Email catcher

couronner

Définition

Définition de couronner ​​​ verbe transitif

Coiffer (qqn) d'une couronne. Décerner un prix, une récompense à (qqn, qqch.). Couronner le lauréat. Couronner un livre.
Proclamer (qqn) souverain en ceignant d'une couronne. Couronner un roi. ➙ sacrer.
littéraire Orner, entourer (la tête, le sommet) comme fait une couronne. Un diadème couronnait son front. ➙ ceindre.
Blesser au genou.
littéraire Achever en complétant, en rendant parfait. ➙ accomplir. ironique Et pour couronner le tout, il arrive en retard.

Conjugaison

Conjugaison du verbe couronner

actif

indicatif
présent

je couronne

tu couronnes

il couronne / elle couronne

nous couronnons

vous couronnez

ils couronnent / elles couronnent

imparfait

je couronnais

tu couronnais

il couronnait / elle couronnait

nous couronnions

vous couronniez

ils couronnaient / elles couronnaient

passé simple

je couronnai

tu couronnas

il couronna / elle couronna

nous couronnâmes

vous couronnâtes

ils couronnèrent / elles couronnèrent

futur simple

je couronnerai

tu couronneras

il couronnera / elle couronnera

nous couronnerons

vous couronnerez

ils couronneront / elles couronneront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot couronner

Pour couronner le tout, le gouvernement a fait voter une mesure qui va à l'encontre de ses propres intérêts.Capital, 13/01/2016, « Immobilier public : des milliards d'euros jetés par les fenêtres »
Pour couronner le tout, il compte également acheter une maison.Capital, 08/12/2021, « Il achète par erreur deux tickets de loterie identiques… et… »
Et, pour couronner le tout, l'entreprise envisage de construire des modèles équipés de larges panneaux solaires.Capital, 22/07/2016, « Le plus grand aéronef du monde prend son envol »
Bien souvent un résultat positif vient couronner un travail bien fait.Ouest-France, Stéphane BOIS, 21/08/2020
Pour couronner le tout, les investisseurs ont le choix entre deux statuts fiscaux ultraprivilégiés.Capital, 17/10/2013, « Dans l’immobilier neuf, optez pour le meublé avec services »
Et, pour couronner le tout, elle est aussi délicieuse en cuisine pour parfumer les plats !Ça m'intéresse, 20/04/2021, « Les bienfaits de la sauge »
Pour clore ce vernissage du vivant, la création d'un prix de la meilleure œuvre couronnera l'artiste du concours.Ouest-France, 16/06/2021
Des résultats qui viennent couronner près de dix ans de recherche.Géo, 18/10/2021, « On sait comment les moules fabriquent leur colle sous-marine pour… »
Ses anciennes victoires n'étaient plus rien, du moment que lui échappait celle qui devait couronner toutes les autres.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Pour couronner le tout, les dirigeants auront aussi droit à une retraite chapeau.Capital, 04/05/2020, « Lagardère : un groupe qui rétrécit mais des salaires qui… »
C'est à les seconder et à couronner leur entreprise que mon neveu et ses amis se sont attachés.Ernest Daudet (1837-1921)
Les trois premiers lauréats recevront un livre pour couronner leur succès.Ouest-France, 01/04/2019
Pour couronner le tout, il a été trouvé porteur d'une petite quantité de stupéfiants.Ouest-France, 19/02/2021
Celui qui s'est fait nommer dictateur à vie projette de se faire couronner roi.Ça m'intéresse, 30/01/2020, « Faut-il vraiment haïr les traitres ? »
Pour couronner le tout, les critiques étrillent sévèrement le roman.Géo, 09/11/2020, « L'incamania, une passion française »
D'ailleurs, les empereurs couronneront cette œuvre indirecte de christianisation d'une très importante entreprise juridique, soucieux qu'ils étaient de la maîtrise de l'ordre politique.Recherches en soins infirmiers, 2012, Roland-Ramzi Geadah (Cairn.info)
Nous sommes convaincus de la nécessité de couronner de succès l'élargissement.Europarl
Chacun des acteurs du collectif trouve son compte dans cette réussite, qui vient couronner les investissements et les attentes différenciées de chacun d'entre eux.Revue d'anthropologie des connaissances, 2009, Martin Rémondet (Cairn.info)
Pour couronner le tout, certains marchands exigent d'obtenir le paiement avant de délivrer la liste.Capital, 20/08/2019, « Logement étudiant : les bons réflexes à adopter et les… »
Pour couronner cette dynamique résurgence de la vie associative, une soirée dansante donnera la fièvre au samedi soir et un feu d'artifice illuminera le ciel.Ouest-France, 03/09/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de COURONNER v. act.

Mettre une couronne sur la teste. On couronne le Roy, lors qu'on le sacre.
 
COURONNER, signifie aussi, Donner un Royaume. Une Reine qui épouse un Prince le couronne, le fait Roy.
 
COURONNER, se dit aussi des couronnes de fleurs qu'on met sur la teste en des festes & des resjouïssances. Dans cette feste pastorale les Bergers & les Bergeres furent couronnez de fleurs. On couronnoit les victimes de fleurs dans les anciens sacrifices. JESUS-CHRIST fut couronné d'espines.
 
COURONNER, signifie aussi, Mettre une couronne sur des Armoiries. Il a couronné son Escu d'une couronne de Comte.
 
COURONNER, signifie figurément, Recompenser la vertu par des marques d'honneur, soit de paroles, ou autrement. Les éloges & les Panegyriques sont faits pour couronner la vertu. Les Martyrs & les Saints seront couronnez d'une gloire éternelle. L'innocence de cette fille a été reconnuë, & a été enfin couronnée par les recompenses qu'elle a receuës. Cet amant a espousé sa maistresse, il a été couronné par les mains de l'amour.
 
On dit que la fin couronne l'oeuvre, pour dire, que la vertu parfaite doit perseverer jusqu'à la fin.
 
COURONNÉ, ÉE. part. & adj.
 
On appelle les Testes couronnées, les Rois & l'Empereur. On met la Republique de Venise au rang des Testes couronnées, à cause du Royaume de Chypre sur lequel elle pretend avoir droit pour l'avoir long-temps possedé.
 
On appelle une plaine couronnée de montagnes, quand elle en est environnée. Les escus d'or de France ont été appellez autrefois couronnez ; & c'est un nom qu'ils retiennent encore chez les étrangers.
 
On dit en termes de Jardinage, qu'un arbre est couronné, c'est à dire, qu'il est sur son retour, & qu'il ne pousse plus de bois qu'à l'extremité de ses branches.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de Noël Top 10 des mots de Noël

« Ho, ho, ho ! » Décembre est enfin là, et vous frétillez d’impatience à l’approche de Noël ? Attention : engloutir d’un seul coup...

Marjorie Jean 19/12/2022