déboire

 

définitions

déboire ​​​ nom masculin

littéraire Impression pénible laissée par un évènement dont on avait espéré mieux. ➙ déception, déconvenue, désillusion.
surtout au pluriel Évènement décevant, fâcheux. Il a eu bien des déboires.
 

synonymes

déboire nom masculin

déception, amertume, déconvenue, désillusion, mécompte (littéraire)

[souvent au pluriel] échec, ennui, épreuve

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il n'en a pas l'amer déboire, il en a encore aux lèvres la caresse et le parfum.Émile Faguet (1847-1916)
Rambourg supporterait encore moins l'avanie que le déboire.Paul Adam (1862-1920)
Mais quels ne furent pas son déboire et sa colère lorsqu'il s'aperçut que les vêtemens de femme couvraient un costume masculin !Louis Constant Wairy (1778-1845)
Aux heures d'aigreur– bien plus nombreuses– il était malade d'un déboire énorme.Louis Dumure (1860-1933)
Mais il est probablement décidé que nous aurons le déboire d'être venus à quatre cents toises de ces temples sans pouvoir même les apercevoir.Jean-François Champollion (1790-1832)
Un nouveau déboire nous était réservé ; pas un lambeau de viande ne restait !Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
J'eus le déboire de les voir partir ainsi les uns après les autres jusqu'au dernier, et au bout de cinq minutes je restais seul sous la porte cochère.Victor Hugo (1802-1885)
Me faut-il apprécier seulement aujourd'hui ton amour sûr et reposant, le seul qui ne me laissa ni rancœur, ni déboire ?Georges Eekhoud (1854-1927)
Bien que cela ait représenté un petit déboire en termes de temps, nous avons néanmoins réalisé ensemble d’importantes avancées.Europarl
Le voyou crânait pour cacher son réel déboire.Daniel Lesueur (1854-1921)
J'en rayonnais de joie, ne soupçonnant pas l'amer déboire qui m'attendait.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Pour une raison ou pour une autre, ce gros rentier ne fut point élu, déboire qui lui causa une irritation plus vive que ne le comportait un aussi mince sujet.Alphonse Allais (1854-1905)
Rentrait-il ivre, après une perte au jeu, il passait son déboire et sa colère sur le dos de la pauvre femme.Georges Eekhoud (1854-1927)
Mais je désabusai le digne garçon, et pour le consoler de son déboire, je lui appris diverses particularités de la pose de ce câble.Jules Verne (1828-1905)
Peut-être parce que ce déboire m'affligeait fort et qu'il me soulageait de l'exprimer – ou pour toute autre cause – ma gêne disparut soudain pendant que je parlais de mes vers.Adolphe Retté (1863-1930)
Mais quelle leçon de philosophie, quel conseil de la vieillesse, quel déboire de l'ambition passe en mélancolie les joies de l'amour heureux !Marcel Proust (1871-1922)
Ces gens regardaient s'éloigner la voiture, bouche bée, avec ce léger déboire qu'on éprouve en passant d'un spectacle excitant à la platitude de la vie ordinaire.Daniel Lesueur (1854-1921)
Et si quelque amertume, quelque déboire m'attend au début, j'aurai du moins, pour atténuer ma mélancolie, le souvenir de vos bons procédés à mon égard.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Et, dans un instant d'heureuse illusion, le digne homme oubliait bien des heures de déboire et de mécompte.Eugène Muller (1826-1913)
Mais je désabusai le digne garçon et pour le consoler de son déboire, je lui appris diverses particularités de la pose de ce câble.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEBOIRE » s. m.

Mauvais goust qui reste en la bouche aprés avoir beu quelque liqueur corrompuë ou desagreable.
 
DEBOIRE, se dit figurément en Morale, des chagrins qui restent aprés qu'une affaire a eu un mauvais succés, ou aprés qu'on a receu quelques mauvais traitemens. Les Courtisans sont souvent sujets d'avoir de fascheux deboires à essuyer.
Vidéos Hashtag, par Alain Rey Hashtag, par Alain Rey

Saviez-vous que l'anglicisme hashtag est fondé sur le mot français « hacher », lui-même d'origine germanique ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot. 

Alain Rey 15/09/2020