onguent

 

définitions

onguent ​​​ nom masculin

Médicament de consistance pâteuse que l'on applique sur la peau. ➙ liniment, pommade.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Exposez l'animal à un soleil ardent & frictionnez-le avec la composition antisporique suivante : deux onces d'huile de lin dans laquelle a été fondu un dixième d'onguent citrin.Champfleury (1821-1889)
Apaisement est précieux onguent, hippocratique électuaire et dictame apollonien.Anatole France (1844-1924)
Elles indiquaient l'espèce d'onguent qui pouvait les guérir ou les soulager.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
L'onguent imitait bien la chair, et le bonnet semblait être en linge.Raymon Roussel (1877-1933)
Ce disant, il tirait de son froc un onguent à lui, dont il frotta les pieds du bûcheron et de son épouse, lesquels devinrent nets et sains aussitôt.René Boylesve (1867-1926)
C'est un onguent bon pour ôter le poil.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Heureusement il avait un pot d'onguent que lui avait donné la fée ; il s'en frotta le genou, et il n'y parut plus.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
C'était un onguent avec lequel elles allaient graisser les loquets des portes ; ceux qui touchaient ces loquets mouraient en peu de jours.Paul Lacroix (1806-1884)
Des yeux brillans, des cheveux noirs, et une peau blanche comme du papier avant que le prêtre l'ait barbouillée de son noir onguent.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Le fer chaud dans une plaie vaut mieux que l'onguent.Michel Zévaco (1860-1918)
Vos mères mêmes s'enduisent la poitrine avec ce singulier onguent.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
La reine crioit comme une possédée, qu'on lui brûlât du papier sous le nez, à cause des vapeurs que l'onguent dont cette momie s'étoit frottée, lui avoit causées.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Une bonne vieille femme du village ne pouvait pas marcher depuis trois ans ; le docteur lui a mis de son onguent sur ses blessures.Eugène Sue (1804-1857)
Mais le médecin lui avait appliqué un onguent curatif qui produisait sur tout son être l'effet du poison.George Sand (1804-1876)
Une once d'onguent d'arnica, partagée, pourvut à la journée suivante.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Mélangez ces substances pulvérisées avec quantité suffisante d'onguent rosat.Mercier de Compiègne (1763-1800)
N'y a-t-il pas ici quelque médecin qui puisse nous dire quels sont les ingrédiens de cet onguent mystique ?Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Il y avait dans cette poignante tiédeur septembrale comme l'onguent, les charpies et les baumes qu'on applique sur les blessures du cœur après les opérations suprêmes.Georges Eekhoud (1854-1927)
Vous trouverez aussi, parmi les saltimbanques utilitaires, des marchands de pommades pour les cheveux et d'onguent pour les cors, s'il est permis de ranger ces artistes parmi les saltimbanques.Victor Fournel (1829-1894)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ONGUENT » subst. masc.

Dans l'Antiquité c'estoit un parfum liquide dont on se frottoit par propreté & delicatesse, & qui servoit à embaumer les morts. La Magdelaine cassa un vase d'albastre plein d'un onguent precieux qu'elle espandit sur les pieds du Sauveur. On reprochoit aux jeunes gens de Rome, qu'ils se frottoient d'onguents comme les femmes, pour les accuser d'estre mols & effeminez. Le mot d'onguent vient de oindre, & du Latin ungere.
 
ONGUENT, aujourd'huy ne se dit que d'une composition dont se servent les Chirurgiens pour faire des emplastres, & panser des playes. L'onguent, le liniment & le cerat sont des medicaments composez, & destinez principalement à des onctions ou applications exterieures sur diverses parties du corps, tant pour le guerir, que pour le soûlager dans les maux qui luy arrivent. Ils ne different qu'en leur consistence, en laquelle les onguents tiennent le milieu. Les huiles sont les bases ordinaires des liniments, onguents & cerats. On y adjouste la cire & l'axunge, & plusieurs parties des plantes, d'Animaux & de mineraux, tant pour les vertus qu'elles leur fournissent, que pour donner de la consistence aux huiles, & les laisser long-temps sur la partie pour avoir le loisir d'agir. Les principaux onguents sont l'onguent rosat de mesué, l'onguent blanc de ceruse, le populeum fait avec des boutons de peuplier, le neapolitain avec du vif-argent, celuy qu'on nomme Apostolorum du nom de douze drogues qui le composent, qui sert à mondifier les playes, qui est appellé mondificatif, le basilic ou royal, qui est suppuratif l'Egyptiaque, ainsi nommé à cause de sa couleur, qui consomme les chairs mortes ; l'aureum de couleur d'or, qui sert à incarner & cicatriser les playes ; le mondificatif de apio & resina, l'onguent d'Agrippa, qu'on croit avoir esté trouvé par le Roy Agrippa. Les pommades sont mises aussi au rang des onguents &c.
 
Onguent de courier, est du suif de chandelle qu'on laisse degouster dans de l'Eau fraische, avec lequel les couriers se frottent le derriere, quand ils l'ont escorché.
 
On appelle proverbialement de l'onguent miton mitaine, un remede qui ne fait ni bien, ni mal. On le dit aussi des choses indifferentes. On dit aussi d'un meschant homme, qu'il doit bien avoir de l'onguent pour la bruslure, pour luy reprocher qu'il sera damné. On dit aussi pour flatter les personnes de petite taille, dans les petites boestes sont les bons onguents. On dit d'une affaire desesperée, qu'il n'y a point d'onguent qui la puisse guerir.
Vidéos Le Secret Gutenberg Le Secret Gutenberg

Découvrez vite Le Secret Gutenbergle premier jeu d’évasion autour des grands textes de la langue française !

22/10/2020