dédaigneux

 

définitions

dédaigneux ​​​ , dédaigneuse ​​​ adjectif et nom

Qui a ou exprime du dédain. ➙ altier, arrogant, hautain. —  Moue dédaigneuse.
nom Faire le dédaigneux.
littéraire Dédaigneux de : qui dédaigne de. Être dédaigneux de plaire.
 

synonymes

dédaigneux, dédaigneuse adjectif

condescendant, altier, arrogant, hautain, méprisant, supérieur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Que les amateurs de courses modernes ne sourient pas d'un air dédaigneux et ne murmurent pas !Michel Zévaco (1860-1918)
Quand elle osait paraître en public, la foule se pressait sur son passage, mais on ne lui épargnait pas les regards dédaigneux, les quolibets moqueurs et les injures menaçantes.Paul Lacroix (1806-1884)
Newcome ne s'émut pas davantage de ces démonstrations menaçantes, qu'il ne s'était inquiété de l'enquête : il resta froid, calme, dédaigneux.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Des calomnies, qu'il avait malheureusement couvertes de son dédaigneux silence, ont circulé comme des vérités acceptées ; le temps a déjà fait justice de plusieurs de ces calomnies.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le frère prit les enfants, mais il n'eut que des regards dédaigneux pour la mère, dont le visage portait l'empreinte de la souffrance.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Allez, nobles pensées écrites pour tous ces ingrats dédaigneux, purifiez-vous dans la flamme et remontez au ciel avec moi !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Je te vois d'ici pincer les lèvres d'un petit air dédaigneux et dire que j'ai bien mauvais ton ; que veux-tu ?George Sand (1804-1876)
Le souci semble siéger sur tous les fronts, et, sur un trop grand nombre, le dédaigneux orgueil d'une supériorité sociale imaginaire.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Que lui fait cette fourmilière sur laquelle il jette un regard dédaigneux, fort de sa grandeur et de son indépendance ?Charles Buet (1846-1897)
Dina, jusqu'à l'heure où vous m'apparûtes, j'étais passé fier et dédaigneux parmi les femmes, et j'embrasse vos pieds !Pétrus Borel (1809-1859)
Enveloppé de mes espérances comme d'un magique nuage qui m'empêchait de voir les regards ironiques et les sourires dédaigneux, j'affrontai tout sans honte.Émile Souvestre (1806-1854)
Il ne trouvait sur son passage que trois ou quatre émigrés désœuvrés : laissant tomber sur nous un regard dédaigneux, il passait, le nez au vent, la figure pâle.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Gavroche, dédaigneux, se borna, pour toute représaille, à soulever le bout de son nez avec son pouce en ouvrant sa main toute grande.Victor Hugo (1802-1885)
On passe dédaigneux devant les tombes vaines ; on s'arrête, attendri ou écrasé, devant les noms aimés et les grands noms.Jules Claretie (1840-1913)
Humble, doux, timide tant qu'il ne fut pas le plus fort, il devint, lorsqu'il fut puissant, dédaigneux, irascible, intolérant.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Il n'y avait pas même de l'impertinence, quoique son attitude et son silence pussent indiquer l'intention de se montrer dédaigneux.George Sand (1804-1876)
Les opposants se sentaient encouragés ; le ton des journaux conservateurs ou radicaux était chaque jour plus dédaigneux.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Ils laissent tomber sur mes menottes un coup d'œil dédaigneux et détournent vivement la tête.Georges Darien (1862-1921)
Pitt, qui était de tous les coalisés le plus positif et le plus dédaigneux à leur égard, leur était aussi le plus odieux.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le marbre que j'avais scellé sur mes souvenirs pouvait-il être soulevé par le sourire dédaigneux d'une femme ?Louis Ulbach (1822-1889)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESDAIGNEUX, EUSE » adj.

Qui desdaigne. C'est une beauté fiere & desdaigneuse.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots d’Halloween Top 10 des mots d’Halloween

Chaque année, le 31 octobre, des enfants de nombreux pays se déguisent en des personnages fantastiques et vont récolter des friandises de porte en porte tandis que des citrouilles sculptées arborent des sourires effrayants… C’est Halloween ! Cette fête païenne d’origine celte est répandue depuis longtemps dans les pays anglo-saxons. Popularisée par les films d’horreur, elle s’est propagée dans le courant des années 1990, assortie de toute son imagerie gentiment effrayante. Squelette, fantôme, lanterne, sorcière, autant de mots associés à cet évènement et dont je vous propose de découvrir l’origine. Tremblez !

Édouard Trouillez 26/10/2020