chaussée

définitions

chaussée ​​​ nom féminin

Partie d'une voie publique où circulent les voitures (opposé à trottoir, bas-côté). ➙ route.
Talus, levée de terre (digue ou chemin).

synonymes

chaussée nom féminin

route, macadam, rue, voie

digue, levée, remblai, talus

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En général, je prends mes repas à la table des habitants du rez-de-chaussée qui sont des gens très-aimables.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Mais c'était un rez-de-chaussée assez élevé pour qu'un homme, même de grande taille, ne pût atteindre les volets et jeter un regard indiscret dans l'intérieur.Michel Zévaco (1860-1918)
Depuis le mariage de la jeune fermière, on avait arrangé et décoré, pour les nouveaux époux, une assez jolie chambre au rez-de-chaussée.George Sand (1804-1876)
Cest donc le plan du rez-de-chaussée dans toute sa simplicité que je soumets au lecteur.Gaston Leroux (1868-1927)
Comment serons-nous en mesure d'insister sur l'importance d'utiliser de la peinture sur la chaussée visible par temps de pluie, et de supprimer la signalisation et le marquage inutiles ?Europarl
Les volets du rez-de-chaussée sont clos et il semble qu'il n'y ait pas de lumière a l'intérieur.Georges Eekhoud (1854-1927)
Son salon était au rez-de-chaussée, et prudemment il en tenait les jalousies baissées de crainte d'être découvert.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
Le drapeau tricolore ondulait à la lumière des lampes électriques ; sur la chaussée, la masse des gens s'ouvrait devant lui, en applaudissant et en poussant des vivats.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Ils pensaient que cette chaussée aboutirait à la route qu'ils venaient de quitter, et les ramènerait sur leurs pas.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
De là, il dominait le magasin, ayant autour de lui les rayons de l'entresol, plongeant sur les rayons du rez-de-chaussée.Émile Zola (1840-1902)
Au rez-de-chaussée de la maison, la pièce la plus considérable était une salle dont l'entrée se trouvait sous la voûte de la porte cochère.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ces bruits, c'était, eût-on dit, ceux de meubles qui, tombant de très haut, se brisaient à grand fracas sur le perron et sur la chaussée.Michel Zévaco (1860-1918)
Il n'y avait plus à visiter que le deuxième étage, qui fut trouvé dans un état de désolation plus grande encore que le rez-de-chaussée.Paul Féval (1816-1887)
Mais ils n'étaient que sept au milieu de cette large chaussée ; que pouvaient-ils contre cette troupe qui les enveloppait et les débordait ?Hector Malot (1830-1907)
Il ne demandait pas une plus grosse somme pour louer deux chambres, au rez-de-chaussée et monter un petit fonds de ganterie.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il est bon de dire que cette fabrique, située à l'angle des murs du parc, se composait de deux pièces de rez-de-chaussée.Eugène Sue (1804-1857)
Au rez-de-chaussée, à droite, on entrait dans le salon démesuré, tendu de tapisseries à feuillages où se promenaient des oiseaux.Guy de Maupassant (1850-1893)
Descendons, et garnissez bien votre rez-de-chaussée, car il n'y a rien de tel qu'une soute bien lestée pour faire un bon départ.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
En effet, au rez-de-chaussée du pavillon se faisaient entendre les cris d'une vieille femme de quatre-vingts ans, parente du maréchal à qui appartenait l'immeuble en proie aux flammes.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Bientôt après, j'entendis par intervalles, dans une chambre au rez-de-chaussée, des voix qui tantôt parlaient très-bas, et tantôt s'élevaient toutes ensemble, comme dans une dispute.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHAUSSÉE » s. f.

Construction ou grosse masse de pierre ou de terre grasse & bien battuë pour retenir les eaux d'un estang, ou empêcher que des rivieres ne se débordent dans des lieux plus bas. On a fait une chaussée le long de cette vallée pour empêcher les inondations. Ce mot vient de calcata. Nicod. Pasquier croit que ce mot a été dit par corruption de haussée. Spelman & Somnerus le derivent à calceando, aut à calce, quia ejusmodi viae calce muniuntur. Berger dans les grands Chemins des Romains, dit qu'il vient à peditum calceis quibus teruntur. On les a appellées dans la basse Latinité, calcea, calceia, calceata & calcetum. Du Cange.
 
CHAUSSÉE, se dit aussi des chemins de pierre, des jettées de terre qu'on fait dans des lieux bas & marescageux, pour y faire un passage seur & commode. La ville de Mexique est bastie au milieu d'un lac, & on n'y arrive que par de longues chaussées. Chaussée a signifié aussi autrefois escluse.
 
On appelle le rez de chaussée, le haut de la chaussée, qui est d'ordinaire au niveau de la campagne, parce qu'on ne les bastit ordinairement que dans les lieux bas où s'écoulent les eaux, pour les tenir au niveau des terres. Ainsi on dit, que des fondemens sont élevés jusqu'au rez de chaussée, pour dire, au niveau du terrain où on bastit, & jusqu'où on éleveroit une chaussée, si on y en vouloit bastir une effectivement.
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020