toison

 

définitions

toison ​​​ nom féminin

Pelage laineux des ovidés. La toison d'un agneau. La Toison d'or, trésor fabuleux (dans l'Antiquité).
Chevelure très fournie. ➙ tignasse. —  Poils abondants de certains animaux (chat, chien). —  Poils (humains) abondants. Poitrine recouverte d'une toison blonde.
 

synonymes

toison nom féminin

fourrure, laine, pelage, poil

cheveux, chevelure, crinière (familier), tignasse (péjoratif)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ses armoiries étoient d'azur à la toison d'argent, surmontées de cinq navires aussi d'argent, trois en chef et deux en pointe.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Ces beaux animaux, grands comme des daims, les cornes plus fortes que celles du bélier, la toison grisâtre et mêlée de longs poils, ressemblaient à des argalis.Jules Verne (1828-1905)
Au lieu de turbans, elles ont des mouchoirs ; souvent même, pour seule coiffure, une forêt de cheveux coupés courts, teints de rouge et formant toison.Eugène Fromentin (1820-1876)
Le bélier solaire dont il faut conquérir la toison d'or pour être souverain du monde est la figure du grand œuvre.Éliphas Lévi (1810-1875)
Certaines portions de rives, très escarpées, sont revêtues d'une toison d'arbres verts, pins et mélèzes, et, du pied de ces escarpements, jaillissent d'innombrables fumerolles blanches.Jules Verne (1828-1905)
D'un tapotement léger des doigts, il fit mousser au-dessus des oreilles les deux ailes de sa toison crépue ...André Beaunier (1869-1925)
Tout de suite, elle s'était tournée, remontant, faisant voir sa nuque où des cheveux roux mettaient comme une toison de bête ; et les applaudissements devinrent furieux.Émile Zola (1840-1902)
Sortis des laines, ils employaient leurs fonds à l'achat des biens nationaux : autre toison d'or !Honoré de Balzac (1799-1850)
Là, le trésor caché de la nature, la toison d'or, ou ce qui vaut autant, les élixirs de vie qu'on vend au poids de l'or.Jules Michelet (1798-1874)
Hector la balance facilement à lui tout seul ; ainsi le berger porte légèrement et d'une seule main la toison d'un bélier !...Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Elle restait molle toujours, avec des caprices de fer, des regards de bête méfiante, sous sa toison fauve pâle.Émile Zola (1840-1902)
Le désordre de la bonne dame était risible ; son bonnet et la toison qui lui tenait lieu de chevelure, tout était au diable...Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Une courte et épaisse toison noire, du même brillant soyeux que la moustache, couronnait un front bien modelé, sous lequel s'ouvraient largement deux yeux sombres et magnifiques.Daniel Lesueur (1854-1921)
Elle tremblait de laisser cette brebis, blanche comme elle, seule au milieu d'un monde égoïste qui voulait lui arracher sa toison, ses trésors.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il avoit je ne sais quel brasselet où il y avoit, je pense, dedans quelque petite toison.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Exploitation comparable à celle d'une prairie qu'on fauche et refauche jusqu'aux racines, sans laisser à sa toison végétale le temps de repousser.Hector Berlioz (1803-1869)
Chez le mâle, ce velours noir est remplacé par une toison d'un roux ferrugineux assez vif.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Alors l'idée lui vint de tondre ainsi toute sa chèvre épousée, pensant qu'elle perdrait peut-être toute sa laideur et sa malice avec sa toison.George Sand (1804-1876)
On jeta des veaux et des moutons tout vivants dans la meule embrasée, d'où s'exhala bientôt une âcre odeur de toison brûlée.George Sand (1804-1876)
Ce gros monsieur, non satisfait d'être de corps énorme, aggravait son cas par une tête plus énorme encore, une tête énorme, énorme, qu'une toison crépue hissait au fantastique dans l'énorme !Alphonse Allais (1854-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TOISON » s. f.

La laine qu'on oste des brebis & des moutons, quand on les tond. Il a vendu les toisons de son troupeau à 20. sols la piece. Les Argonautes allerent sous la conduite de Jason conquerir la Toison d'or. Toison a été dit pour tonson, & vient de tondeo, ou tonsio.
 
TOISON, en termes de Blason, se dit de la peau du mouton garnie de sa laine, & non pas de sa laine seule ; & quelquefois il se dit du mouton tout entier. Ainsi Philippes le Bon Duc de Bourgogne ayant institué l'Ordre de la Toison en 1429. fit porter à ses Chevaliers au bas de leur collier la representation d'un mouton semblable à celuy de Colchos : ce collier étant composé au reste de fusils & de pierres à feu. Le Roy d'Espagne est le Chef & Grand Maistre de l'Ordre de la Toison. On dit qu'il fut institué en memoire d'un grand gain que le Duc de Bourgogne fit sur des laines. Les Chymistes disent que ce fut pour un mystere de Chymie, à l'imitation de cette fameuse Toison d'or des Anciens, que les raffinez en cet art disent n'avoir été autre chose que le secret de l'elixir écrit sur la peau d'un mouton.
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020