côte

 

définitions

côte ​​​ nom féminin

Os plat du thorax, de forme courbe, qui s'articule sur la colonne vertébrale et le sternum. Les douze paires de côtes, délimitant la cage thoracique. —  locution Se tenir les côtes : rire démesurément.
Côte de bœuf, de veau, d'agneau. ➙ côtelette ; entrecôte.
Côte à côte : l'un à côté de l'autre. Marcher côte à côte.
Partie saillante (d'un végétal). Côtes de bettes. —  Côtes de melon.
Rayure saillante (d'un tissu, d'un tricot). Le point de côte (au tricot). Velours à côtes. ➙ côtelé.

côte ​​​ nom féminin

Pente qui forme l'un des côtés d'une colline. ➙ coteau. Les côtes du Rhône sont plantées de vignobles (➙ côtes-du-rhône).
Géographie Relief de côte : relief formé par un talus et par un plateau en pente douce à l'opposé. ➙ cuesta.
Route en pente. ➙ montée, pente. Monter la côte. —  Être à mi-côte, au milieu d'une côte.

côte ​​​ nom féminin

Rivage de la mer. ➙ bord, littoral, rivage. Côte sablonneuse, basse. La Côte d'Azur ; sans complément la Côte. —  Régions proches d'une côte. ➙ côtier. Les côtes françaises.

cote ​​​ nom féminin

Marque servant au classement, au repérage (de livres, de documents…).
Montant d'une cotisation, d'un impôt. ➙ quote-part, part ; cotiser. Cote mobilière. —  locution Cote mal taillée : répartition approximative ; compromis.
Constatation officielle des cours (d'une valeur, d'une monnaie), par exemple en Bourse. —  La cote d'une voiture d'occasion.
Appréciation. La cote d'un cheval. —  Cote d'amour : appréciation d'un candidat. La cote de popularité d'un homme politique. —  familier Avoir la cote : être apprécié, estimé.
Chiffre indiquant une dimension, un niveau. Les cotes d'un plan.
Géométrie Nombre précisant la distance d'un point par rapport à un plan de référence.
Cote d'alerte : niveau d'un cours d'eau au-delà duquel commence l'inondation ; au figuré point critique.

coté ​​​ , cotée ​​​ adjectif

Qui a une bonne cote, estimé. Un artiste coté.
Dont la valeur est indiquée. Coté en Bourse.
Caractérisé par des cotes (5). Croquis coté.

côté ​​​ nom masculin

Région des côtes (de l'aisselle à la hanche). ➙ flanc. Recevoir un coup dans le côté. —  locution Point* de côté.
La partie droite ou gauche de tout le corps. Se coucher sur le côté. —  À mes côtés, près de moi.
(choses) Partie qui est à droite ou à gauche (➙ latéral). Les côtés de la route. ➙ bas-côté. —  Mettez-vous de l'autre côté.
Ligne ou surface qui constitue la limite (d'une chose). Les quatre côtés d'un carré. Les deux côtés d'une feuille de papier, recto, verso. Côté pile, face.
au figuré Aspect. Les bons et les mauvais côtés de qqch., de qqn. Prendre les choses par le bon côté.
(après de, du) ➙ endroit, partie, point. De ce côté-ci ; de ce côté-là, par ici, par là. De tous côtés, partout. —  Du côté de : dans la direction de (avec mouvement) ; aux environs de (sans mouvement). Du côté de la fenêtre. Il habite du côté de l'église.
au figuré De mon côté, pour ma part. —  familier De ce côté, je n'ai pas à me plaindre. Côté finances, ça peut aller. —  Du côté de. ➙ parti, camp. —  Du côté de mon père : dans ma famille paternelle.
De côté locution adverbiale Se jeter de côté, faire un écart. Laisser de côté, à l'écart. Mettre de côté, en réserve (économiser). Regarder de côté, de biais.
À côté locution adverbiale : à une distance proche. Il habite à côté. Passons à côté, dans la pièce voisine. —  À côté de locution prépositive ➙ auprès de, contre. Marcher à côté de qqn. —  au figuré Vos ennuis ne sont pas graves à côté des miens. ➙ en comparaison. —  Être à côté de la question. locution À côté de ses pompes*.
 

