Email catcher

clerc

Définition

Définition de clerc ​​​ nom

nom masculin Homme qui est entré dans l'état ecclésiastique (➙ clergé ; opposé à laïc). Clerc tonsuré.
nom masculin vieux Personne instruite. ➙ lettré, savant. locution Il est grand clerc en la matière, très compétent. Pas besoin d'être grand clerc pour savoir cela.
nom Employé(e) des études d'officiers publics et ministériels. Une clerc de notaire.
locution, littéraire Pas de clerc : maladresse par inexpérience.

Synonymes

Synonymes de clerc nom masculin

[littéraire] lettré, intellectuel, savant

ecclésiastique

Synonymes de grand clerc

compétent, expert

Exemples

Phrases avec le mot clerc

Le premier tableau vous présente les rémunérations moyennes d'un clerc de notaire.Capital, 03/12/2018, « Clerc de notaire : formation et salaire »
Enfin, les clercs et employés des notaires ne peuvent pas non plus endosser ce rôle de témoins.Capital, 22/05/2019, « Contester un testament »
Dans ce cadre, beaucoup de plaintes ont, semble-t-il, été formulées oralement avant d'être enregistrées par un clerc.Le Moyen Âge, 2015, Jan Dumolyn (Cairn.info)
Cet ancien clerc d'huissier a, un beau jour, choisi de faire des cascades.Ouest-France, 04/08/2010
Les clercs du notaire ne peuvent pas non plus remplir ce rôle.Capital, 28/05/2019, « Testament authentique : comment le rédiger ou l'annuler »
Deux ans plus tard, la mère vécut avec un autre homme, de la même nationalité que son deuxième époux et clerc de notaire.Imaginaire & Inconscient, 2006, Pascal Hachet (Cairn.info)
Dans les villages reculés, les conditions matérielles de ces clercs sont rudes.Ouest-France, Emmanuelle MÉTIVIER, 05/06/2019
Il n'y a pas besoin d'être grand clerc pour deviner que l'aspiration à vivre autrement dans le pays est tangible, profonde, inévitable.Ouest-France, 02/09/2020
Il est impensable pour l'institution que l'on ôte au partage du pain et du vin son caractère sacré, c'est-à-dire intouchable, porté par les seuls clercs.Ouest-France, 05/05/2020
Dans cet environnement complexe, l'activité de penser s'est trouvée peu à peu étalonnée par de nouveaux clercs privilégiant le dogmatisme conjoncturel au détriment de l'humanisme.Revue Internationale d'Intelligence Économique, 2012, Alain Juillet, Bruno Racoucho (Cairn.info)
C'est là où les chanoines, les clercs rattachés à la collégiale, s'installaient dans l'édifice.Ouest-France, Rose-Marie DUGUEN, 20/08/2019
Nous conduirons le lecteur (qui connaît déjà ce lieu) dans l'étude du notaire à l'heure du déjeuner des clercs.Eugène Sue (1804-1857)
Cette élite, reconnue par les clercs, obtient même souvent le privilège d'accompagner le dais sous lequel est porté l'ostensoir.Le Temps des Médias, 2011, Hélène Duccini (Cairn.info)
Le haut pupitre des clercs y est remplacé par une table dont le plateau fixe arrive à la hauteur des reins.Ça m'intéresse, 17/10/2016, « Qui a inventé le bureau ? »
Contrairement à la délégation de signature, le clerc de notaire endosse une responsabilité, celle de représenter les intérêts du ou des parties.Capital, 20/03/2020, « Immobilier : crédit, signature… comment sécuriser votre opération depuis chez… »
Il participait à la célébration de la liturgie sans être un clerc.Ouest-France, 05/07/2020
Dans leur égal oubli de l'universel (cette moderne trahison des clercs), droite et gauche politiques ont été sur ce plan parfaitement indistinctes.Cités, 2013, Christian Godin (Cairn.info)
Et il ne faut pas être grand clerc pour s'apercevoir que ce message est en opposition avec ce qu'on entend généralement.Europarl
Cette mission n'a alors plus rien de féminin et ressemble de très près à celle des prêtres et des clercs séculiers.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2005, Laurence Lux-sterritt (Cairn.info)
Le petit clerc m'honorera par-devant et me fera des cornes par-derrière.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CLERC s. m.

Vieux mot, qui signifioit autrefois sçavant, aussi-bien que Clergie, doctrine. Ainsi Pasquier dit que les Officiers des Comptes ont été creés sous le titre de Clercs des Comptes ; & que les Secretaires d'Estat s'appelloient Clercs du Segré. C'est en ce sens qu'on dit encore, C'est un homme habile, & grand Clerc ; cet homme n'est pas grand Clerc ; & que Regnier a dit,
 
N'en deplaise aux Docteurs, Cordeliers, Jacobins,
 
Ma foy les plus grands Clercs ne sont pas les plus fins.
 
