charger

 

définitions

charger ​​​ verbe transitif

Mettre sur (une personne, un animal, un véhicule, un bâtiment) un certain poids d'objets à transporter. Charger un navire. ➙ arrimer.
Placer, disposer pour être porté. ➙ mettre. Charger du charbon sur une péniche. —  familier Taxi qui charge un client, le fait monter.
Mettre dans (une arme à feu) ce qui est nécessaire au tir. Charger un fusil.
Accumuler de l'électricité dans. Charger une batterie d'accumulateurs.
Informatique Introduire (un programme, des données) dans la mémoire d'un ordinateur.
Charger de : garnir abondamment de. Charger une table de mets.
abstrait
Charger qqch., qqn de : faire porter à. Charger le pays de taxes. —  Charger sa mémoire de détails. ➙ encombrer, surcharger.
Revêtir de (une fonction, un office). On l'a chargée de faire le compte rendu de la séance.
Charger qqn, apporter des preuves ou des indices de sa culpabilité ; par extension le calomnier, le noircir.
Attaquer avec impétuosité (➙ charge [III]). Charger l'ennemi. —  sans complément Chargez !

se charger ​​​ verbe pronominal

Porter une charge. Se charger d'un fardeau.
Assumer, endosser. Se charger d'une responsabilité. —  Prendre le soin, la responsabilité. Je me charge de tout. —  ironique Se charger de qqn, en faire son affaire.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je charge

tu charges

il charge / elle charge

nous chargeons

vous chargez

ils chargent / elles chargent

imparfait

je chargeais

tu chargeais

il chargeait / elle chargeait

nous chargions

vous chargiez

ils chargeaient / elles chargeaient

passé simple

je chargeai

tu chargeas

il chargea / elle chargea

nous chargeâmes

vous chargeâtes

ils chargèrent / elles chargèrent

futur simple

je chargerai

tu chargeras

il chargera / elle chargera

nous chargerons

vous chargerez

ils chargeront / elles chargeront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au contraire, les villes et les régions devraient organiser ces transports et charger l'entreprise – qu'elle soit privée ou publique – d'offrir un service efficace, proche des usagers et aux tarifs accessibles.Europarl
Et sur le principe selon lequel le gouvernement du pays doit alors se charger de ces demandeurs d'asile et faire en sorte de les garder.Europarl
Ce sont leurs représentants qui doivent s'en charger et je pense qu'ils ont fait du beau travail à cette occasion.Europarl
Eurostat peut se charger de la nécessité de disposer de statistiques comparatives dans ce domaine.Europarl
Il convient de se charger de créer un bon climat social et des conditions dans lesquelles les enfants et les jeunes puissent s'épanouir.Europarl
Je me félicite que le parlement irlandais ait pris l'initiative à ce sujet, plutôt que de laisser le gouvernement s'en charger.Europarl
Les institutions européennes doivent donner le framework mais, dans la pratique, qui va se charger de l'intégration sur le terrain ?Europarl
Le fait que la gauche au gouvernement de notre pays avec, par-dessus tout, un ministre de l'environnement écologiste, ait dû charger l'ancien chef de la police des déchets, semble surréaliste.Europarl
Avec nos partenaires ukrainiens, nous pourrions, à l'avenir, nous charger conjointement des livraisons de gaz sur la frontière russo-ukrainienne.Europarl
Lorsqu'un produit ne répond pas aux exigences des 30 et 15 ans, nous pourrions charger le nouveau comité d'examiner ce produit et d'évaluer si les informations disponibles sont suffisantes.Europarl
Nous devons nous en charger dès à présent et, pour ce faire, nous devons y voir clair.Europarl
Allez-y vous-même avec votre épouse ; personne ne serait assez sûr pour le charger d'un tel message et il y aurait trop à perdre ; je ne vous le conseille pas.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Dans l'ensemble, nos concitoyens ne sont aujourd'hui pas trop inquiets à ce sujet, parce qu'ils pensent que nous pouvons nous charger de ce problème et promouvoir nos valeurs.Europarl
Je m'en vais mourir ; c'est irrémissible ; ce serait de la folie à moi de charger ma conscience à la fin de ma vie et de m'attirer un châtiment éternel.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Quant aux légumes que ce gentleman demande, il n'en aura pas une charretée, mais trois, pourvu qu'il nous laisse une demi-heure pour les charger.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
En cette matière, j'estime que ces organisations doivent elles-mêmes se charger de réunir les fonds nécessaires à leur fonctionnement.Europarl
Il nous faut donc des autorités de contrôle fortes pour s'en charger, et nous devons veiller à disposer d'une transparence suffisante pour que les consommateurs connaissent réellement leurs droits.Europarl
La simplification signifie aussi que des inspecteurs non officiels puissent se charger des contrôles prescrits.Europarl
L'ancienne génération, qui est en grande partie si sceptique vis-à-vis de l'euro, pourrait également s'en charger.Europarl
Je pense que cette directive sur les machines risque de poser problème, et le commissaire doit s’en charger.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHARGER » v. act.

Mettre un fardeau sur quelque chose. Il faut un homme pour charger ces manoeuvres. les chameaux sont dressez à se baisser quand on les charge. le bled charge bien ces planchers, il les faut estayer. il est allé charger des vins en un tel port. cet arbre est fort chargé de fruits.
 