synonymes

côte nom féminin

coteau, cuesta (Géographie)

pente, montée, raidillon, rampe, grimpette (familier)

coté, cotée adjectif

estimé, apprécié, prisé, réputé

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « cote »

Ni les capitaux, ni les patronages puissants ne lui avaient manqué au début, et il lui avait suffi de paraître pour être admise aux honneurs de la cote.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il y avait des vainqueurs et des vaincus ; c'est-a-dire d'un cote nulle clemence, de l'autre nul espoir.Victor Hugo (1802-1885)
Alors le chevalier se pencha, regarda en bas, non du cote de l'escalier écroulé, mais sur l'autre versant de la muraille.Michel Zévaco (1860-1918)
Il le faut bien, puisqu'on les estime, on les cote, on les évalue, et, en définitive, on les paye par d'autres services auxquels ils sont comparés.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Les écarts et l'endettement, la cote de crédit, des différents membres de la zone euro diffèrent de plus en plus au lieu de converger.Europarl
Le banquier, chaque fois, prenait la cote, y jetait un coup d'œil, puis la rendait ; et rien n'égalait sa patience, si ce n'était son indifférence complète, sous cette grêle d'offres.Émile Zola (1840-1902)
Mais alors aussi il importera peu que l'intérêt se cote à demi pour cent ou à cinquante pour cent.Frédéric Bastiat (1801-1850)
En fait, je crois qu’il y a des victimes qui n’auront jamais la cote.Europarl
Après tout, avant la crise financière internationale, elles avaient octroyé la cote la plus haute aux banques qui, par la suite, se sont effondrées.Europarl
La femme, c'est l'humanite vue par son cote tranquille ; la femme, c'est le foyer, c'est la maison, c'est le centre des pensees paisibles.Victor Hugo (1802-1885)
Le voilà bien l'esprit de ce siècle d'argent où tout se cote, où tout se réduit en piastres et contins, où l'on fait marchandise de tout : âme, esprit ou cœur !...Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Et, dans le brouhaha d'attention, elle le questionna sur cette hausse brusque de la cote.Émile Zola (1840-1902)
En outre, la petite épée qu'il avait au cote semblait être toute de pierres précieuses, et le chapeau qu'il portait sous le bras était tissu de la plus fine soie.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La maitresse de la maison avait eu la superstition maternelle de conserver a cote de son lit le berceau de son dernier enfant.Victor Hugo (1802-1885)
Comme il se redressait pour fermer la fenetre, une grosse pierre, violemment lancee, frappa le mur a cote de sa tete.Victor Hugo (1802-1885)
Alors que nous savons que l'élargissement n'a pas vraiment la cote auprès du public, c'est à peine s'il subit une critique de temps à autre en ces lieux.Europarl
Le pays devrait probablement présenter une cote de crédit saine et ne devrait constituer aucun risque de crédit pour la zone euro dans son ensemble.Europarl
D'ailleurs, dès qu'il fut assis dans le cabinet, il expliqua sa visite, en le questionnant sur, les formalités, pour faire admettre une valeur à la cote officielle.Émile Zola (1840-1902)
Mais il faut qu'ils aient été à l'avance bien certains de réussir, pour que la cote ait monté à un pareil chiffre, et c'est là ce qui m'inquiète.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Gundermann, sans prendre la cote, leva ses yeux glauques sur ce jeune homme si familier.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire

Exemples de « côte »

