condamnable

définitions

condamnable ​​​ adjectif

Qui mérite d'être condamné. ➙ blâmable, critiquable. Action, attitude, opinion condamnable.

synonymes

condamnable adjectif

blâmable, critiquable, répréhensible, damnable (vieux ou littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce serait faire preuve d’une étroitesse de vue pitoyable et d’un comportement éthique condamnable.Europarl
Au troisième étage comme au premier elle était bien résolue à ne rien faire de condamnable.Pierre Louÿs (1870-1925)
A peine échappés par l'effet d'une générosité peut-être condamnable, aux désastres de la troisième coalition, ils en ont ourdi une quatrième.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Hérésie signifiait dans le langage philosophique choix d'une opinion ; cela signifia dans le langage ecclésiastique choix d'une opinion mauvaise, erreur condamnable et damnable.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Il est aussi typique et tout aussi condamnable que la liberté de la presse soit entravée par des méthodes telles que le monopole sur le papier ou sur l'impression.Europarl
L'usage que les anciens faisaient, à cet égard, de leurs divinités, paraît plus condamnable encore que la manière dont ils s'en servaient pour le dénouement de leurs pièces.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Savez-vous que cela est affreux ; et si c'était par l'effet d'un caprice, il serait bien condamnable.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il faut mettre un terme à cet élevage industriel auquel nous assistons aujourd'hui et qui est totalement condamnable du point de vue moral.Europarl
Il est par contre condamnable que l'on règle dans le détail, au niveau européen, la manière d'atteindre ces objectifs.Europarl
L'amour des livres pour les livres, quelque futile et condamnable qu'il puisse-être, – et il s'en faut que cette question soit tranchée, – ne date pas d'hier.Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
On devait, s'il était possible, au moyen de certaines compensations, amener les possesseurs à renoncer à des postes dont on faisait un si condamnable usage.Adolphe Thiers (1797-1877)
Relever de façon systématique les empreintes digitales des réfugiés est une pratique condamnable à nos yeux.Europarl
Je vote en votre faveur – et ce peut être condamnable pour un parlementaire de plus de vingt ans – par espoir, non encore par conviction.Europarl
Nous serions plus rassurés si la résolution avait dit clairement quel est le gouvernement qui, selon elle, retarde ainsi les autorisations de manière condamnable.Europarl
Le ver le plus condamnable chez lequel se manifeste la passion de la pêche à la ligne.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
On pourrait seulement dire que le 20 fut condamnable, et que le héros abusa du service qu'il venait de rendre.Adolphe Thiers (1797-1877)
A ce sujet, qu'il me soit permis de signaler une économie mal entendue, un fait condamnable et pernicieux que j'ai observé.Pierre Napoléon Bonaparte (1815-1881)
Il faut éviter à tout prix que les négociations s'arrêtent après chaque incident, aussi dramatique, aussi abject et aussi condamnable qu'il soit.Europarl
Il s'agit là d'un principe fondamental, car si la recherche continue, nous nous rapprocherons de plus en plus de la limite de ce qui est condamnable sur le plan éthique.Europarl
Bien qu'ils fussent tous deux d'accord à ce sujet, ils ne cessèrent pendant le trajet de se quereller avec la plus condamnable vivacité.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONDAMNABLE » adj. m. & f.

Qui merite d'estre condamné. Cette proposition est heretique & condamnable.