ramasser

 

définitions

ramasser ​​​ verbe transitif

Resserrer en une masse ; tenir serré. —  pronominal Se ramasser : se mettre en masse, en boule. ➙ se pelotonner. Le chat se ramassa, puis bondit.
Réunir (des choses éparses). Ramasser les ordures. ➙ enlever. —  Le professeur ramasse les copies. ➙ relever.
au figuré Ramasser ses forces. ➙ rassembler.
familier Ramasser qqn, l'arrêter (police, etc.).
Prendre par terre (des choses éparses) pour les réunir. Ramasser du bois mort. Il n'y a qu'à se baisser pour en ramasser.
Prendre par terre (une chose qui s'y trouve). Ramasser des coquillages. —  (d'une personne) On l'a ramassé ivre mort. —  locution, familier Être à ramasser à la petite cuillère*.
au figuré, familier Prendre (des coups) ; attraper (un mal). Elle a ramassé une gifle. Ramasser un bon rhume. ➙ choper.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je ramasse

tu ramasses

il ramasse / elle ramasse

nous ramassons

vous ramassez

ils ramassent / elles ramassent

imparfait

je ramassais

tu ramassais

il ramassait / elle ramassait

nous ramassions

vous ramassiez

ils ramassaient / elles ramassaient

passé simple

je ramassai

tu ramassas

il ramassa / elle ramassa

nous ramassâmes

vous ramassâtes

ils ramassèrent / elles ramassèrent

futur simple

je ramasserai

tu ramasseras

il ramassera / elle ramassera

nous ramasserons

vous ramasserez

ils ramasseront / elles ramasseront

 

synonymes

ramasser verbe transitif

collecter, amasser, assembler, prendre, rassembler, recueillir, regrouper, réunir, rapailler (familier, Québec), [des ordures] enlever, [des copies] relever

récolter, cueillir, glaner, grappiller, [du foin] râteler

se procurer, amasser, empocher, encaisser, gagner, recevoir, recueillir, attraper (familier), rafler (familier)

concentrer, condenser, réduire, resserrer, résumer

[familier] arrêter, attraper, prendre, cueillir (familier), épingler (familier), pincer (familier), piquer (familier)

se ramasser verbe pronominal

se blottir, se pelotonner, se recroqueviller, se replier, se racrapoter (familier, Belgique)