Depuis le tout début de ces six mois, nous avons travaillé côte à côte pour prendre les mesures nécessaires pour éviter une crise dans la zone euro.Europarl
Je déplore les nouvelles conséquences que pourrait avoir la marée noire pour les communes du littoral de la côte atlantique.Europarl
Je voudrais simplement lui demander de nous préciser quelle sera l'origine exacte du financement d'un éventuel service de gardes-côte.Europarl
Côte à côte, nous abordons l’avenir ensemble ; c’est un grand jour pour nous tous !Europarl
Chaque année, nous nous rendions en bus à la côte, deux grands bus, avec 150 personnes à bord.Europarl
D'une manière ou d'une autre, chacun s'identifie au concept de côte et de zones côtières et en vit chaque jour les avantages et les inconvénients qui y sont associés.Europarl
Il est superflu de dire qu'il nous suffit d'un très-court espace de temps pour perdre la côte de vue.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Le réchauffement climatique a permis à des oliviers de pousser sur la côte anglaise, ce qui constitue un signal réellement préoccupant pour la communauté scientifique.Europarl
Cette région a encore un énorme potentiel de croissance, notamment en ce qui concerne le développement de ports de plaisance stratégiquement situés le long de la côte de chaque pays.Europarl
C’est la première fois que la coopération au développement et le sport apparaissent côte à côte dans l’ordre du jour, et je m’en réjouis.Europarl
Ces derniers mois, nous avons appris que des navires européens avaient été attaqués par des pirates au large de la côte africaine.Europarl
Je compris pourquoi ils sentaient qu'on ne pouvait les placer côte à côte dans le même lieu de repos.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
En levant les yeux, nous vîmes que plusieurs d'entre eux, sur le haut de la côte, montraient le nord avec des gestes très-animés.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
En tout cas, nous n'avions rien de mieux à faire que de rester ici jusqu'à la nuit tombante, où nous pourrons gagner la côte.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Actuellement, sur la côte elle-même, il est difficile d’acheter du poisson frais, qui attirait autrefois les touristes et les vacanciers.Europarl
Je pense que la proposition de créer un service de gardes-côte mérite d'être examinée de plus près.Europarl
On ne peut pas avoir un nombre invraisemblable d'organisations qui travaillent côte à côte sur place.Europarl
Les régions irlandaises, telles que la côte occidentale et les comtés frontaliers, continueront alors à bénéficier du statut de régions de l'objectif 1 conformément à leur niveau de vie moyen.Europarl
Nous voici de nouveau côte à côte, après que avez pris un virage relativement dur.Europarl
Nous pûmes donc bientôt nous en débarrasser, et nous poursuivîmes notre chemin en marchant côte à côte.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Afficher toutRéduire

Exemples de « coté »