Ce mot & ses derivés viennent du Grec kliros, qui signifie Clergé, mais principalement sort, heritage.
 
CLERC, étoit autrefois un jeune Gentilhomme qui apprenoit les exercices militaires, & qui étoit un Novice de Chevalerie. C'est en ce sens qu'on dit, Il en parle comme un Clerc d'armes, comme un homme qui n'est pas experimenté au fait de la guerre.
 
CLERC, signifie aujourd'huy, un jeune homme qui est destiné à l'estat Ecclesiastique, & qui en a pris le premier caractere, qui est la tonsure. Un Clerc tonsuré. C'est en ce sens qu'on dit, Le Prestre, & son Clerc, pour dire, celuy qui chante la Messe, & celuy qui luy répond ; que les Clercs portent les chandeliers ; & qu'on appelle Clercs de Chapelle dans les Maisons Royales, ceux qui servent à la Messe, & à decorer la Chapelle.
 
CLERC, se prend plus generalement pour tous ceux qui sont de l'estat Ecclesiastique, depuis les tonsurés jusqu'aux Prelats. Ainsi on dit, que les Canons excommunient ceux qui mettent la main sur les Clercs. Le privilege des Clercs est de plaider devant leurs Juges Ecclesiastiques. Une charge de Conseiller Clerc, est celle qui ne peut être possedée que par un Ecclesiastique. Le Pré aux Clercs de Paris étoit un pré appartenant à l'Université, dont le corps est d'Ecclesiastiques.
 
Dans les vieux Titres on a appellé aussi Clercs, plusieurs petits Officiers des Maisons Royales, comme Clercs de Cuisine, Clercs d'Escurie, Clercs de Panneterie, Clercs d'Eschansonnerie, Clercs de livrées de la Maison du Roy. Ce nom est demeuré seulement aux Clercs d'office, qui sont les petits Controlleurs.
 
CLERC, en termes de Palais, est une espece de Commis ou de Scribe qui sert à écrire chez les gens de Justice, ou de Pratique. Un Clerc de Conseiller, ou de Rapporteur. Un Clerc d'Advocat, de Notaire, de Procureur, d'Huissier, de Greffier. Le Maistre Clerc d'un Procureur est celuy qui a soin d'instruire les affaires pendantes au Parlement. Le Clerc des Requestes est celuy qui a soin d'instruire les instances des Requestes du Palais, ou de l'Hostel. Les petits Clercs sont les Copistes. La Basoche est une Jurisdiction establie entre les Clercs pour juger les differents qui surviennent entre eux. Ce mot a signifié originairement trois choses, un homme Ecclesiastique, un homme de Lettrés, & celuy qui écrit sous autruy, comme prouve Loyseau. Mais sa plus ancienne signification est en ce dernier sens : car on nommoit Clercs tous ceux qui faisoient profession d'écrire sous l'autorité d'un autre, & même ceux qu'on nomme aujourd'huy Secretaires d'Estat, étoient appellés autrefois Clercs, & Notaires.
 
CLERC, se dit aussi des Commis pour faire les affaires & les courses necessaires dans les Communautés. On appelle dans les Parroisses, le Clerc de l'oeuvre, le Clerc d'une Confrairie, celuy qui fait les affaires, & le recouvrement des deniers deus à l'oeuvre & à la Confrairie. Dans les corps des Marchands & des Artisans, le Clerc des Orfevres, le Clerc des Fripiers, celuy qui a soin de convoquer les assemblées du corps, de porter des billets pour trouver les choses perduës, &c. Il y a aussi un Clerc parmi les Sergents.
 
CLERC DU GUET, en termes de Marine, est celuy qui a soin d'assembler le guet sur les ports de mer, & sur les costes, & qui en fait le rapport à l'Admirauté, suivant le titre 6. du liv. 4. de l'Ordonnance de la Marine.
 
CLERC, se dit aussi en ces phrases. On dit, qu'un homme a fait un pas de Clerc, pour dire, qu'il a fait une faute par ignorance : ce qui ne se dit pas seulement des Clercs, mais aussi de toutes autres personnes qui se mesprennent, & qui font des choses dont ils se repentent. On appelle aussi vice de Clerc, une faute d'écriture qu'on ne peut pas imputer à celuy qui a dressé ou fait l'acte, qu'on peut aisément corriger par ce qui precede, ou qui suit. On dit aussi, Compter de Clerc à Maistre, quand un Commis compte seulement de ce qu'il a receu, & deboursé de son maniement, sans être responsable d'autre chose. On dit aussi, Parler Latin devant les Clercs, parce qu'autrefois on appelloit Grand Clerc, un habile homme ; & Mauclerc, un ignorant.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots La naissance du « cool » La naissance du « cool »

C’est en écoutant le dernier album d’Orelsan, et plus particulièrement la chanson Casseurs Flowter Infinity, que l’on s’est fait la réflexion simple,...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 13/07/2022