chiche

 

définitions

chiche ​​​ adjectif

Pois chiche : graine comestible d'une plante méditerranéenne. Des pois chiches.

chiche ​​​ adjectif

vieilli Qui répugne à dépenser. —  moderne, au figuré Vous êtes chiche de compliments. ➙ avare.
littéraire Peu abondant. Une nourriture chiche.

chiche ​​​ interjection

familier Exclamation de défi : je vous prends au mot. Tu n'oserais jamais. — Chiche ! —  Être chiche de (+ infinitif) : être capable de, oser. Tu n'es pas chiche de plonger d'ici.
 

synonymes

chiche adjectif

maigre, juste, mesquin, pauvre

[vieilli] avare, pingre, regardant, ladre (littéraire), près de ses sous (familier), radin (familier), rapia (familier, vieilli), parcimonieux (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
N'oublions pas que l'un des éléments clés auxquels font face tous les acteurs de ce secteur est la concurrence pour une part chiche du temps d'antenne.Europarl
Mais tu es vraiment chiche de tes faveurs.Georges Ohnet (1848-1918)
Cette mignonne étoit allée aux étuves, avec des dames de ses amies ; & ce, par le congé de son mari qui étoit fort chiche.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Alors je vous dirai : chiche, voilà un beau dossier pour le faire !Europarl
Je suis plus chiche de ma prose que vous, – parce que peut-être je la vends.Émile Zola (1840-1902)
La propriétaire de cette maison se chargea de notre nourriture, mais elle fut très chiche, et nous avions l'impression de mourir un peu de faim.Judith Gautier (1845-1917)
Mais si elle est mal servie : ardez, dit-elle ; mon mari est un grogneux ; il est chiche, & ne fait que penser à son avarice.François Béroalde de Verville (1556-1626)
A preuve qu'elle a la peau plissée et au menton trois poils, sur un pois chiche.Victor Margueritte (1866-1942)
La lumière, à l'entresol, était si chiche, qu'il y fallait, certains jours sombres, la chandelle.Jules Massenet (1842-1912)
En général, on n'est point chiche de ce qu'on n'a pas.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Eschine s'en fâcha, & dit à la fermiere, qui nous l'avoit présenté, que, puisqu'elle étoit chiche de beurre, elle avoit le cas grand.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Le bonhomme étoit chiche de son esprit ; il étoit étourdi, bourreau d'argent, et peu aimé de son frère.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Je suis économe, vous le savez bien ; mais, dans l'occasion, je n'aime pas à être chiche.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Il a l'air chiche et pauvre, et si mauvaise mine, que personne, je crois, n'oserait, contre un pareil joueur, jouer une pièce de trente sous.Jules Michelet (1798-1874)
D'un commun accord ils lui décernaient l'épithète de vieux pingre, ce qui signifie une personne très-chiche et très-avare.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Je voudrais bien que tout le monde sût cela ; on ne serait pas si chiche de sucreries, voyez-vous.Lewis Carroll (1832-1898), traduction Henri Bué (1843-1929)
En tout état de cause, j'appelle toutes les personnes sensibles à cet enjeu à prendre les dirigeants européens au mot : la concurrence libre n'est plus votre objectif, chiche !Europarl
Le débat est ouvert dans mon groupe à ce sujet et, pour ma part, je dirais : chiche !Europarl
Elle me faisait de petits cadeaux ; tantôt une aiguille, tantôt des plumes ; elle n'était pas chiche de compliments.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHICHE » adj. m. & f.

Avare, qui craint de dépenser, qui se plaist à espargner son bien. Il ne fait pas bon servir les gens chiches. Menage fait venir ce mot de la même source que chicaneur, qui espargne les plus petites choses ; d'où est venu aussi chique & chicot pour signifier petit.
 
CHICHE, se dit au figuré, de ceux qui ne louënt pas volontiers, qui parlent peu. Il est chiche de loüanges, chiche de paroles. il est chiche de ce qu'il sçait. les Courtisans ne sont pas chiches de promesses.
 
CHICHE, est aussi une espece de pois. Les pois chiches, ou les pois gris sont ceux qu'on mange d'ordinaire, & dont on fait de la purée. Les Medecins les appellent cices. Leur plante est de la hauteur d'une coudée, & jette de longues feuilles dentelées, blancheastres & veluës, ayant une tige dure, courbe & garnie de force branches, qui poussent des fleurs presque purpurines, d'où naissent de petites gousses bien garnies, qui aboutissent en pointe. Sa racine est dure comme du bois, cheveluë & profonde en terre. Ils s'aiment fort en terre grasse. Les blancs sont appellés colombins ; les rouges veneriques, parce qu'ils provoquent à luxure. Les noirs sont les moindres, qu'on appelle chiches de belier. Galien dit qu'on en nourrit les estalons, parce qu'ils engendrent beaucoup de sperme. En Latin cicer, en Grec erebinthus.
 
On dit proverbialement, qu'il n'est festin que de gens chiches, pour dire, que ceux qui traittent rarement font plus grande chere que les autres, quand quelque autre passion les domine, comme l'amour, la vanité, ou l'esperance que cela leur pourra servir à quelque chose. On dit aussi, Autant despense chiche que large, pour dire, qu'une espargne faite mal à propos cause dans la suitte de grandes pertes.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020