La reine, de son coté, travaillait à l'éducation de sa fille, et puis s'occupait avec sa sœur à des ouvrages de tapisserie.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mon voisin, celui qui, le matin, m'a indiqué une place à côté de lui, se tourne de mon coté.Georges Darien (1862-1921)
Ce qui prouve qu'on n'est rouge, comme on n'est grand, qu'à coté de ce qui est moins rouge ou de ce qui est moins grand.Alphonse Karr (1808-1890)
Du coté de l'est et du nord les murailles n'étaient doublées que par un simple portique.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Si au début de l'année 1999 le baril de pétrole brut était coté à 10 dollars, il s'avère qu'il atteint aujourd'hui les 33 ou 35 dollars.Europarl
Le plus sage eût été d'attendre en cet endroit l'arrivée de la calèche, qui ne pouvait manquer de s'y rendre par l'un ou l'autre coté.George Sand (1804-1876)
Tout ce qui a une valeur marchande est coté d'avance par les mercuriales, le superflu comme le nécessaire.Jules Verne (1828-1905)
Les puits d'extraction laborieusement creusés dans le roc, de chaque coté, semblaient autant de caves.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Amélia, d'un autre coté, comme il convenait à une jeune personne de son inexpérience et de son tempérament, était fort enthousiaste pour ce mariage.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Il était environ neuf heures du soir, et j'allais essayer de trouver quelques instans de repos, lorsque j'entendis beaucoup de bruit dans la chambre à coté de la mienne.Marquis de Sade (1740-1814)
Je fus réveillé par des pas à coté de moi et m'aperçus que le petit secrétaire avait gravi l'échelle et se penchait sur moi.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ils sont ainsi amenés à faire, rationnellement et graduellement, le croquis coté du meuble, et, munis de ce document qui renferme la pensée à réaliser, ils passent à l'exécution.Gustave Le Bon (1841-1931)
Deux passages à angle rentrant s'ouvraient autrefois de chaque coté du palais ; les constructeurs eux-mêmes durent les condamner pour les remplacer par deux chambres de moindres dimensions que les autres.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
A coté de ma table de travail, une petite bibliothèque de bois de rose renfermait mes livres de prédilection ; enfin entre les deux fenêtres était mon piano.Eugène Sue (1804-1857)
Lorsqu'on a eu l'imprudence de répondre à leur invitation, il faut avoir soin de tordre du même coté qu'elles, sinon on est brisé.Paul Sébillot (1843-1918)
Alors, avant peu, grâce à l'argent qui permettrait de traiter somptueusement quelques confrères choisis ou de lancer un journal, il deviendrait lui aussi un auteur notoire et coté.Fernand Kolney (1868-1930)
Mais au même instant un hourrah formidable retentit de l'autre coté du bois devant lequel ils étaient rangés en bataille, et les crépitements d'une fusillade bien nourrie se firent entendre.Gustave Aimard (1818-1883)
C'est moi qui vous ai sauvé la vie, après vous avoir acheté de mon argent, lorsque vous n'étiez pas coté plus de vingt-cinq louis.Edmond About (1828-1885)
Le dos était tourné du coté de la foule, et la tête, penchée du côté du feu, n'était pas visible.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Est-ce que, s'il en avait été autrement, tu aurais voulu la reprendre au prix coté ?Édouard Corbière (1793-1875)
Afficher toutRéduire

Exemples de « côté »

À côté de cet ordre du jour raisonnablement consistant et difficile, il reste quelques sujets qui sont pour l'instant laissés de côté, et nous le regrettons.Europarl
Il y a, à côté de cela, un autre besoin de techniques de déclassement et de méthodes pour ce faire.Europarl
Nous devons donc trouver la voie en évitant, d'un côté, laxisme, négligence et gaspillage, et, d'un autre côté, le dénigrement systématique et malsain.Europarl
De leur côté, les négociations relatives à l'élargissement auront quelque peu progressé et nous serons en mesure de mieux cerner les principaux problèmes de ce domaine.Europarl
Je soutiens l'étiquetage énergétique, c'est une norme nécessaire, et je pense que les reproches d'appartenance de tel ou tel à un lobby industriel déterminé doivent être mis de côté.Europarl
Du côté officiel danois, il a été nécessaire de s'assurer que les procédés de modification de l'identité génétique des cellules du corps humain soient exclus de la brevetabilité.Europarl
D'un autre côté, les enveloppes nationales ne sont pas l'endroit pour des mesures permanentes de distillation de crise.Europarl
En outre, serait-il possible de rendre obligatoire l'affichage des prix hors taxes, ainsi que la publicité, à côté des prix taxes incluses ?Europarl
C'est parce que son rapport laisse totalement de côté le couplage nécessaire entre élargissement et approfondissement.Europarl
Comment pouvons-nous améliorer l'utilisation rationnelle des médicaments du côté du prescripteur et du bénéficiaire de soins de santé ?Europarl
Par ailleurs, je vous demanderai de les contacter également de votre côté, afin que des mesures adéquates soient prises pour empêcher que de tels faits se reproduisent.Europarl
D'un autre côté, nous devons voir que nous nous sommes encore permis un bilatéralisme particulier et des solutions de direction dans le domaine militaire, où nous sommes particulièrement faibles.Europarl
D'un autre côté, toutefois, s'il en découle que le programme ne fonctionne pas, cela n'est naturellement pas non plus dans l'intérêt du concepteur.Europarl
Les fédérations doivent en effet faire un effort supplémentaire de démocratisation interne, ainsi que d'adaptation des structures aux exigences du sport amateur d'un côté, et professionnel de l'autre.Europarl
D'un autre côté, l'objectif ne peut être non plus de démanteler le droit européen de la concurrence.Europarl
Dans le même temps, une évolution est en cours, du côté des véhicules et des stations de carburant.Europarl
À côté de cela, il y a la dimension du big business, celle d'un commerce qui, dans de nombreux pays, devient le second secteur de l'économie.Europarl
C'est de la diffamation qui inciterait les parents à regarder du mauvais côté pour protéger leurs enfants.Europarl
Cet examen doit bien entendu être abordé en laissant de côté tout préjugé idéologique visant à diaboliser ou à romantiser telle ou telle source d'énergie.Europarl
Je trouverais donc vraiment très remarquable que les socialistes nous gratifient d'un vote dispersé, en votant tantôt d'un côté, tantôt de l'autre.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COSTE » s. f.

