Email catcher

estafilade

Définition

Définition de estafilade ​​​ nom féminin

Entaille faite avec une arme tranchante (sabre, rasoir), surtout au visage. ➙ balafre, coupure.

Synonymes

Synonymes de estafilade nom féminin

coupure, balafre, blessure, entaille, fente, taillade (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot estafilade

Le taureau, qui tenait sans doute à faire des estafilades à l'habit rouge, voulut opérer comme mon oncle ; maïs il tomba au milieu du fossé.Claude Tillier (1801-1844)
Une dizaine d'estafilades superficielles et longues de vingt à trente centimètres lui barraient le ventre de gauche à droite.Nouvelle Revue de l'enfance et de l'adolescence, 2019, Patrick Clervoy (Cairn.info)
Les chulos intervinrent, et le cheval en fut quitte pour une estafilade à la cuisse.Théophile Gautier (1811-1872)
Son estafilade à l'épaule, à laquelle il ne pensait pas en courant, lui fit faire une grimace douloureuse.Albert Robida (1848-1926)
L'homme était couché sur le sol, et je m'allongeais pour ne pas l'écraser, mais il me lança une estafilade de bas en haut.Rudyard Kipling (1865-1936), traduction Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d'Humières (1868-1915)
Il s'agit le plus souvent de petites estafilades pratiquées au couteau, ciseau ou cutter, à des lieux particuliers mais surtout sur les avant-bras.Champ Psychosomatique, 2004, Didier Lauru (Cairn.info)
Une quatrième personne, présentant une estafilade à la joue, s'est ensuite présentée, affirmant avoir été blessée par l'agresseur des deux passants, a poursuivi le magistrat.Ouest-France, 19/02/2019
Un œil poché, une lèvre fendue, une dent déchaussée, quelques contusions et quelques estafilades décident de la victoire.Georges Eekhoud (1854-1927)
Sans compter sept ou huit cicatrices ou estafilades, il avait les côtes, d'un côté, toutes déjetées, toutes déformées.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Elle le frappe au thorax (poumon percé), à l'abdomen, avec en plus un coup de pied provoquant l'éviscération, et lui fait une estafilade au menton.Ouest-France, Gérard LEBAILLY, 31/05/2018
Un jeune veut l'esquiver et se fait une estafilade au pouce.Ouest-France, 19/03/2019
Les combats de rue survenaient d'ordinaire le soir, entraînant des blessures légères telles qu'yeux pochés ou estafilades.Le Mouvement Social, 2003, Christine Kinealy (Cairn.info)
Voulez-vous des entailles et des estafilades ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Le long de son poignet, une estafilade lui ensanglantait la main.Oscar Méténier (1859-1913)
Elle le frappe au thorax (poumon percé), à l'abdomen, lui assène un coup de pied provoquant une éviscération, et lui fait une estafilade au menton.Ouest-France, Gérard LEBAILLY, 01/06/2018
Point n'est donc surprenant d'observer l'apparition d'automutilations (coupures ou estafilades), qui semblent être, pour certaines détenues, le seul moyen d'attaquer l'immuabilité du système tout entier.Bulletin de psychologie, 2008, Magali Ravit (Cairn.info)
Il présentait une estafilade dans le dos pouvant provenir d'un coup de couteau ou d'une barre de fer, selon une source policière.Ouest-France, 11/09/2019
Jehan, d'un brusque mouvement de côté, put éviter la lame qui allait lui trouer la poitrine, mais une estafilade lui déchira l'épaule.Albert Robida (1848-1926)
Le jeune homme aura une estafilade de 21 cm de long et d'1 cm de profondeur.Ouest-France, 20/09/2019
Le rapport de médecine légale fait état d'hématomes sur le visage, sur les mains, sur les bras, d'estafilade au visage avec cinq points de suture.Ouest-France, 09/05/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESTAFILADE s. f.

Couppure faite par un instrument trenchant. Les Barbiers maladroits font souvent en rasant de grandes estafilades au visage.
 
ESTAFILADE, se dit aussi des deschirures des habits. Voilà un clou où je me suis accroché, qui a fait une grande estafilade à mon manteau.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Le décodeur Le décodeur

Saurez-vous trouver le mot secret ? Retrouvez chaque jour un nouveau défi... et invitez vos amis à se mesurer à vous !

28/07/2022