sophistique

 

définitions

sophistique ​​​ adjectif et nom féminin

didactique
adjectif Qui constitue un sophisme. Un raisonnement sophistique.
nom féminin Art des sophistes.

sophistiqué ​​​ , sophistiquée ​​​ adjectif

Alambiqué, affecté. Un style sophistiqué.
anglicisme Qui se distingue par son allure recherchée, artificielle.
anglicisme Complexe, perfectionné. Du matériel très sophistiqué.
 

synonymes

sophistiqué, sophistiquée adjectif

complexe, de pointe, performant

recherché, évolué, raffiné, [péjoratif] affecté, maniéré, précieux

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « sophistique »

Ainsi le génie populaire, plus naïf et plus profond que la sophistique sacrée, opéra timidement, mais avec efficacité, la réhabilitation de la nature.Jules Michelet (1798-1874)
On appelait cette cuisine sophistique le juste milieu.Paul Féval (1816-1887)
L'intervention du calcul des probabilités serait, du reste, ici ou puérile ou sophistique, comme en tant d'autres occasions.Auguste Comte (1798-1857)
Leur dialectique vulgaire et sophistique imposait aux badauds.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Dans l'ordre politique, après avoir parfois résisté jusqu'à l'héroïsme, aux passions mondaines, elle leur a souvent cédé, complu même au point de s'en faire l'instrument doctrinal et l'apologiste sophistique.Charles de Rémusat (1797-1875)
Alors il s'y livroit pleinement et avec chaleur, aussi simple, aussi naturel, aussi naïvement sincère dans ce commerce familier, que vous le voyez systématique et sophistique dans ses ouvrages.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Cette cervelle impressionnable, cet esprit naïf dans la modestie autant qu'il était sophistique et impérieux dans l'orgueil, ne connaissait de terme moyen à aucune chose.George Sand (1804-1876)
Cette sophistique parodie du régime scientifique, d'abord limitée au seul principe logique, s'est ensuite étendue aussi à la marche générale.Auguste Comte (1798-1857)
Du rhéteur, il a encore l'ampleur d'accent, l'adroite sophistique qui sait plaider le faux et le vrai, les généralisations faciles surtout.Charles le Goffic (1863-1932)
Plus cette évolution se sophistique, plus elle éloigne les citoyens des institutions.Europarl
Mais remarquez qu'il prouve tous ces inouïs paradoxes, sans aucune raison captieuse ou sophistique.Cyrano de Bergerac (1619-1655)
On touche ici du doigt le procédé sophistique de tous ceux qui traitent d'illusoires les faits les plus évidents parce qu'ils sont mystérieux et plus ou moins difficiles à comprendre.Albert Farges (1848-1926)
Chaque jour plus sophistique et plus subtile, elle devint la sœur de la scolastique, une scolastique d'amour comme de dévotion.Jules Michelet (1798-1874)
Sous l'un et l'autre aspect, ce sont d'aussi vicieuses exagérations qui fournissent un fondement spécieux à l'argumentation sophistique des physiologistes métaphysiciens contre toute action électrique dans l'organisme.Auguste Comte (1798-1857)
Les fragmens sont une continuation de cette étrange et sophistique politique, en même temps qu'une censure peu raisonnable du gouvernement anglais.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
C'est de cette manière seulement qu'on édifie les grands systèmes de philosophie qui ne tiennent que par le mortier de la sophistique.Anatole France (1844-1924)
Aussi a-t-on imputé à leur influence tout ce que la scolastique présente de sophistique subtilité.Charles de Rémusat (1797-1875)
C'est surtout sur des questions de dévotion ou sur des points d'histoire sacrée que s'exerce cette puérile sophistique.Gustave Reynier (1859-1937)
Il ne s'aperçoit pas que par ce dur chemin, sans s'en apercevoir, il retourne au passé, cruel et sophistique.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire

Exemples de « sophistiqué »

Il apprendra qu'on ne joue pas impunément des tours comme celui de son vin sophistiqué au bouffon du roi !Octave Féré (1815-1875)
Toutefois, nous avons besoin d’un engagement réglementaire sophistiqué avec ces acteurs importants.Europarl
Mais nous savons aussi que, pour défendre efficacement les consommateurs, il convient d'être aussi sophistiqué que ceux qui tentent de les escroquer.Europarl
Dans notre monde d'aujourd'hui, ultra-sophistiqué, nous sommes appelés à relier ces deux domaines.Europarl
Il n'est pas nécessaire qu'un cadre plus sophistiqué et sensible aux risques soit plus bureaucratique et coûteux.Europarl
Le secteur des services financiers est devenu très sophistiqué en ce qui concerne la gestion des risques, et le cadre réglementaire doit donc répondre à la situation de notre temps.Europarl
D'une manière générale, la crise a mis en lumière la vulnérabilité de notre système de transport aérien hautement sophistiqué – constatation évidente pour tous dans nos seuls aéroports.Europarl
Nous allons aujourd'hui vers un système plus sophistiqué, ce qui ne veut pas dire qu'il doive être plus bureaucratique et plus complexe.Europarl
Il se hâta aussi d'oublier les langues savantes et importunes dont on avait obsédé sa mémoire et la chicane dont on avait sophistiqué son esprit.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
En vérité, ce système est le plus sophistiqué du monde, et nous ne pouvons donc pas nous permettre de sacrifier notre crédibilité sur ce point.Europarl
Un marchand qui vend un œuf gâté, une viande avariée, un litre de lait sophistiqué, est tout simplement traité comme un empoisonneur qu'il est.Jules Verne (1828-1905)
À quel point sommes-nous prêts à souffrir, combien de jours d'hôpital sommes-nous prêts à endurer pour gagner 1 000 euros à l'achat d'un véhicule moins sophistiqué ?Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOPHISTIQUE » adj.

Qui est captieux, trompeur. Il se dit sur tout des arguments qui ne sont pas bien en forme, ou qui sont fondez sur des equivoques : comme, Tu as tout ce que tu n'as point perdu : tu n'as point perdu de cornes : donc tu as des cornes.
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020