Email catcher

controuvé

Définition

Définition de controuvé ​​​ , controuvée ​​​ adjectif

littéraire Inventé ; qui n'est pas exact. ➙ apocryphe ; mensonger.

Synonymes

Synonymes de controuvé, controuvée adjectif

inventé, fabriqué, faux, mensonger

Exemples

Phrases avec le mot controuvé

Kyrus, pour les dissuader, leur fit lire un oracle de la sibylle ; ils prétendirent qu'il était controuvé, et ils allumèrent le bûcher....Volney (1757-1820)
On prétendit qu'il avait été étranglé par des mameluks de la garde, mais le fait est controuvé.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
De même, l'accusation d'incapacité des troupes à assurer des tâches de police relevait plus de l'argument controuvé que de la réalité.Sociétés & Représentations, 2003, Pascal Brouillet (Cairn.info)
L'aggravation caricaturale du politiquement correct a du moins le mérite d'en démontrer avec éclat, dans ce produit fort convenu et souvent controuvé, la totale stérilité herméneutique.Études Germaniques, 2006 (Cairn.info)
De surcroît, ces personnes ne font plus partie du réseau et/ou ont rejoint un réseau concurrent, ce qui permet d'expliquer le caractère pour le moins controuvé des propos rapportés.Capital, 07/03/2013, « Quel pudding chez le roi des cours d’anglais ! »
Le fait est-il controuvé, le fait est-il faux ?Pétrus Borel (1809-1859)
Selon les libéraux, le principe ami-ennemi, dans tous les cas irrecevable, est soit controuvé soit suranné.Droits, 2007, Jean-Philippe Feldman (Cairn.info)
L'allemand romantisch devient ainsi au tournant du xviie et du xviiie siècle synonyme de faux ou de controuvé, voire de dépravé.Critique, 2009, Élisabeth Décultot (Cairn.info)
Il est controuvé si l'on considère l'homme comme naturellement bon.Droits, 2007, Jean-Philippe Feldman (Cairn.info)
Peu nombreux en effet étaient ceux qui s'avisèrent à cette époque du caractère controuvé de ce mot.Revue française d'histoire des idées politiques, 2011, Marc Lahmer (Cairn.info)
Ce fait est certainement controuvé.Henri Durand-Brager (1814-1879)
Certes, on peut toujours supposer que ce témoignage est controuvé, que c'est une interpolation due au traducteur du xive siècle, mais on ne pouvait le passer sous silence.Annales de Normandie, 2018 (Cairn.info)
Plutôt que d'adresser des invocations votives à un mythe controuvé, la véritable urgence est de sauver la politique comme praxis à laquelle puisse participer le dernier des hommes.Le débat, 2002, Jean-Louis Lesquins (Cairn.info)
Mais elle ne justifie pas vraiment le régime complexe, controuvé, de ces services.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2005, LaurentDUBOIS De carratier (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CONTROUVER v. act.

Inventer quelque calomnie, quelque imposture. Cet Advocat n'a plaidé que des faits controuvez, inventez sur le Barreau. Voilà un hableur qui ne nous dit que des choses controuvées, des contes inventez à plaisir. Il faut que ce soit un Demon pour avoir controuvé une si noire calomnie.
 
CONTROUVÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Le Décodeur Le Décodeur

Saurez-vous trouver le mot secret ? Retrouvez chaque jour un nouveau défi... et invitez vos amis à se mesurer à vous !

28/07/2022