ciseler

 

définitions

ciseler ​​​ | ​​​ verbe transitif

Travailler avec un ciseau (des ouvrages de métal, de pierre). Ciseler un bijou. —  au participe passé Des motifs ciselés.
Travailler minutieusement, en détail. Ciseler son style.
Tailler en menus morceaux. Ciseler du persil.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je cisèle

tu cisèles

il cisèle / elle cisèle

nous ciselons

vous ciselez

ils cisèlent / elles cisèlent

imparfait

je ciselais

tu ciselais

il ciselait / elle ciselait

nous ciselions

vous ciseliez

ils ciselaient / elles ciselaient

passé simple

je ciselai

tu ciselas

il cisela / elle cisela

nous ciselâmes

vous ciselâtes

ils ciselèrent / elles ciselèrent

futur simple

je cisèlerai

tu cisèleras

il cisèlera / elle cisèlera

nous cisèlerons

vous cisèlerez

ils cisèleront / elles cisèleront

 

synonymes

ciseler verbe transitif

sculpter

parfaire, parachever, polir, fignoler (familier), peaufiner (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il n'y a plus que certains barbons, par-ci, par-là, qui sachent ciseler des branches comme des sceptres.Jean Rameau (1858-1942)
Elle avait fait ciseler par le marbrier une flûte brisée sur la dalle funéraire.Émile Bergerat (1845-1923)
Ce qu'il faut au sculpteur pour ciseler son rêve, c'est la hantise constante, l'obsession de son idéal, la persécution de l'image guidant la main durant les innombrables séances de l'exécution.Gabriel Montoya (1868-1914)
Quoi donc, nous pourrions ciseler ce front d'une pureté angélique !Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il n'a pas eu le temps de raffiner, de ciseler et d'enluminer sa pensée ; il la montre toute nue.Hippolyte Taine (1828-1893)
Un petit poème indien ou gothique se peut ciseler sans émotion.Jules Lemaître (1853-1914)
Elles formèrent entre elles une souscription dont le produit a été consacré à faire ciseler une magnifique coupe d'argent.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Mais, au reste, quand il voudrait s'appliquer, ciseler, fignoler, chercher l'expression rare, il n'y arriverait pas.Jules Lemaître (1853-1914)
On parla beaucoup de cette fleur et de l'autre, la dernière, qui brillait comme de l'argent et qu'on devait ciseler sur le cadre.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CISELER » v. act.

Coupper, tailler, graver delicatement avec le ciseau. Menage derive ce mot de cisel, qu'on a dit autrefois au lieu de ciseau, lequel a été fait de caedo. Il cite aussi Saumaise, qui le derive du Latin sicillare, qui signifie coupper. D'autres derivent ce mot de cisium, dont il est fait mention dans Vitruve.
 
CISELÉ, ÉE. part. & adj. Taillé avec le ciseau. Ce bassin d'argent est un ouvrage ciselé, travaillé avec le ciseau.
 
On appelle aussi velours ciselé, du velours figuré qui imite le travail du ciseau.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020