[familier] tomber

[familier] échouer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lorsqu'il passa la première fois devant la chambre de la mariée, on jeta des fenêtres de celle-ci des morceaux d'étoffe que le peuple s'empressa de ramasser.Nicolas Ambroise Kubalski (1794-1873)
Va le ramasser, notre homme, et demain tu iras en ville dire que c'est nous qui l'avons trouvé, pour que ceux qui l'ont perdu sachent où le prendre.Zulma Carraud (1796-1889)
La chose ainsi décidée, ils se mirent à ramasser dans la campagne tout ce qu'ils purent trouver de roseaux et de bois pour construire une flotte.Amédée Thierry (1797-1873)
Toutes les fois qu'une feuille tombe, il faut la ramasser et on ôte celles qui jaunissent ?Eugène Demolder (1862-1919)
Les pays qui étaient hostiles à la guerre se positionnent déjà pour ramasser quelques miettes et participer à la reconstruction.Europarl
Ils s'efforcent de ramasser toutes les dernières joies mais prennent du même coup le commencement de la souffrance, et ils s'enivrent de délices navrées.Auguste Angellier (1848-1911)
Notez bien qu'il lui serait beaucoup plus facile de les ramasser par terre, où il s'en trouve en quantité : pas du tout ; jamais il n'y descend pour cela !Henri de La Blanchère (1821-1880)
Il y a bien des choses que nous abandonnerions si nous n'avions peur que d'autres puissent les ramasser.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Enfin, je ne sais pas ce que c'était ; tout ce que je sais, c'est que je me précipitai pour ramasser cet objet.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Mais il fut impossible, quelque ténacité qu'on y voulût mettre, de ramasser une preuve un peu valable.Pétrus Borel (1809-1859)
Ma femme se mit à genoux à terre pour les ramasser à mesure que j'agitais l'arbre.Pamphile Le May (1837-1918)
Le vin pleut sur les places, et les saucissons pleuvent ; on se bat pour les ramasser.Jules Michelet (1798-1874)
Il sait alors se ramasser et se dissimuler si bien que, malgré sa grande taille, il est assez difficile de l'apercevoir.René Martin (1846-1925)
Pestalozzi, dans son premier essai (1775), veut donner l'aliment matériel aussi bien que l'autre ; on le voit par les routes ramasser les petits vagabonds, orphelins ou abandonnés.Jules Michelet (1798-1874)
C'était un plaisir d'être comme ça jeune, bien sain sous le clair soleil, à ramasser de belle vendange qui bouillait dans la comporte sitôt écrasée.Eugène Le Roy (1836-1907)
Et me voici parti, sur les chemins du temps jadis, à ramasser les fleurs fanées des souvenirs ; et je raconte mes histoires, je ne m'en lasse, et je rabâche.Romain Rolland (1866-1944)
D'un coup de râteau, il venait de ramasser la presque totalité de l'argent perdu par les baissiers.Émile Zola (1840-1902)
S'il avait seulement laissé tomber son chapeau, il aurait bien fallu le ramasser, alors... j'étais propre, moi, dans ce costume.Guy de Maupassant (1850-1893)
Elle tenait toujours ses deux œufs, elle les offrit : des œufs du matin, qu'elle venait de ramasser sous ses poules.Émile Zola (1840-1902)
Lussanville la fait ramasser ; il la reconnaît, et ne sait que penser : mais il vole toujours vers paris.Restif de La Bretonne (1734-1806)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RAMASSER » v. act.

Relever de terre ce qui estoit tombé. Ramasser son chapeau, ses gands, un livre, un papier. Les Chifonniers ramassent le vieux drapeau qu'on a jetté aux ordures.
 
RAMASSER, signifie aussi, Recueillir & prendre ce qui est naturellement à terre. En plusieurs lieux on ramasse des grains d'or qui sont meslez dans les sables. On ramasse la manne qui est sur les feuilles des arbres. Les pauvres gens vont glaner, ramasser les espics qu'on a negligés sur le champ, les buschettes qu'on a laissé dans le bois.
 
RAMASSER, signifie encore, Assembler des trouppes, reünir ses forces. Ce Prince a ramassé des soldats de tous costez. Ces coureurs, ces Bandits sont des gens ramassez qui n'ont point de discipline. Cet homme a ramassé toutes ses petits dettes, & en a fait une bonne somme. On dit aussi d'un corps trapu & ramassé, que c'est un signe de vigueur, que sa force est reünie.
 
RAMASSER, signifie encore, Faire un ramas, une assemblage de plusieurs choses. Ce curieux a ramassé tout ce qu'il a trouvé de plus beau dans les cabinets pour faire une suite de medailles, de livres, d'histoires, de coquilles. Ce Compilateur a ramassé tout ce que les Anciens ont dit sur cette matiere ; il a ramassé tous les Poëtes, & il en a fait un corps. Stobée a fait un Recueil qu'il a ramassé des fragments des Anciens.
 
RAMASSER, est quelquefois substantif, & signifie aussi, Relever de terre. Voilà bien des brimborions en ce cabinet qui ne vallent pas le ramasser.
 
RAMASSER, se dit encore en parlant de ceux qu'on fait descendre sur les neiges dans des especes de traisneaux le long des montagnes. Les Voyageurs se font ramasser, quand ils courent en hiver par les Alpes. Ceux qui ramassent s'appellent dans le pays Marrons.
 
On dit proverbialement, qu'il n'y a tel festin que de gueux, quand toutes leurs bribes sont ramassées.
 
RAMASSÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Vidéos La redingote La redingote

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020