chérir

 

définitions

chérir ​​​ verbe transitif

littéraire
Aimer tendrement, avoir beaucoup d'affection pour. ➙ affectionner. Chérir ses amis, le souvenir de qqn (➙ vénérer).
S'attacher, être attaché à (qqch.).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je chéris

tu chéris

il chérit / elle chérit

nous chérissons

vous chérissez

ils chérissent / elles chérissent

imparfait

je chérissais

tu chérissais

il chérissait / elle chérissait

nous chérissions

vous chérissiez

ils chérissaient / elles chérissaient

passé simple

je chéris

tu chéris

il chérit / elle chérit

nous chérîmes

vous chérîtes

ils chérirent / elles chérirent

futur simple

je chérirai

tu chériras

il chérira / elle chérira

nous chérirons

vous chérirez

ils chériront / elles chériront

 

synonymes

chérir verbe transitif

adorer, aduler, aimer, porter dans son cœur, vénérer, affectionner (vieilli)

estimer, priser

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Car nous avons les nôtres, moins ridicules que celles des anciens, mais que le temps nous fait chérir comme eux les leurs.Émile Faguet (1847-1916)
Chérir en étant peu ou mal chéri soi-même, c'est être malheureux ; mais on peut vivre malheureux.George Sand (1804-1876)
Dis-moi que ses jouissances passagères ne sont pas comparables à celles que tu m'instruisis à chérir.Adélaïde-Gillette Dufrénoy (1765-1825)
N'importe, il y a dans ce pays je ne sais quoi d'incomparable qui me le fait chérir.Eugène Fromentin (1820-1876)
Nous pouvons chérir des rêves, tant que nous savons comment les traduire dans la réalité.Europarl
Dans ce moment chérir la vie, et compter sur elle, ce serait embrasser une ombre.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Si les ennemis mêmes de mon père ne parlaient de lui qu'avec une sorte de respect involontaire, combien ses amis ne devaient-ils pas le chérir ?Astolphe de Custine (1790-1857)
Je pense qu’ils devraient adopter une attitude beaucoup plus décontractée vis-à-vis de leurs anciens permis de conduire au lieu de les chérir comme s’ils étaient irremplaçables.Europarl
Mais, pour chérir exclusivement cette végétation méridionale, il faut n'avoir pas aimé auparavant celle de nos latitudes plus douces et plus voilées.George Sand (1804-1876)
D'ailleurs ceux qui l'approchaient, tout brusque, tout absolu qu'il était, ne pouvaient s'empêcher de le chérir.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il est trop facile d'émasculer les âmes en ne leur enseignant que le précepte de chérir ses frères, au mépris de tous les autres préceptes qu'on leur cacherait.Léon Bloy (1846-1917)
Le grand corps se sentait atteint au cœur, dont toutes les forces venaient de chérir le beau lieutenant courageux.Paul Adam (1862-1920)
La direction était loin de les chérir et elles étaient désignées par elle sous le nom de ses bêtes noires.Mademoiselle Mars (1779-1847)
Mais on eût dit qu'il leur en coûtait de se séparer d'elle, comme si, durant les quelques heures où elle avait reçu leurs soins, ils eussent appris à la chérir.Ernest Daudet (1837-1921)
La marquise en ayant acquis la triste conviction, se décida, quoiqu'à regret, à ne plus chérir que les arts, à ne plus vivre que dans le passé et dans l'avenir.Adélaïde-Gillette Dufrénoy (1765-1825)
Je l'aime avec le cœur et les sens ; si je suis encore loin de la chérir avec mon esprit même...Paul Adam (1862-1920)
On ne peut s'empêcher, malgré tout le talent déployé, de plaindre l'un, et de chérir l'autre.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les forces innombrables et profondes qui rattachent l'homme au passé lui en font chérir les erreurs, les superstitions, les préjugés et les barbaries, comme des gages précieux de sa sécurité.Anatole France (1844-1924)
Ils la chérissaient plus qu'il n'est donné aux hommes grossiers de chérir les êtres qui leur sont supérieurs.George Sand (1804-1876)
Moi, qui n'étais que son protégé, je ne pouvais m'empêcher de l'admirer et de le chérir.Laure Conan (1845-1924)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHERIR » v. act.

Aimer quelque personne avec tendresse. Un honneste homme doit toûjours bien cherir sa femme. les jeunes enfans sont plus cheris de leurs peres, que les aisnés. on cherit sa maistresse sur toutes choses.
 
CHERI, IE. part. pass. & adj. Objet cheri. cheri de la fortune. cheri des Cieux.
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020