Terme de Medecine. Os long & menu qui aide à former les parois du thorax. Les costes ont leur articulation du costé du dos avec les vertebres, & par devant avec le cartilage du sternon. Les sept d'enhaut ont une parfaite articulation avec le sternon, & sont les vrayes costes. Les cinq d'enbas n'arrivent pas jusques à l'os de la poitrine, mais comme si elles n'étoient que commencées, elles aboutissent en cartilages, qui s'entretiennent comme s'ils étoient collés ensemble. On appelle celles-cy fausses costes. Leur figure est faite en arc. Les plus hautes sont plus larges que les plus basses. Elles sont d'os du costé des vertebres, & aboutissent en cartilage du costé du sternon. La femme fut formée d'une des costes d'Adam. Ce mot vient du Latin costa.
 
On le dit aussi des animaux. Des costes de boeuf, de mouton, de baleine.
 
COSTE, se dit aussi pour marquer l'égalité de deux personnes dans les rangs. Deux Conseillers doivent marcher coste à coste.
 
COSTE, se dit aussi par ressemblance de plusieurs choses étenduës en longueur, & qui sont arrondies pour enfermer quelque chose. En ce sens on dit les costes d'un luth, les costes d'un melon, les costes d'une carcasse, qui est une espece de bombe.
 
En termes de Marine, on appelle costes, ou membres de navire, les pieces qui sont jointes à la quille, & qui montent jusqu'au platbord pour composer le corps du vaisseau. Elles sont de plusieurs pieces, & ont plusieurs noms, & consistent en varangues, fourçats, genouils, & allonges.
 
COSTE, signifie aussi, Race, origine. Il fait vanité de sa noblesse, comme s'il étoit descendu de la coste de St. Louïs. Nous sommes tous venus de la coste d'Adam.
 
COSTE, signifie encore les rivages de la mer : & parce qu'ils sont d'ordinaire élevés, on appelle aussi costes, une suitte de montagnes ou de collines qui servent comme de bornes & de rivages à des plaines, à des Provinces. Ce vaisseau est abordé sur nos costes. On eschouë d'ordinaire sur des costes inconnuës. Les costes d'Afrique, de Malabar, sont toûjours pleines de Corsaires. La France est separée de l'Espagne par une coste de montagnes.
 
On dit qu'une coste court Est-Ouëst, pour dire, qu'elle va d'Orient en Occident. Du Cange dit qu'en la basse Latinité on a dit costa maris, pour dire, coste de la mer.
 
On appelle Garde-costes, des navires armés en guerre qui croisent sur les costes pour les deffendre des Corsaires.
 
