Email catcher

complaisance

définitions

complaisance ​​​ nom féminin

Disposition à s'accommoder aux goûts, aux sentiments d'autrui pour lui plaire. ➙ amabilité, empressement, serviabilité. Un jugement sans complaisance. ➙ bienveillance, indulgence.
péjoratif Sourire de complaisance, peu sincère. Certificat de complaisance, délivré à une personne qui n'y a pas droit.
Sentiment dans lequel on se complaît par faiblesse, vanité. ➙ contentement. S'écouter, se regarder avec complaisance, être content de soi. ➙ autosatisfaction.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais l'élu, désormais seulement maire de la ville, porte aussi un regard sans complaisance sur l'actualité française et internationale.Ouest-France, Élodie DARDENNE, Béatrice LIMON, 10/09/2015
Je peux bien vous assurer que je n'aurais pas eu cette complaisance-là pour tout autre que vous.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Donc pas de complaisance, jamais, mais toujours de la rigueur.Cliniques méditerranéenne, 2010, Marie-José Del Volgo (Cairn.info)
Enfin, estimer sans complaisance la qualité des organismes de formation continue va être vital.Capital, 19/05/2015, « Obligation de formation continue des agents immobiliers : un enjeu… »
Problème : le certificat médical fourni à l'automne de 1968 était très probablement de complaisance.Ouest-France, Bruno RIPOCHE, 29/09/2020
Ce nouveau fléau, de plus en plus répandu sur le marché de l'occasion, s'appelle le contrôle technique de complaisance.Ça m'intéresse, 24/07/2019, « Peut-on vendre une voiture sans contrôle technique ? »
Il baisse la tête mais s'exprime très posément et décrit avec une certaine complaisance ses déviances, qui refont surface lorsqu'il va mal.Ouest-France, 16/03/2018
Dans de tels cas, la complaisance n'est pas une bonne option.Gestion, 2011, Charlotte Cloutier (Cairn.info)
Un pedigree sans tâche qui pourrait suffire à le prémunir contre les accusations de complaisance à l'égard de l'exécutif.Capital, 23/01/2020, « Légion d'honneur pour les magistrats : le risque du soupçon… »
On y sent l'influence de l'école flamande par ses couleurs sombres, ses visages expressifs et sans complaisance.Ouest-France, 28/12/2015
Dora l'hystérique reste ainsi un être désirant, au milieu d'une cohorte d'hommes livrés non sans complaisance à un théâtre des apparences.Che vuoi ?, 2016, Michel Constantopoulos (Cairn.info)
Triomphe sincère, hors de toute complaisance, d'une salle comble et ravie.Ouest-France, 26/01/2015
Cette lutte était plus particulièrement dirigée contre la complaisance dans l'accomplissement des actes pieux, des pratiques de dévotions ou des exercices spirituels.Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2017, Mohammad Ali Amir-Moezzi (Cairn.info)
Sans verser dans la complaisance et la niaiserie, mais en évitant l'écueil de l'aigreur de la vulgarité et avec une bonne dose d'autodérision.Ouest-France, 03/03/2016
Pour se faire, un nouveau contrôle technique par un autre centre est nécessaire afin de prouver la complaisance du premier.Ça m'intéresse, 24/07/2019, « Peut-on vendre une voiture sans contrôle technique ? »
D'une part, elle apparaît comme l'investissement libidinal des fonctions corporelles, en donnant dans la complaisance somatique.L'Autre, 2002, Honoré Moustache (Cairn.info)
Si nombre de choses ont lieu à l'heure qu'il est, il ne faut pas pour autant céder à la complaisance.Europarl
D'un autre côté, il peut y avoir une complaisance dans cette infantilisation qui a quelques bénéfices secondaires.Imaginaire & Inconscient, 2003, Brigitte Gentès (Cairn.info)
En ôtant leurs masques, ils ont enfin réussi à échapper au piège si tentant de la complaisance.Capital, 15/12/2011, « Peut-on être 
gentil et réussir sa vie professionnelle ? »
Mais, par négligence ou complaisance, les syndics soumettent rarement les entreprises à rude concurrence (lire page 78).Capital, 25/09/2012, « Syndics : gare à la gestion souvent peu transparente »
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COMPLAISANCE » s. f.

Deference aux sentiments & aux volontez d'autruy. La complaisance est d'ordinaire accompagnée de flatterie. treve de complaisance, dites moy sincerement vostre advis sur cet ouvrage. un conteur de procés a poussé aujourd'huy ma complaisance à bout. il ne faut pas avoir une aveugle & une lasche complaisance pour qui que ce soit.
Drôles d'expressions Être dans le coaltar Être dans le coaltar

La personne qui, mal réveillée, tente d’expliquer son état d’hébétude, emploie bien souvent des images aériennes et légères : je suis dans le...

Alain Rey 25/01/2022