Email catcher

condescendant

Définition

Définition de condescendant ​​​ , condescendante ​​​ adjectif

Hautain, supérieur. Un ton condescendant.

Synonymes

Synonymes de condescendant, condescendante adjectif

arrogant, dédaigneux, hautain, protecteur, supérieur

Exemples

Phrases avec le mot condescendant

Chez d'autres, cette angoisse d'une effraction leur fait craindre une attitude condescendante.Enfances & PSY, 2011, Serge Tisseron (Cairn.info)
Les femmes s'agenouillèrent toutes, tandis que les hommes se levaient, baissant le menton, l'air condescendant et contraint.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il était condescendant et sérieux, comme toujours, mais sans nul air chagrin.René Boylesve (1867-1926)
Cette attitude condescendante est également renforcée par les médias, qui donnent des femmes une image tendancieuse et unidimensionnelle.Europarl
La critique se montra condescendante, mais pas davantage.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Il n'est ni condescendant ni péjoratif de situer notre effort d'élaboration à ce niveau.La Cause du désir, 2004, François Leguil (Cairn.info)
Dans un premier temps, les radios périphériques observent d'un œil condescendant les nouvelles venues.Le Temps des Médias, 2004, Jean-Jacques Cheval (Cairn.info)
Le roi, sans déroger aucunement à sa parfaite et condescendante urbanité, la ramassa d'un geste sans aigreur.Fernand Kolney (1868-1930)
On a aussi cru déceler quelques sourires condescendants, quelques marques d'irritation trahies par une main pianotant sur la table, mais les fleurets étaient mouchetés et les risques de dérapages ultra-contrôlés.Ouest-France, Olivier CLERC, 23/06/2020
Chaque jour, des insultes et des avis condescendants sur son physique émergent.Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2018, Angélique Gozlan (Cairn.info)
La femme était poudrée, aimable par fonction, et maniérée par désir de sembler condescendante.Guy de Maupassant (1850-1893)
Une surprise du mari, très condescendant, pour sa femme, très emballée par le séjour parisien.Ouest-France, 26/01/2020
Fier de la carrière de son père mais surtout pas condescendant.Ouest-France, Julien HIPPOCRATE, 06/10/2019
Ils ont fait comprendre que ces territoires ne correspondaient pas à l'image condescendante dont on voudrait les affubler.Flux, 2020, Gabriel Dupuy (Cairn.info)
Que tout le monde se rassure : voilà plus de vingt-cinq ans qu'on s'accroche à la paroi, ce n'est pas pour lâcher prise devant les airs condescendants que l'on nous réserve.Capital, 14/11/2018, « Femmes, au boulot, pensez solidarité plutôt qu'empowerment »
Il s'agit d'un ouvrage à thèse, qui cherche à démasquer un discours occidental condescendant, tout en reconnaissant prudemment que ce discours n'est pas homogène.Annales, 2013 (Cairn.info)
Un message trop simplifié pourra être perçu comme condescendant, mais un exposé trop complexe risquera d'être source de confusion, voire de détresse.Ça m'intéresse, 31/10/2021, « Ce que les enfants comprennent de la mort et comment… »
Ils en veulent aux intellectuels et aux professions libérales, aux médecins, enseignants et universitaires, qu'ils trouvent condescendants.Le débat, 2017, Godfrey Hodgson, Pierre-Emmanuel Dauzat (Cairn.info)
D'autres ont jugé condescendante la voix off du narrateur, notamment ses leçons sur l'art de manger avec des baguettes.Ouest-France, 21/11/2018
Elle n'est pas réductible à une simple opinion subjective, à une conviction tolérée, elle n'est pas une concession condescendante faite à une mentalité supposée rétrograde !Ouest-France, 09/12/2018
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CONDESCENDANT, ANTE adj.

Complaisant, soûmis, qui ne contredit point les sentiments ni les volontez d'autruy.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine