taillade

 

définitions

taillade ​​​ nom féminin

Coupure dans les chairs avec un instrument tranchant. ➙ entaille, estafilade.
anciennement Ouverture pratiquée dans l'étoffe d'un vêtement pour laisser apparaître la doublure ou un vêtement de dessous. Manches à taillades. ➙ crevé.
 

synonymes

taillade nom féminin

balafre, blessure, coupure, entaille, estafilade, plaie

[anciennt, dans vêtement] crevé

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Du temps de nos pères, ces services-là étaient d'un immense profit ; le coup de stylet se payait cinq cents ducats, et la simple taillade au visage vingt-cinq piastres fortes.Paul de Musset (1804-1880)
La scène de la taillade l'avait remué profondément.Paul de Musset (1804-1880)
Je vous donnerai le divertissement d'une taillade lestement servie.Paul de Musset (1804-1880)
Pour administrer la taillade en question, j'ai besoin d'un compère.Paul de Musset (1804-1880)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TAILLADE » s. f.

Couppure qui se fait avec le taillant de quelque chose. Il a desarmé son ennemy, & il luy a fait plusieurs taillades au visage, plusieurs balafres. Il faut faire deux ou trois taillades sur cette éclanche, pour en faire sortir le jus. On portoit autrefois des habits à taillades, où on faisoit de grandes decouppures sur l'étoffe.
Le mot du jour Fenêtre Fenêtre

Une pièce aveugle est une chambre sans fenêtre. À en croire ces mots, une fenêtre serait donc un œil ouvert sur le monde.

Aurore Vincenti 21/04/2020