On appelle, Bastir à demie-coste, quand on bastit sur le penchant d'une montagne.
 
On dit en parlant d'un homme, ou d'un cheval maigre, qu'on luy compteroit les costes.

Définition de « COSTÉ » s. m.

Partie du corps humain qui est sous le bras depuis les hanches jusqu'aux espaules. Les maux de costé sont causés par des points, ou des pleuresies. Il a eu un coup de poing dans le costé droit. On dit qu'un homme porte l'épée au costé, pour dire, qu'il fait la profession des armes. On dit qu'un homme se tient les costés de rire, pour dire, qu'il rit demesurément : qu'un homme est toûjours pendu aux costés d'un autre, pour dire, qu'il est toûjours avec luy. On dit aussi, qu'il a mis une chose du costé de l'épée, pour dire, qu'il se l'est appropriée. On dit aussi des animaux, un haut costé de mouton, c'est la partie du mouton qui contient les principales costes.
 
COSTÉ, se dit aussi par relation au corps humain de tout ce qui est à droit, ou à gauche. Il est paralytique de tout le costé gauche, c'est à dire, qu'il est entrepris de tout le corps depuis les pieds jusques à la teste en la partie où est attaché le bras gauche. On dit aussi, qu'un homme marche à costé d'un autre, pour dire, qu'il est à peu prés son égal, qu'il marche en même rang. Quand LOUIS fait la guerre, la victoire marche toûjours à son costé.
 
COSTÉ, signifie aussi un certain lieu qu'on designe par relation aux costés du corps humain. Les Mages virent l'estoile du costé d'Orient. Les Portugais ont trouvé le chemin des Indes du costé de l'Occident. Ce General a fait semblant d'aller vers un tel lieu, mais il a tourné sa marche d'un autre costé.
 
COSTÉ, en ce sens se dit non seulement de ce qui est à droit & à gauche, mais aussi de tout ce qui est autour, aux environs. Cette ville est assiegée d'ennemis de tous les costés. Ce Prince est environné de tous costez d'une foule de Courtisans. Un Surintendant ne voit de tous costez que des demandeurs & des importuns. Ce malheureux est persecuté de tous costez par ses creanciers, par toutes sortes de maux. Ce Gazetier reçoit des lettres & des nouvelles de tous les costez. On dit en detestant un blasphemateur, qu'il prend Dieu par tous les costez.
 
COSTÉ, en termes de Marine, se dit des flancs du vaisseau. Stribord est le costé droit, basbord est le gauche. On dit aussi, qu'un vaisseau est sur le costé, lors qu'il est eschoüé sur les sables, & qu'il est plus penchant d'un costé que d'autre. On le dit aussi, lors qu'on l'a tiré à terre pour le radouber, & qu'on a été obligé de le renverser. On dit, Mettre le vaisseau costé à travers, ou mettre de travers, lors que de gros temps on presente le costé au vent, & qu'on ne peut pas porter à route ; ou lors qu'on ne veut pas avancer dans un parage dangereux, en laissant aller le vaisseau à la derive au gré des vents & des marées. On dit en ce sens, qu'on a mis trente bouteilles sur le costé, un muid de vin sur le costé, pour dire, qu'on les a renversées, couchées à terre aprés les avoir beuës : qu'on a jetté un homme sur le costé, pour dire, qu'on l'a enyvré, & obligé de se coucher ; & même on le dit de ceux qu'on a tués.
 
On dit au Manege, Porter un cheval de costé, pour dire, le faire marcher sur deux pistes, dont l'une est marquée par les espaules, l'autre par les hanches.
 
COSTÉ, se dit aussi pour marquer une separation ou division. Quand je considere d'un costé les avantages de l'homme, & de l'autre costé ses foiblesses, je trouve que la balance panche de ce costé-cy.
 
