coussin

définitions

coussin ​​​ nom masculin

Pièce d'une matière souple, cousue et remplie d'un rembourrage. ➙ oreiller. Les coussins d'un fauteuil.
Coussin d'air : zone d'air comprimé qui sert de support. Véhicule sur coussin d'air (aéroglisseur, etc.). Coussin gonflable, coussin de sécurité (recommandations officielles pour airbag).

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son pied, qu'elle avançait sur un coussin, s'est crispé dans le petit soulier verni, puis s'est retiré.Paul Bourget (1852-1935)
Un officier l'accompagnait avec un coussin de velours rouge sur lequel était posée une couronne d'or fermée.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Quand j'eus fini son grand portrait, elle m'en fit faire encore un autre pour sa mère, dans lequel je la peignis avec un schall violet, transparent, appuyée sur un coussin.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Georges, à son tour, et le dernier vint plier le genou sur le coussin de velours.Louis Énault (1824-1900)
Les sièges pour enfants, fixés dos à la route sur le siège passager avant, ne sont autorisés que si le coussin de sécurité concerné est mis hors service.Europarl
Le peintre avait assis sur un coussin de velours vert l'enfant impérial, tenant de la main droite le sceptre, et de la gauche le globe.Henri Welschinger (1846-1919)
Si ce n'est qu'un lit d'herbages, je m'en contenterai ; c'est payer trop cher un matelas et un coussin que d'y être reçu avec des larmes.George Sand (1804-1876)
Elle comparait en effet le comportement du président à un coussin qui, disait-on, portait toujours les marques du dernier postérieur qui s'était assis dessus.Europarl
Je dormais sur le sol, ayant pour coussin une pierre dont la dureté m'occasionna des douleurs qui me firent fort souffrir.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Je m'enfonçai dans la voiture, et me tins au coussin comme si l'on eût voulu m'en faire descendre par la force.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Il restait à genoux sur le bord du coussin où elle avait posé ses pieds, et il la regardait, tout interdit ; enfin il sa hasarda à lui prendre les mains.George Sand (1804-1876)
Sandoz, alors, parla à son tour, les bras également noués sous la nuque, le dos renversé sur un coussin du divan.Émile Zola (1840-1902)
La statue couchée du saint repose sur une table massive ; la tête est soutenue sur un coussin porté par des anges.Henry de Graffigny (1863-1934)
La mante des paysannes des environs, en laine ou en drap bleu, est assez courte, et leur sert de coussin, étant pliée, pour porter les fardeaux sur la tête.Édouard Charton (1807-1890)
Lui se tenait à ses pieds, sur un coussin enlevé du divan, les bras passés autour de sa taille et ne la quittant pas des yeux.Marie Quinton (1854-1933)
Pierre lui désignant un siège, elle alla prendre un petit coussin, le plaça devant lui et s'accroupit à ses pieds.Alexis Bouvier (1836-1892)
Je n'hésitai pas, et mon fidèle valet de chambre s'assit respectueusement sur le bord du coussin, sans lâcher mon sac de voyage.Henry Gréville (1842-1902)
Nadine, à genoux devant son lit défait, cachait sa tête dans le coussin pour étouffer les sanglots qui ne voulaient pas s'arrêter.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Elle tenait à la main un livre entr'ouvert et avait un coussin pour soutenir le bras qui tenait ce livre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ce gros coussin de plumes l'étouffait, la couverture, le manque d'air libre, la mauvaise odeur de la cuisine et le vin qu'il avait bu, lui donnaient la fièvre.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COUSSIN » s. m.

Espece d'oreiller ou de carreau qu'on emplit de plume, de bourre, ou autre matiere molle, pour estre assis ou couché plus doucement. Ce mot vient de l'Allemand kussen, ou kussin, signifiant la même chose.
 
On le dit proprement de ce qu'on met sur les sieges de carrosse. Ils sont de cuir emplis de plume, & couverts par dessus de la même estoffe dont le carrosse est garny.
 
On appelle aussi un coussin pour courre la poste, ou coussinet, une espece de petit matelas piqué & mollet qu'on met sur une selle ; & pareillement celuy qu'on attache derriere la selle du cheval pour porter une valise, ou sur le garrot ou poitrail des chevaux de carrosse pour empêcher que le harnois ne les blesse.
Le mot du jour Soin Soin

Le soin que l’on a, que l’on prend et que l’on confie ; celui que l’on donne et que l’on reçoit.

Aurore Vincenti 23/04/2020