crème

 

définitions

crème ​​​ nom féminin, nom masculin et adjectif invariable de couleur

Matière grasse du lait, dont on fait le beurre. Crème fraîche. Crème fouettée, crème chantilly.
en apposition (invariable) Café crème, avec de la crème ou du lait. Des cafés crème. —  nom masculin Un crème, un café crème.
au figuré et familier C'est la crème des hommes, le meilleur des hommes.
Entremets composé surtout de lait et d'œufs. Crème pâtissière. Crème renversée.
Liqueur épaisse (en général sucrée). Crème de cassis.
Préparation utilisée dans la toilette et les soins de la peau. Crème à raser. Crème solaire.
adjectif invariable D'une couleur blanche légèrement teintée de jaune. Des gants crème.
locution, familier Ça passe crème, facilement, sans problème.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il les fit boire en proportion de ce qu'ils avaient mangé ; après le lièvre on avait servi des petits pois, puis une crème à la vanille.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Quand l'arbre est coupé, un réservoir près de la tombe de la défunte reine se remplit d'une espèce de crème qui sert de nourriture aux sept princesses.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Et je sens que, malgré moi, je fais la tête d'une petite fille qu'on envoie coucher sans dessert ; ou bien je suis froide, froide à glacer une crème.Roger Dombre (1859-1914)
Elle contenait vingt mètres de gaze crème d'une disposition ravissante, du taffetas crème pour le jupon et les dessous, plusieurs paires de bas de soie à jour.Daniel Lesueur (1854-1921)
Le mot crémant lui-même est d'origine champenoise, et correspond à un vin qui crème, produisant une mousse de fines bulles à l'ouverture.Europarl
On voyait là, réunis, des représentants de trois ou quatre aristocraties, et la crème de cinq ou six tripots.Paul Féval (1816-1887)
Et elle apporta sur la table un pain tout chaud et un grand vase plein d'une crème épaisse excellente.Comtesse de Ségur (1799-1874)
C'est un peu comme dans les mauvais restaurants où on met de la crème ou du persil partout qui, à la fin, gâchent tous les plats.Europarl
De plus, le stock privé de beurre est maintenu, il faut donc absolument maintenir le système lié à la crème.Europarl
Et il y eut, à la fin, des fraises dans de la crème, dont elles se régalèrent, à petits coups de langue.Romain Rolland (1866-1944)
Je plaçai donc un jour, en face d'elle, deux assiettes, l'une de soupe, l'autre de crème à la vanille, très sucrée.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il y en avait de couleur crème avec des corniches toutes blanches ; d'autres qui étaient roses, mais d'un rose si fragile !Pierre Louÿs (1870-1925)
Sa grosse natte de cheveux retombait jusqu'au bord de la niche où le ruban de soie crème qui la nouait frémissait comme un invraisemblable papillon.Berthe de Buxy (1863-1921)
Les rideaux du lit et des croisées sont en guipure crème doublée de satin rose.Marie Quinton (1854-1933)
C'est là que le général nous donna un déjeuner en fruits, en fromage à la crème, et en excellent café moka, qui régala beaucoup ma fille.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Ourler des mouchoirs ou surveiller une omelette, une crème, un rôti, semble tout à fait indigne d'une créature intelligente.Charles Turgeon (1855-1934)
Je me souviens alors qu'il ne me reste plus de crème ; je décroche ma boîte de fer-blanc et je descends chez la laitière.Émile Souvestre (1806-1854)
Une lutte s'engage entre elle et les requins, pour se disputer les quelques membres palpitants qui flottent par-ci, par-là, sans rien dire, sur la surface de la crème rouge.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Elle serait fort surprise que les habitués du lieu fussent la crème des honnêtes gens ; mais pour rien au monde elle ne voudrait que ses paroles fussent répétées.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
De grands plats de crème jaune, qui flottaient d'eux-mêmes au moindre choc de la table, présentaient, dessinés sur leur surface unie, les chiffres des nouveaux époux en arabesques de nonpareille.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CRESME » s. f.

La partie la plus espaisse, la plus legere du lait, & qui surnage, dont se fait le beurre. Les bons fromages sont faits tout de cresme. Les tartes, les tartelettes sont faites de cresme douce. Ce mot vient du Latin cremor.
 
CRESME, se dit figurément de la graisse d'une affaire, ce qu'il y a de meilleur. Il est dangereux d'entrer dans une ferme, un party, aprés que les autres en ont eu toute la cresme.
 
CRESME, se dit aussi de ce qu'il y a de plus beau, de plus choisi dans un Livre, dans une science. On a fait un recueil qu'on a intitulé, la Cresme des beaux vers. Ce Marchand a eu toute la cresme des tableaux de ce cabinet.
 
On appelle encore figurément cresme fouëttée, un Ouvrage, un Livre, un discours, & même une personne, lors qu'on n'y trouve que de belles paroles, de belles apparences, & au fonds rien de solide ; par une metaphore tirée de la cresme, qui s'enfle prodigieusement, quand on la fouëtte.
 
CRESME DE TARTRE, est un sel tiré du tartre du vin. Voyez Tartre.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020