cuvée

définitions

cuvée ​​​ nom féminin

Quantité de vin qui se fait à la fois dans une cuve. Vin de la première cuvée.
locution, au figuré De la (première, même…) cuvée, provenance.
Produit de toute une vigne. La cuvée 2005.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Chaque cuvée était goûtée par lui, afin que jamais les liqueurs ne pussent présenter dans leur composition la moindre différence.Georges Ohnet (1848-1918)
Tantôt il essayait de coller une cuvée entièrement composée de chiffons.Honoré de Balzac (1799-1850)
Mais qui vous a garanti que sur une cuvée de cinq cents rames il en sera de même, et que vos procédés réussiront ?...Honoré de Balzac (1799-1850)
Avec un bon pressoir, on retire encore tout près d'un quart de la cuvée.Joseph Audibert (1854-1921)
Par moment dans cette cuvée de jeune chair gueuse le remous ressemblait à une ébullition.Georges Eekhoud (1854-1927)
Point n'est nécessaire d'être fort en chimie pour savoir qu'une cuvée a besoin d'une température plus chaude, quand l'aréomètre indique deux fois le même degré.Joseph Audibert (1854-1921)
Ces mémoires sont la lie du vase, cuvée et versée, du cœur aigri de ce grand homme du siècle.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
On réussira une première cuvée, on manquera la seconde, on continuera, on se laisse alors entraîner, et quand on a passé le bras dans ces engrenages-là, le corps suit....Honoré de Balzac (1799-1850)
Par ce fait, il est signalé au client que cette cuvée a été spécialement sélectionnée par l'hôtel ou le restaurant en question.Europarl
Nous pouvons, en d'autres termes, perdre plus d'une cuvée, faire des pertes, et nous trouver avec rien dans les mains après avoir dépensé beaucoup d'argent.Honoré de Balzac (1799-1850)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CUVÉE » s. f.

La quantité de vin qu'en une seule fois peut tenir une cuve qu'on foule, & qu'on laisse cuver. Les Marchands distinguent leurs vins par cuvées, car elles ne sont jamais également bonnes.
 
On dit de deux contes ou histoires qui sont presque d'un même genre, de même nature, Ils sont tous deux de la même cuvée.

Définition de « CUVÉE » s. f.

Grand vaisseau de bois où on jette la vendange, où on la foule pour en tirer la mere goutte du vin. On tient que la cuve de Clervaux tient quatre cents muids. Ce mot vient de cupa. Nicod. Mais Menage aprés Saumaise observe que ce mot de cuve vient bien de cupa avec un simple p : mais quand il y a deux p, il signifie un vaisseau à boire, tel qu'est une couppe. D'autres le font venir du mot kubel Allemand, signifiant la même chose.
 
CUVE, se dit aussi des autres vaisseaux amples pour recevoir des liqueurs. Une cuve pour se baigner, qu'on appelle autrement une baignoire. Une cuve où on fait l'eau benite à Pasques. On baptisoit autrefois dans une cuve.
 
On appelle des fossez à fond de cuve, des fossez escarpez, & qui ont peu de talus, dont les deux costez sont presqu'à plomb.
 
On dit, Desjeuner à fond de cuve, pour dire, Desjeuner à crever, manger comme si on vouloit emplir une cuve, un grand vaisseau.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

15/07/2021