En Arithmetique on met d'un costé le diviseur, de l'autre costé le quotient. Le pal divise les deux costés de l'Escu.
 
COSTÉ, se dit aussi d'un certain endroit, d'un sens, d'un biais qui est en chaque chose. Toutes les estoffes ont le costé de l'endroit, & le costé de l'envers ; il les faut regarder du bon costé ; il les faut coupper de droit fil, & non pas de biais, pour les coupper du bon costé. Les lunettes font voir d'un costé les objets plus grands, & de l'autre plus petits. Il y a des perspectives qui font voir d'un costé des objets agreables, & de l'autre des monstres.
 
COSTÉ, se dit figurément en ce sens, des manieres de regarder les choses des yeux de l'esprit. Les envieux ne regardent jamais les actions des hommes du bon costé. On l'a interrogé, on l'apris par tous les costez, on n'a pû tirer la verité de sa bouche. Il est impossible de corrompre ce Juge, de quelque costé qu'on le tente. Ce passage se peut entendre également bien des deux costés, en quelque sens qu'on le prenne.
 
COSTÉ, se dit aussi en choses morales. Il est heritier d'un tel du costé du pere. Les propres maternels viennent du costé de la mere. On dit qu'un enfant est du costé gauche, pour dire, qu'il est bastard. Cette façon de parler est tirée du Blason, parce que la marque de bastardise dans les Escus est une barre ou filet qui le taille ou divise, en prenant du costé gauche au droit. On dit encore d'un homme dont la fortune est ébranslée, qui est prest à faire banqueroute, qu'il est sur le costé, pour dire, qu'il est en estat où est un navire lors qu'il est échoüé, ou qu'on le radoube.
 
COSTÉ, signifie aussi un party. Il faut se mettre toûjours du bon costé, du costé des plus forts. Ce Prince étoit du costé du Roy, celuy-là du costé des Protestants. Prenons chacun un Advocat de nostre costé pour arbitres. Cette partie étoit quarrée, ils joüoient deux d'un costé, & deux de l'autre. On dit en ce sens, qu'un homme a les rieurs de son costé, quand on approuve ce qu'il fait.
 
A COSTÉ. adv. Auprés. On met les gueridons à costé de la table, du buffet. Ces soldats étoient rangés en haye à costé l'un de l'autre. Il est logé à costé de l'Eglise. On a mis une apostille à costé ou à la marge de cet article.
 
Il signifie aussi, A droit, ou à gauche, ce qui decline de quelque costé, qui ne va pas tout droit. Quand vous serez à cette croix, prenez à costé. L'aiguille aimantée decline souvent à costé.
 
On dit aussi, Mettre de costé. Couchez cette piece de bois de costé, sur son fort. Cette porte est si estroite, qu'on n'y peut passer que de costé. Il a son rabat de costé, pour dire, qu'il n'est pas droit. On dit aussi, Regarder de costé, pour dire, de travers, dedaigneusement : une veuë de costé, pour dire, de profil, de biais, qui se voit à angles aigus.

Définition de « COTE » adj. & subst. fem.

Quelques-uns écrivent quote ; mais ses derivez en ont fait changer l'orthographe. Partie d'un tout qui est divisé pour en distribuer à chacun sa part, soit pour le gain, soit pour la perte. On a fait l'assiette de la taille, on vous en a donné tant pour vôtre cote part. On a partagé le profit de nôtre societé, il m'en revient tant pour ma cote part.
 
On le dit quelquefois absolument. Il n'y a point de cote qui passe dix livres. Chacun a payé volontairement sa cote. C'est en ce sens qu'on dit, Faire une cote mal taillée, pour dire, Regler une chose incertaine & embrouillée à une somme liquide, sans entrer dans la discussion des particularitez pour la partager. Dans ce procés il y avoit bien des demandes de part & d'autre, les Juges en ont fait une cote mal taillée, & n'ont adjugé que telle somme à un tel.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020