coquille

définitions

coquille ​​​ nom féminin

Enveloppe calcaire qui recouvre le corps de la plupart des mollusques et d'autres animaux aquatiques. ➙ carapace, coque, coquillage. Coquille bivalve. Coquille d'escargot. —  locution, au figuré Rentrer dans sa coquille (comme l'escargot) : se replier sur soi. Sortir de sa coquille.
Coquille Saint-Jacques : coquille d'un mollusque (que les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle fixaient à leur manteau et à leur chapeau) ; ce mollusque comestible. ➙ peigne.
Objet représentant ou évoquant une coquille.
locution La coquille d'une épée : partie concave qui protège la main. —  Coquille (de boxeur), protégeant les parties génitales.
Enveloppe dure (des noix, noisettes, etc.) ; enveloppe calcaire (des œufs d'oiseaux).
au figuré Coquille de noix : petit bateau, barque.
Faute typographique. Corriger une coquille.
La coquille Saint-Jacques La coquille Saint-Jacques - Crédits : iStockphoto/Stephen French Crédits : iStockphoto/Stephen French
Coquille de nautile dépouillée de sa couche externe Coquille de nautile dépouillée de sa couche externe - Crédits : Istock/mtv2020 Crédits : Istock/mtv2020

synonymes

coquille nom féminin

coque, test (Zoologie)

[Typo] erreur, faute

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et il tira de son maigre paquet une grande coquille qui lui servait de tasse, mais dont il avait dédaigné de se servir pour boire.George Sand (1804-1876)
La larve brise la coquille de son œuf et sort, transparente comme un verre, mais incapable de se mouvoir.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Il avait cette opinion qu'un logis reflète le caractère de qui l'habite, aussi sûrement qu'une coquille indique la forme de l'animal qui y vit.Émile Gaboriau (1832-1873)
Rien n'est plus étrange que de sentir dans cette coquille les profondes et orageuses secousses de l'eau.Victor Hugo (1802-1885)
La deuxième est celle de la clause démocratique des accords de coopération, dont on peut dire qu'elle se limite souvent à une clause de pure forme, à une coquille vide.Europarl
Une coquille de noix renfermait une paire de bas de la plus grande finesse ; et une autre, une paire de mitaines admirablement travaillées.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Je leur fis voir mon pot-au-feu économique, ma coquille à rôtir, mon tournebroche à pendule, et mon vaporisateur.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Sans cet engagement, le ciel unique européen est voué à l'échec et restera une coquille vide.Europarl
Pour veiller à ce que cela ne reste pas une coquille vide, je pense que nous devons faire confiance aux autorités locales et aux représentants élus de ces villes.Europarl
Il faut maintenant une aiguille, pour percer un petit trou à chaque bout de la coquille.Judith Gautier (1845-1917)
Ce puits étoit figuré par un bassin dans lequel tomboit une nappe d'eau sortant d'une coquille.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
La vénus l'est par un fucus attaché à sa coquille qui dépasse à la surface et révèle son logis.Jules Michelet (1798-1874)
Il avise une coquille bien à sa taille, mange l'habitant, s'accommode du logis volé, si bien qu'il le porte avec lui.Jules Michelet (1798-1874)
C'étaient des épées de combat, dont la coquille pleine protège entièrement la main qui les tient.Jules Verne (1828-1905)
Ils m'ont fait passer sur le corps une espèce de petit chevalier tout frais éclos de sa coquille de page.Claude Tillier (1801-1844)
Aux quatre coins de cette salle, il y avait quatre bassins de marbre en forme de coquille, d'où jaillissaient des fontaines de punch, d'orgeat et d'eau de fleur d'oranger.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Ma pensée n'était pas confuse, je sentais plutôt ma cervelle vide comme une coquille d'œuf.Paul Féval (1816-1887)
Sophie venait la rejoindre quand tout son pain était émietté ; elle regardait les petits poulets sortir de leur coquille, et qui étaient trop jeunes encore pour courir dans les champs.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Alors la coquille se séparera sans peine en deux parties égales, qui deviendront de vraies écuelles.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
J'ai remarqué une sorte de logique, une corrélation intime chez presque tous entre l'habitant et la coquille, l'homme et le milieu.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COQUILLE » s. f.

Grosse escaille de poisson sous laquelle il est enfermé. La coquille d'un limaçon.
 
On appelle coquilles à oreilles, celles qui ont deux pointes en haut, comme celles de St. Jacques. C'est une belle curiosité que celle des coquilles, car on y voit une diversité merveilleuse, & on y admire les jeux de la nature.
 
On le dit aussi de la coque ou couverture de l'oeuf. Dés que le poussin est sorty de sa coquille, il cherche à bequeter. On dit aussi, une coquille de noix.
 
On a appellé en Medecine la petite coquille, le creux de dedans l'oreille. On le dit aussi d'une seconde cavité qui est dans l'oreille au delà de la petite membrane qu'on appelle le tambour, qui contient un air naturel & interne qui reçoit aisément l'impression de celuy de dehors, & qui sert à l'ouye, comme le cristalin à la veuë. Quelques-uns la nomment le bassin.
 
En termes de Blason on ne distingue les coquilles que par la grandeur. Les petites s'appellent coquilles de St. Michel. Les plus grandes s'appellent de St. Jacques.
 
COQUILLE, se dit figurément de toute sorte de marchandise dont on trafique. Ce Marchand vend bien ses coquilles. A qui vendez-vous vos coquilles ? à ceux qui reviennent de St. Michel, se dit aux vendeurs qui croyent que les acheteurs ne connoissent pas le prix de ce qu'ils marchandent.
 
COQUILLE, se dit encore de plusieurs ouvrages qui representent la figure des coquilles. La plus-part des bassins, des fontaines, des cascades, des gargouilles sont faits en coquilles. Des sieges de tapisserie faits en coquilles. Une garde d'épée, une barbe en coquilles. On appelle coquille, ce qui sert à lever le loquet d'une porte, parce qu'il est fait en coquille. Les Orfevres appellent aussi la coquille d'une plaque d'argent, la coquille d'une anse, d'une aiguiere, parce qu'elles representent la figure d'une coquille. On appelloit autrefois coquille, une espece de coëffure de femme, qui a donné le nom à la ruë Coquilliere où se faisoient telles coëffures.
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020