Email catcher

concussion

Définition

Définition de concussion ​​​ nom féminin

Perception illicite d'argent par un fonctionnaire. ➙ escroquerie, vol.

Synonymes

Synonymes de concussion nom féminin

exaction, malversation, péculat

Exemples

Phrases avec le mot concussion

Qu'ils attendent, avait-il ajouté, et ils seront riches, honorés, sans avoir à rougir d'aucune concussion.Adolphe Thiers (1797-1877)
Peu avant 390, il fut mis en accusation par un tribun pour concussion et préféra s'exiler avant d'être condamné.Hypothèses, 2001, Philippe Akar (Cairn.info)
On n'y parle que de lâcheté, que de mœurs honteuses, que de concussions.Georges Darien (1862-1921) et Édouard Dubus (1864-1895)
On l'accusait ouvertement de tripotages, de concussion, de vol.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Les récits historiques sur les débuts de la colonisation regorgent de descriptions des concussions de l'administration.Afrique contemporaine, 2018, Fatiha Talahite (Cairn.info)
Avec des traditions politiques particulières : clientélisme, népotisme, prévarication/ concussion comme modes de répartition des ressources rares, son commerce trabendo et razzia.La pensée de midi, 2005, Bruno Etienne (Cairn.info)
Le monopole enlevait à l'homme laborieux sa subsistance et celle de ses enfants ; des concussions de toute espèce arrachaient des larmes amères aux citoyens opprimés.Denis Diderot (1713-1784)
En d'autres termes, faute de menace, il n'y a pas de concussion.RSC, 2014, Carlo Sotis (Cairn.info)
En revanche, s'il l'est, lui-même est considéré comme coupable de concussion.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2002, Baber Johansen (Cairn.info)
Ainsi surgissent sans cesse dans le bel ordonnancement déterministe effractions, concussions et détournements.Psychanalyse YETU, 2019, Jean-Bernard Paturet (Cairn.info)
L'instance dépositaire de l'éthique sportive se découvrait elle-même viciée par la concussion.Revue française de gestion, 2004, Grégory Katz-bénichou (Cairn.info)
Les marchés publics sont des incitateurs de concussion particulièrement puissants.Revue Tiers Monde, 2010, Pierre Jacquemot (Cairn.info)
C'est à cette époque que commencèrent à circuler des bruits de concussions exercées sur les princes qui avaient des prétentions à émettre.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Jamais il ne voulut tremper dans aucune concussion.Louise Colet (1810-1876)
Cette organisation parallèle, héritée de l'époque soviétique, ne pourrait subsister sans la concussion, phénomène majeur de la société.Le Courrier des Pays de l'Est, 2007, René Cagnat (Cairn.info)
D'avoir couvert de son autorité les malversations, les concussions, des délits financiers de tous ordres.Le débat, 2010, Michel Winock (Cairn.info)
Tout ce qu'on sut, c'est qu'il y avait eu prodigalité monstrueuse, malversation, concussion.Jules Michelet (1798-1874)
Ici, tous les kompromati mis en circulation ont concerné des imputations de prévarication, concussion et/ou échanges de faveurs.Droit et société, 2009, Nadège Ragaru (Cairn.info)
En bon français, cela s'appellerait de la concussion.Europarl
On connut des phénomènes analogues dans les rangs sandinistes où, ici encore, la concussion et l'enrichissement allèrent bon train sous l'embargo nord-américain.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2005, Gilles Bataillon (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CONCUSSION s. f.

Volerie, exaction faite par un Juge, par un Officier public, qui se fait payer de plus gros droits que ceux qui luy sont attribuez ; par un Receveur, qui fait payer de plus grosses taxes que celles qui luy sont deuës. En matiere d'usure & de concussion, on reçoit la preuve par des témoins singuliers sur chaque fait.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022