur les feuillages jaunis.Émile Zola (1840-1902)
Lorsque le tronc sera séparé de la tête, vous salerez la peau et vous la couvrirez de cendre ; et, quant au crâne, nous le disséquerons aussi bien que possible.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
À la nuit je fis mon souper de trois œufs de tortue, que je fis cuire sous la cendre, et que je mangeai à la coque, comme on dit.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
S'il ne suffit pour honorer ma cendre, qu'aucune autre gloire ne me soit accordée en récompense.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire

Exemples de « cendré »

Ses cheveux d'un blond cendré, d'une nuance toute particulière, couronnaient un front d'une merveilleuse pureté.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Pelage gris cendré ou brunâtre fauve en dessus, flancs jaunâtres, le dessous blanchâtre ; oreilles plutôt courtes, ovales, assez larges.René Martin (1846-1925)
A peine si, tel ou tel jour un nuage léger avait cendré le front pur ou les yeux clairs de la bien-aimée.Remy de Gourmont (1858-1915)
Sa robe est d'un gris cendré au printemps, d'un roux fauve en été et d'un beau roux en hiver sur le dessus, fauve jaunâtre (couleur chamois) sous le ventre.René Martin (1846-1925)
Elle ne tenait jamais en place, pas plus que le petit oiseau bleu cendré de nos jardins fruitiers.André Lemoyne (1822-1907)
Ses yeux étaient du bleu le plus doux ; son abondante chevelure du plus beau blond cendré.Victor Cousin (1792-1867)
Sa couleur est un brun-foncé teinté de roux, ou, chez certains individus, un gris-cendré mélangé d'ocre-jaune.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
La peau rose et luisante de son visage se ternit et devint d'un gris cendré.Georges Ohnet (1848-1918)
Ses cheveux étaient d'un blond cendré : elle était très-mignonne, très-timide et très-blanche ; une voix nette, juste et flûtée, mais qui n'osait se développer.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'hyène rayée est ordinairement d'une couleur gris-cendré, avec de légères teintes jaunâtres et des stries irrégulières d'un brun foncé.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Pelage gris cendré roussâtre en dessus, les flancs et le dessous du corps d'un gris blanchâtre, les teintes se fondant l'une dans l'autre.René Martin (1846-1925)
Ses cheveux d'enfant, admirablement plantés, sont de ce blond rare et charmant plus tendre que le châtain cendré.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Le bord de ses segments antérieurs se teinte d'aurore, et ses segments postérieurs acquièrent un liséré d'un noir cendré.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Des lèvres bien fraîches, de très jolies dents, une quantité énorme de cheveux d'un blond cendré ; le col, les épaules, la poitrine bien ; le pied petit.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Elle ne songeait qu'à s'attifer, à changer de toilette, à remuer ; elle avait des perruques, tour à tour blond, châtain clair, cendré et noir roux.Albert le Roy (1856-1905)
C'étaient des cheveux blonds, d'un blond cendré, d'un blond de poudre, et il y en avait, et ils étaient fins, un brouillard d'or autour de la tête.Alphonse Daudet (1840-1897)
Pierre, levant les yeux lui aussi, regardait la perruche, une de ces jolies petites perruches d'un vert cendré, si soyeuses et si souples.Émile Zola (1840-1902)
Des cheveux, d'un blond cendré de la dernière finesse, descendant en boucles abondantes, ornaient l'ovale gracieux de son visage et inondaient d'admirables épaules, très découvertes, selon la mode du temps.Victor Cousin (1792-1867)
Des boucles de cheveux blond-cendré s'échappaient de dessous le bonnet et ombrageaient le front de la jolie fille.Paul de Kock (1793-1871)
Bien qu'on fût en hiver, le ciel était d'un gris cendré, et à travers le brouillard glissait un pâle rayon de soleil.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CENDRÉ, ÉE » adj.

Qui est de couleur de cendre. Il y a un certain gris qu'on appelle gris cendré. les cheveux cendrés sont ceux qu'on estime le plus.

Définition de « CENDRE » s. f.

La matiere terrestre qui reste du bois, ou autres matieres combustibles, quand elles ont été consumées par le feu. La ville de Londres a été presque toute reduitte en cendres par un incendie. les verres se font avec des cendres de feugere, & autres cendres. il n'est permis de faire des cendres dans les forests, que des houpiers, troncs, racines, & autres bois qu'on ne peut exploiter ni en ouvrages, ni en bois de corde. un pain cuit sous la cendre chaude. Ce mot vient de cinere, ablatif de cinis, comme gendre de gener, tendre de tener. Menage. Le mot cinis en Latin vient du Grec konis, qui signifie poussiere ; ou de candeo en Latin, d'où viennent les verbes incendo, succendo, &c.
 
CENDRE DE GRAVELÉE. C'est de la lie de vin brûlée dont on se sert pour faire la lescive.
 
CENDRE D'AZUR, est de l'azur broyé, lavé, & reduit en poudre. Voyez Azur.
 
CENDRE DE PLOMB, est du plomb en fort menus grains, dont on charge les fusils pour tirer au menu gibier.
 
On dit, Prendre la cendre & le cilice, pour dire, Faire penitence, se mortifier ; parce qu'autrefois les Hebreux mettoient de la cendre sur leurs testes dans les desolations publiques.
 
Le Mercredy des Cendres, est le premier jour de Caresme, où l'on fait la ceremonie d'aller prendre des cendres benites, pour témoigner qu'on commence à faire penitence.
 
On dit figurément, qu'un coeur est reduit en cendres, pour dire, qu'il est consumé par l'amour. On dit aussi d'une passion violente, comme l'amour, la colere, la vengeance, quand elles paroissent assoupies, que c'est un feu caché sous la cendre.
 
CENDRES, se dit aussi de ce qui reste des morts, aprés qu'on en a consumé les corps par le feu. Les Anciens gardoient soigneusement dans des urnes les cendres de leurs parents deffunts. Artemise but les cendres de son mary. Aujourd'huy on ordonne que les cendres de ceux que l'on condamne au feu soient jettées au vent en signe d'infamie.
 
On dit figurément, qu'il ne faut pas troubler, remuer les cendres des morts, pour dire, troubler leur repos, flêtrir leur memoire.
 
On dit proverbialement d'un mauvais ragoust, Rosti, bouilli, traisné par les cendres.
Vidéos Hashtag, par Alain Rey Hashtag, par Alain Rey

Saviez-vous que l'anglicisme hashtag est fondé sur le mot français « hacher », lui-même d'origine germanique ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot. 

Alain Rey 15/09/2020