Email catcher

hautain

Définition

Définition de hautain ​​​ , hautaine ​​​ adjectif

Dont les manières sont dédaigneuses ; qui montre de l'arrogance. ➙ altier, orgueilleux. Ton hautain.

Synonymes

Synonymes de hautain, hautaine adjectif

altier, aux grands airs, conquérant, fier, impérieux, orgueilleux

arrogant, condescendant, dédaigneux, méprisant

Exemples

Phrases avec le mot hautain

Il y décrit la profession comme majoritairement hautaine, autoritaire et paternaliste.Ça m'intéresse, 23/07/2019, « Santé publique : est-on bien traité à l'hôpital ? »
Et, comme les réseaux sociaux peuvent être cruels, on a pu lire qu'il était hautain.Ouest-France, Jean-Marc PINSON, 19/06/2020
Mais, quand même il l'eût su, est-ce que cet homme de si superbe dédain, de si hautaine allure, eût daigné en prendre le moindre souci ?...Jules Verne (1828-1905)
On déplore la distance entre le petit peuple qui serait naturellement bon, et les dirigeants sadiques et hautains qui lui feraient les poches.Ouest-France, 04/01/2019
Elle n'est plus la femme brillante et hautaine qu'elle avait toujours été, mais un être brisé.Analyse Freudienne Presse, 2007, Michel Lehmann (Cairn.info)
Je ne pense pas qu'une intervention hautaine et arrogante visant à nous faire la leçon sur telle ou telle chose soit d'une grande utilité.Europarl
L'accueil hautain de l'officier, qui ne parle pas français, ne serait-il pas le reflet d'une incompréhension entre les deux peuples ?Revue Défense Nationale, 2018, Philippe Wodka-Gallien (Cairn.info)
Elle bannit les petits travers qui peuvent, parfois, être rencontrés ailleurs, ces tentations de l'entre-soi ou d'une distance un peu hautaine.La revue des revues, 2019, Dominique de Font-Réaulx (Cairn.info)
Le train de vie de ce bourreau de travail ne faisait pas de lui quelqu'un de hautain.Ouest-France, 30/08/2021
Intransigeant vis-à-vis des injustices, des imprécisions et des comportements hautains.Politique européenne, 2013 (Cairn.info)
À la barre, le prévenu, trois mentions au casier judiciaire, minimise chaque fait et adopte une attitude hautaine.Ouest-France, 27/01/2016
Michelle se retourna de son côté avec une expression de rancune hautaine.Émile Souvestre (1806-1854)
La conviction un peu hautaine qu'il n'existe pas de lectorat pour une information positive est très largement partagée dans les médias.Le Journal de l'École de Paris du management, 2016, Christine Quentin (Cairn.info)
Elle se roidissait peu à peu contre l'émotion qui l'étreignait, et sa nature ardente et hautaine reprenait insensiblement le dessus.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Parfois, on peut percevoir son attitude comme étant hautaine, alors que c'est plutôt une grande timidité, qu'il a réussi à masquer avec le temps.Ouest-France, Joachim GONZALEZ, Dorian GIRARD, 06/12/2020
Elle est l'effort d'une volonté très hautaine et d'un très délicat orgueil.Jules Lemaître (1853-1914)
Il y apparaît bel homme, en uniforme strict, hautain et peu souriant.Outre-mers revue d'histoire, 2016, Jacques Hanoune (Cairn.info)
Tout au plus, les envieuses pouvaient-elles hasarder que cette beauté avait quelque chose de hautain qui paralysait l'admiration.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Une expression de placidité résignée, une réserve un peu hautaine en obscurcissaient l'éclat.Émile Gaboriau (1832-1873)
Exemple : le bar bondé et bruyant où il faut piétiner pendant une demi-heure pour obtenir un verre hors de prix servi par un personnel hautain.Ouest-France, 04/09/2017
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de HAUTAIN, AINE adj.

Imperieux, orgueilleux. On ne gagne point les coeurs avec une mine fiere & hautaine, avec des paroles rudes & hautaines.
 
On appelle un faucon hautain, celuy qui vole fort haut & de belles ailes.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine