hautain

 

définitions

hautain ​​​ , hautaine ​​​ adjectif

Dont les manières sont dédaigneuses ; qui montre de l'arrogance. ➙ altier, orgueilleux. —  Ton hautain.
 

synonymes

hautain, hautaine adjectif

altier, fier, conquérant, aux grands airs, impérieux, orgueilleux

arrogant, condescendant, dédaigneux, méprisant

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A ce jet furieux de paroles tout le groupe hautain des jeunes lords répondit par un sourire.Victor Hugo (1802-1885)
En présence du redoutable faisceau que formaient ses anciennes satrapies, elle s'isola dans un dépit farouche et hautain.Claude de La Poëpe (1814-1886)
Embarrassé de son impuissance et de sa responsabilité, il sentit la nécessité de revenir sur le refus hautain qu'il nous avait d'abord opposé.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
L'amoureux prit sa revanche par un autre sourire, tout attendri, tout reconnaissant, qui me fit lui pardonner le premier, le rictus amer et hautain du cuistre.Paul Bourget (1852-1935)
Ce ne fut qu'après avoir vidé un grand verre de vin qu'il reprit son maintien hautain et insolent.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Le hautain seigneur se mordit les lèvres ; mais, placé entre la crainte du brigand et la nécessité d'en faire son instrument, il ne manifesta pas son mécontentement.Victor Hugo (1802-1885)
Plus tard, ayant fait sa soumission, il se montra le plus hautain et le plus turbulent des grands officiers de la couronne.Charles-Henry-Joseph de Batz-Trenquelléon (1835-1914)
Il faudrait donc renoncer à cette créature unique, ne plus voir ce visage hautain et doux, cette démarche harmonieuse et souple !Albert Delpit (1849-1893)
Les œuvres qu'on tentait étaient monstrueuses, au lieu d'être parfaites ; et elles valaient moins encore, s'il est possible, que le système hautain et vide qui prétendait les inspirer.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Son air de persiflage hautain, son aisance, son admirable visage, indiquaient trop qu'il n'était pas l'hôte habituel de cette maison de garde.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il fallait toute la force de la consigne pour les tenir ainsi, la face muette, dans le hautain et triste silence de la discipline militaire.Émile Zola (1840-1902)
Elle y trouvait je ne sais quoi de hautain, de scrutateur et de méfiant qui n'allait point à son cœur.George Sand (1804-1876)
La jeune fiancée, nous l'avons dit, s'était retirée l'air hautain, la lèvre dédaigneuse, et avec la démarche d'une reine outragée, suivie de sa compagne, plus pâle et plus émue qu'elle.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Est-il homme à demander et à obtenir grâce, ou à se renfermer dans un silence hautain ?George Sand (1804-1876)
Mais il s'inclina moins bas peut-être, et son visage impassible et hautain témoigna de son ressentiment.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Elle se leva sur ces mots, fit de la tête un signe d'adieu un peu hautain, et sortit.Octave Feuillet (1821-1890)
Croit-il ne pouvoir mériter des louanges qu'en devenant violent, injuste, hautain, usurpateur et tyrannique sur tous ses voisins ?François de Fénelon (1651-1715)
Une fois, cependant, mais une seule fois arriva un gros monsieur qui lui parla en tête à tête, mystérieux, hautain, pendant une demi-heure à peine.Frédéric Mistral (1830-1914)
Et lui, le stoïcien, il s'est montré admirable, sans une plainte, d'un courage hautain, d'une tranquille certitude dans la vérité, qui feront plus tard l'étonnement des générations.Émile Zola (1840-1902)
Vous avez toujours été mon ennemi, et, du plus loin que je me souvienne, je n'ai jamais rencontré un enfant si dur et si hautain que vous l'étiez avec moi.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HAUTAIN, AINE » adj.

Imperieux, orgueilleux. On ne gagne point les coeurs avec une mine fiere & hautaine, avec des paroles rudes & hautaines.
 
On appelle un faucon hautain, celuy qui vole fort haut & de belles ailes.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020