coter

 

définitions

coter ​​​ verbe transitif

Marquer un document, une pièce d'une cote, de cotes. ➙ numéroter.
Indiquer le cours de (une valeur, une marchandise). ➙ estimer, évaluer ; coté.
Indiquer les cotes (5) sur un dessin, un plan, une carte.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je cote

tu cotes

il cote / elle cote

nous cotons

vous cotez

ils cotent / elles cotent

imparfait

je cotais

tu cotais

il cotait / elle cotait

nous cotions

vous cotiez

ils cotaient / elles cotaient

passé simple

je cotai

tu cotas

il cota / elle cota

nous cotâmes

vous cotâtes

ils cotèrent / elles cotèrent

futur simple

je coterai

tu coteras

il cotera / elle cotera

nous coterons

vous coterez

ils coteront / elles coteront

 

synonymes

coter verbe transitif

évaluer, estimer, juger, noter

noter, numéroter

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle ne lui résista que le temps de le coter à son prix de rendement hebdomadaire et, références prises, elle fut à lui, avec partage.Émile Bergerat (1845-1923)
Que croyez-vous que penseront les marchés du déséquilibre persistant de l'emploi au moment de coter votre monnaie unique, votre euro ?Europarl
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COTTER » v. act.

Marquer une piece au dos d'un chiffre ou d'une lettre, pour la trouver au besoin. Ce sont les Notaires qui cottent & qui paraphent eux-mêmes les pieces d'un inventaire.
 
COTTER, signifie aussi, Citer, marquer precisément. Il faut nous cotter les textes où vous avez vû cette doctrine. Vous alleguez bien des faits, mais vous n'en cottez pas un de precis.
 
COTTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020