On dit en termes de Marine, Charger un vaisseau, pour dire, luy donner sa charge ; le charger à cueillette ou au quintal, le charger en grenier, c'est à dire, le charger de marchandises sans estre emballées ni entonnées. Ce mot vient de carricare, formé de carricus, diminutif de carrus. Menage.
 
CHARGER, signifie aussi, Incommoder l'estomac. Les escrevisses chargent l'estomac, on a de la peine à les digerer. vous me chargez trop en me voulant faire boire des rasades.
 
CHARGER, se dit encore en termes d'Horloger. Charger un balancier, c'est, Rendre une monstre, une horloge plus tardive, en rendant le balancier plus lourd. les balanciers des monnoyes sont fort chargez de plomb.
 
CHARGER, en termes de Guerre, signifie, Attaquer l'ennemi, le battre, le deffaire. Les ennemis nous chargerent d'abord en une telle occasion, mais nous les chargeasmes à nostre tour.
 
CHARGER, se dit aussi des querelles particulieres. Il souffrit quelque temps les reproches de son adversaire, mais enfin il le chargea de coups, il le chargea de bois, pour dire, qu'il luy donna des coups de baston.
 
CHARGER, se dit aussi des armes à feu. Un canon se charge avec des boulets, des cartouches, des balles ramées. les ennemis ont éventé la mine depuis qu'elle a été chargée, ils en ont tiré la poudre. il a chargé ses pistolets.
 
CHARGER, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Il ne se faut charger la memoire que de bonnes choses. il ne faut rien faire qui puisse charger nostre conscience. cette lettre étoit chargée de mille reproches, de mille injures.
 
CHARGER, signifie aussi, Imposer quelque condition onereuse. Un heritier est chargé d'acquitter les dettes & les legs d'un testateur. un usufruitier est chargé d'acquitter les rentes annuelles dont le bien qu'il possede est tenu.
 
CHARGER, signifie aussi, Mettre des impositions. On a trop chargé de tailles ce pauvre homme sur le rolle. cette marchandise est trop chargée de doüanes.
 
CHARGER, signifie quelquefois, Mettre, poser, graver sur quelque chose. Cet Escu est chargé de trois fleurs de lis. un habit chargé de broderie, de passements. On a dit en parlant des éloges du Roy,
 
Desja pour les chanter tel accorde sa lyre,
 
Et tel pour en charger le marbre & le porphyre
 
D'une ardeur incroyable aiguise son ciseau.
 
CHARGER, se dit aussi de ce qui est de mauvais debit, qui nous est à charge. Un bon Marchand ne se doit point charger de mauvaise marchandise. c'est un malheur, quand on a des parents pauvres dont on est obligé de se charger.
 
CHARGER, signifie encore, Donner une charge, une commission à quelqu'un de faire quelque chose. Cet homme a esté chargé d'une negociation où il a bien reüssi. il ne devoit pas se charger de faire une telle harangue, puis qu'il n'estoit pas en estat de parler. cet Ambassadeur estoit expressément chargé par ses instructions, de faire instance sur la restitution d'une telle place. c'est un tel Advocat qui est chargé de ma cause, de mon sac, de mes memoires.
 
CHARGER, signifie, Prendre sur soy, se rendre responsable. JESUS-CHRIST s'est chargé de tous nos pechez, de toutes nos miseres. cet Entrepreneur s'est chargé de venir à bout d'un tel dessein. ce courrier s'est chargé de rendre ma lettre en main propre.
 
CHARGER, signifie aussi, Enregistrer. Il faut qu'un Marchand charge son registre des payements qu'on luy fait. le registre de ce Banquier est chargé de l'envoy d'une telle commission en Cour de Rome. le Greffier est chargé de ce procés.
 
CHARGER, signifie aussi, Accuser quelqu'un en Justice, ou deposer contre luy. Ce prisonnier est chargé, est prevenu de plusieurs crimes, il y a divers témoins qui le chargent.
 
CHARGER, en termes de Peinture, signifie, Defigurer une chose, adjouster à la verité, faire une exaggeration burlesque des principaux traits qui contribuent à la ressemblance. Ce Peintre a chargé ce portrait, pour dire, il a bien fait un portrait qui ressemble en quelque chose, mais il l'a defiguré, il l'a rendu ridicule. On le dit aussi au figuré. Ce médisant a chargé l'histoire qu'il nous raconte, il y a adjousté beaucoup de choses de son creu.
 
CHARGER, se dit proverbialement en ces phrases. Il a été chargé d'appointement, pour dire, Il a été bien battu à coups de poing. Il est revenu chargé comme un mulet, pour dire, Il en avoit autant qu'il en pouvoit porter.
 
CHARGÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
On dit, un homme chargé de famille, de dettes, de crimes. un portrait chargé. une arme chargée. un heros chargé de gloire.
 
On appelle aussi une couleur chargée, lors qu'elle est forte, & tire vers le plus obscur de la même nuance. On dit aussi, une écriture trop chargée, quand il y a trop d'encre. une feuille d'impression trop chargée, lors qu'elle est trop pleine & trop grande.
 
On dit aussi d'un homme gras, qu'il est chargé de cuisine, de ganache, quand il a les jouës grosses ; chargé d'années, quand il est fort vieux. un cheval chargé d'encolure.
 
CHARGÉ, en termes de Blason, se dit quand sur le chef, la croix, le pal, & sur toutes les autres pieces honorables de l'Escu, il y a quelque autre figure : & quand sur cette derniere on y en a mis quelque autre, on dit surchargé. Il porte d'or à la croix de gueules chargée de cinq coquilles d'argent.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020