chevelure

 

définitions

chevelure ​​​ | ​​​ nom féminin

Ensemble des cheveux. Une chevelure abondante (➙ toison ; crinière), emmêlée (➙ tignasse).
La chevelure d'une comète, la traînée lumineuse qui la suit.
 

synonymes

chevelure nom féminin

cheveux, toison, crinière (familier), tignasse (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Est-il une pierre qui va au fond de l'eau, ou sa chevelure lui brûle-t-elle la tête ?James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
La cueilleuse de lotus est bien née, comme l'indique sa chevelure nattée avec soin et la jupe plissée dont elle est habillée.Gaston Maspero (1846-1916)
Saïzuma, drapée dans ses vêtements bariolés, son masque rouge sur la figure, sa splendide chevelure éparse sur ses épaules, entra de son pas majestueux et spectral.Michel Zévaco (1860-1918)
Les boudins de sa chevelure formaient des étages, et un collier de saphirs étincelait à sa poitrine, grasse et blanche comme celle d'une femme.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le même individu qui m'a donné ces nouvelles, et qui, le pauvre diable, y a laissé sa chevelure et ses oreilles, l'a vue souvent.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Près de moi, les buveurs à la longue chevelure se tiennent graves et silencieux devant l'écuelle de cidre ou le verre d'eau-de-vie.Anatole France (1844-1924)
Rien d'étonnant donc à celui que je fis et que je vais vous conter, durant que vous peignerez votre longue chevelure, ce qui me permettra d'être prolixe.Armand Silvestre (1837-1901)
Donne-moi encore ta tête, dit-elle en tirant un peigne de sa poche, – je suis sûre que tu n'as pas touché à ta chevelure depuis que je t'ai peigné ?Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Cela n'empêche qu'il était étonnamment séduisant, avec sa chevelure frisée, son profil nettement dessiné et ses yeux gris.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Les retouches aux phrases, c'est comme les coups de peigne dans la chevelure dudit enfant.Paul Bourget (1852-1935)
Elle respirait avec délices les parfums exhalés par cette chevelure si brillante, si gracieusement bouclée.Honoré de Balzac (1799-1850)
Elle s'arrêta et passa les doigts de sa belle main sur son front, où ruisselait le jais de sa chevelure.Paul Féval (1816-1887)
Sa physionomie trahit si bien son étonnement qu'il vit un sourire moqueur dans les yeux du monsieur à la chevelure noire, qui s'était de nouveau tourné vers lui.Hector Malot (1830-1907)
Sa longue chevelure semble ruisseler, et le traitement ne produira aucun effet, si l'on en juge par la physionomie et le mouvement de l'assistance.Jean-François Champollion (1790-1832)
Les bananiers eux-mêmes, ces grands roseaux vert tendre, toujours agités par quelque souffle qui emmêle leur fine chevelure si légère, se dressaient silencieux et droits, en panaches réguliers.Alphonse Daudet (1840-1897)
Sur sa tête, dont la chevelure opulente est relevée en torsades noires comme la nuit, elle a posé un feutre orné d'une plume de coq rouge...Michel Zévaco (1860-1918)
Voyez pourtant quelles jolies mains, quelle chevelure soyeuse, quel petit pied, malgré les grosses chaussures !George Sand (1804-1876)
Certes, il était merveilleusement beau avec ses lèvres écarlates finement dessinées, ses clairs yeux bleus, sa chevelure aux boucles dorées.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Elle a donc été faite par celui de la chevelure noire ou de sa sœur.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Un gaillard de tournure superbe, un héros, avec une chevelure noire et frisée, le nez court et droit, et des yeux gris.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHEVELURE » subst. fem.

Tout le poil de la teste. Absalom avoit une belle chevelure blonde, sa chevelure pesoit 200. sicles, Genebrard dit que c'est cinq livres, quoy qu'il se fist tondre tous les huit mois, à ce que dit Josephe.
 
On dit aussi, la chevelure des arbres & des plantes, en parlant de leurs feuilles & de leurs petites racines.
 
Tous ces mots viennent du Latin capillus, qui est dit comme capitis pilus.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020