Email catcher

ceindre

Définition

Définition de ceindre ​​​ verbe transitif

littéraire Entourer. Un bandeau ceignait sa tête. Les murailles qui ceignent la ville.
Mettre autour du corps, de la tête de (qqn). Ceindre qqn d'une écharpe.

Conjugaison

Conjugaison du verbe ceindre

actif

indicatif
présent

je ceins

tu ceins

il ceint / elle ceint

nous ceignons

vous ceignez

ils ceignent / elles ceignent

imparfait

je ceignais

tu ceignais

il ceignait / elle ceignait

nous ceignions

vous ceigniez

ils ceignaient / elles ceignaient

passé simple

je ceignis

tu ceignis

il ceignit / elle ceignit

nous ceignîmes

vous ceignîtes

ils ceignirent / elles ceignirent

futur simple

je ceindrai

tu ceindras

il ceindra / elle ceindra

nous ceindrons

vous ceindrez

ils ceindront / elles ceindront

Synonymes

Synonymes de ceindre verbe transitif

cerner, encercler, enclore, enfermer, enserrer, entourer

revêtir, mettre

Exemples

Phrases avec le mot ceindre

Dès lors, elle a pu ceindre l'écharpe tricolore et prendre la main pour la suite de l'installation du nouveau conseil municipal.Ouest-France, 26/05/2020
À un moment de la danse, le lutteur vient ceindre un grigri autour du tambour principal.Cahiers d'études africaines, 2018, Julien Bonhomme, Laurent Gabail (Cairn.info)
Partage-le avec nous ; aux heures où tu n'es pas obligé de ceindre la cuirasse et l'épée, oublie un peu le passé et l'avenir.George Sand (1804-1876)
Pour un boxeur, se ceindre d'une ceinture est toujours gratifiant, engranger de l'expérience est capital.Ouest-France, 24/04/2018
Il ne lui aura fallu qu'une saison d'apprentissage pour parvenir à ceindre la couronne mondiale qui pourrait ne pas être sa dernière.Ouest-France, 15/11/2020
Bernadotte ne pouvait avoir la prétention de ceindre la couronne.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CEINDRE v. act.

Mettre autour des reins quelque chose qui lie & qui serre. Les Juifs étoient obligez de ceindre leurs reins, & d'être debout, quand ils mangeoient l'Agneau Pascal. Le Roy ceint l'épée aux Gentilshommes, quand il les fait Chevaliers. Ce mot vient du Latin cingere.
 
On le dit aussi des couronnes ou autres marques d'honneur dont on environne le front. Il est ceint d'un bandeau royal, d'un diademe. Malherbe a dit,
 
Et ton front cette fois
 
Sera ceint de lauriers qu'on ne vit jamais luire
 
Sur la teste des Rois.
 
CEINDRE, signifie encore, Environner, enfermer un espace. On travaille à ceindre la ville de murailles de ce costé-là. les ennemis qui assiegeoient cette place n'avoient pas assez de trouppes pour la ceindre de tous côtez.
 
CEINT, EINTE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des phrases qui ont changé le monde... Top 10 des phrases qui ont changé le monde...

L‘histoire n’est pas seulement faite de grands événements. Elle est aussi faite de grands discours, de phrases qui ont marqué des générations et...

Candice Zolynski 12/03/2024
sondage de la semaine