cueillir

 

définitions

cueillir ​​​ verbe transitif

Détacher (une partie d'un végétal) de la tige. Cueillir des fleurs.
littéraire Prendre.
familier Cueillir qqn, le prendre aisément au passage. Cueillir un voleur. ➙ familier pincer. —  locution Être cueilli à froid, être pris par surprise.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je cueille

tu cueilles

il cueille / elle cueille

nous cueillons

vous cueillez

ils cueillent / elles cueillent

imparfait

je cueillais

tu cueillais

il cueillait / elle cueillait

nous cueillions

vous cueilliez

ils cueillaient / elles cueillaient

passé simple

je cueillis

tu cueillis

il cueillit / elle cueillit

nous cueillîmes

vous cueillîtes

ils cueillirent / elles cueillirent

futur simple

je cueillerai

tu cueilleras

il cueillera / elle cueillera

nous cueillerons

vous cueillerez

ils cueilleront / elles cueilleront

 

synonymes

cueillir verbe transitif

récolter, faire la cueillette de, ramasser, [du raisin] vendanger

[familier] arrêter

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elles allèrent ensuite au jardin pour voir les fleurs, cueillir des bouquets et faire une visite à la jardinière.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Et il me semble aussi que je voulais cueillir des aulx, parce qu'on les disait souverains contre la peste, ou parce que faute de vin, il faut se contenter d'aulx.Romain Rolland (1866-1944)
Une paysanne en train de cueillir des herbes, à laquelle un enfant indique que le soleil se couche, et qui se retourne une main devant les yeux.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Je crois que vous êtes à la veille de cueillir des lauriers, vous sentez combien je le désire.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Nous avons encore des marches forcées à faire, des ennemis à soumettre, des lauriers à cueillir, des injures à venger.Adolphe Thiers (1797-1877)
Avant de partir, par des allées de gazon trempées à grosses gouttes, mon oncle me menait cueillir un peu de raisin glacé qui pendait aux treilles.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Avec cela, très curieux d'occultisme et très porté, sous un scepticisme de surface, à s'engager dans les halliers du surnaturel, pourvu qu'il y trouvât quelques églantines à cueillir.Adolphe Retté (1863-1930)
Les routes de l'art sont encombrées d'épines mais on parvient à y cueillir de belles fleurs.George Sand (1804-1876)
Mais, à cette époque, qu'allait-elle faire dans la forêt où il n'y a plus rien à cueillir ?...Octave Mirbeau (1848-1917)
Il pleuvait à verse, je ne pouvais retourner cueillir des idées dans mon bois de sapins.Hector Berlioz (1803-1869)
La jeune fille rougit encore plus, en effeuillant dans ses doigts une rose qu'elle vient de cueillir pour cacher son embarras.Paul de Kock (1793-1871)
Je me contenterais de vous voir cueillir la fleur éclose ; si tu prétends me la cacher, je la cueillerai pour moi.Louis Ulbach (1822-1889)
Elle se soustrait avec beaucoup de discrétion aux triomphes de son mari et le laisse seul cueillir ses lauriers.Ossip Lourié (1868-1955)
Ce fut donc en formant un projet de danse continuelle dans son nouveau ménage, qu'elle courut au jardin cueillir son bouquet pour la soirée.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Cette récolte consiste à cueillir les fruits à leur maturité, à les ouvrir, à séparer les fèves du parenchyme, et à les faire sécher.Paul de La Gironière (1797-1862)
À cueillir ainsi des roses à la volée, on risque de se piquer les doigts.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
S'il se présente un talus cuit par les chaleurs de l'été, un recoin tranquille à température d'étuve, faisons halte ; il y a là riche moisson à cueillir.Jean Pérez (1833-1914)
Dès le matin, elle allait lui cueillir un peu d'herbe le long des buissons, avant que sa grand'mère fût levée.Zulma Carraud (1796-1889)
Les belles poires la tentaient ; elle aurait bien voulu les cueillir et les manger ; mais comment faire ?Comtesse de Ségur (1799-1874)
A cette double distraction, il s'était donné pour excuse que cette poire de mariage à cueillir n'était pas encore tout à fait mûre.Eugène Chavette (1827-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CUEILLIR » v. act.

Détacher des fruits, des fleurs, des herbes de leur tige, de leurs branches. On cueille des fleurs au printemps, & des fruits en automne. Il ne faut pas cueillir des roses, quand on ne veut pas se mettre au hasard de se picquer. Ce mot vient du Latin colligere.
 
CUEILLIR, se dit aussi des gros fruits, quand on parle en general de ce qu'on en a retiré dans une recolte, dans une vendange. L'esté a été sec, on n'a pas cueilli beaucoup de bled, mais en recompense on cueillera beaucoup de bon vin.
 
On dit aussi, qu'on a preposé un homme pour cueillir la dixme, pour en faire la recepte, l'enlevement des gerbes. Cueillir les aumosnes, pour dire, en faire la cueillette, la recepte.
 
CUEILLIR, se dit aussi figurément en choses morales. Il a bien cueilli des palmes, des lauriers, pour dire, Il a bien acquis de la gloire, il a bien fait des conquestes. Il a cueilli le fruit de ses travaux. Il a cueilli un baiser sur sa bouche. On dit aussi, qu'on a cueilli la fleur de virginité d'une fille, pour dire, qu'on a eu son pucelage.
 
CUEILLI, IE. part. & adj.
 
On dit en Maçonnerie, qu'une porte ou une croisée est cueillie en plastre, quand sur le mur simplement hourdy on fait une petite bordure de plastre, qu'on applique avec la regle, afin de servir de niveau & de regle pour enduire le tableau de la porte ou de la croisée.
Le mot du jour Reprise Reprise

En français, le préfixe re-, ré-, r- est issu du latin re-, red- qui marque un retour à un état antérieur, une répétition ou un mouvement en sens contraire qui déconstruit tout ce qui a été établi.

Aurore Vincenti 11/05/2020