déclamer

définitions

déclamer ​​​ verbe transitif

Dire en rythmant fortement ou avec emphase. Déclamer des vers.
vieilli Déclamer contre (qqn, qqch.), attaquer en paroles, invectiver. ➙ vitupérer.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je déclame

tu déclames

il déclame / elle déclame

nous déclamons

vous déclamez

ils déclament / elles déclament

imparfait

je déclamais

tu déclamais

il déclamait / elle déclamait

nous déclamions

vous déclamiez

ils déclamaient / elles déclamaient

passé simple

je déclamai

tu déclamas

il déclama / elle déclama

nous déclamâmes

vous déclamâtes

ils déclamèrent / elles déclamèrent

futur simple

je déclamerai

tu déclameras

il déclamera / elle déclamera

nous déclamerons

vous déclamerez

ils déclameront / elles déclameront

synonymes

déclamer verbe transitif

dire, réciter, débiter (péjoratif), [vers] scander

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cet homme a beau déclamer, il ne vous fera pas goûter les douceurs de la restriction.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Pendant le premier service, il ne cessa d'ouvrir la bouche, mais ce ne fut pas pour déclamer.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Il se demandait comment il avait pu être assez fou pour déclamer et extravaguer contre l'inévitable.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il scandait ces phrases fleuries avec le respect qu'on met à déclamer de beaux vers.Paul Féval (1816-1887)
Dis-moi, que penserais-tu de ton père si, à toute heure, tu l'entendais déclamer contre ceux qui n'imitent pas son exemple ?George Sand (1804-1876)
Nous nous séparâmes, moi riant toujours de son aversion sarcastique pour les marmots, et lui continuant à déclamer contre eux avec une verve inépuisable.George Sand (1804-1876)
Quand on y passe, le matin, on les entend déclamer leurs rôles, ou imiter – à n'en plus finir – le chant du coq.Judith Gautier (1845-1917)
Sans déclamer remarquablement, il ne manquait pas de charme, avec sa belle voix grave et sa solennité de bon bœuf.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Quant à l'opposition parlementaire, elle ne vit là qu'une occasion de déclamer contre la barbarie des sergents de ville.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
En effet, quel temps choisissait-on pour déclamer contre le gouvernement, et particulièrement contre l'administration de la guerre ?Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Il écoutait, d'un air malveillant, un sourire sarcastique aux lèvres, quelques jeunes poètes, venus là, aux minutes de désœuvrement proclamer leurs espoirs, déclamer leurs vers.Adolphe Retté (1863-1930)
Il faut la sentir et la déclamer comme un morceau de poésie, et non pas la jouer avec de simples doigts.Paul Scudo (1806-1864)
Jean est maréchal ferrant, fort honnête homme, mais qu'on entend souvent déclamer contre la propriété.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Les deux acteurs deviennent donc familiers chez la petite princesse ; elle délibère avec eux sur les costumes, les programmes, ils lui récitent et lui font déclamer des vers.Dorothée de Dino (1793-1862)
Cette idée flatta sa fureur mauvaise en même temps que son besoin de paraître, de déclamer, et tous ses instincts comédiens.Daniel Lesueur (1854-1921)
Je ne cessais de déclamer contre leur faiblesse, leur exigence, le despotisme de leur douleur.Benjamin Constant (1767-1830)
Monsieur, m'écriai-je, je pourrais vous dire par cœur le reste de votre phrase, tant je l'ai entendu déclamer de fois à tout propos...George Sand (1804-1876)
Quel supplice que celui d'entendre déclamer pompeusement un froid discours, ou prononcer de médiocres vers avec toute l'emphase d'un mauvais poète !Jean de La Bruyère (1645-1696)
Il se ranima pour me déclamer quelques vers bretons sur un rhythme emphatique et monotone qui, pourtant, n'était pas sans charme.Jules Michelet (1798-1874)
Je me propose, sans être ému, de déclamer à grande voix la strophe sérieuse et froide que vous allez entendre.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DECLAMER » v. act. & n.

Reciter en public, ou sur un theatre quelque discours, quelques vers en Comedien, ou en Orateur. Cet Acteur declame bien les vers, mais il n'entre pas dans les passions. Ce Predicateur sçait bien declamer, mais ne sçait pas émouvoir.
 
DECLAMER, signifie aussi, Parler avec emportement contre quelqu'un, ou contre ses deffauts. Les Devotes sont sujettes à declamer contre les coquettes, elles les deschirent en toutes les compagnies. On souffre qu'un homme declame en general contre les vices, mais il ne faut pas qu'il declame contre les personnes.
 
DECLAMÉ, ÉE. part. pass. adj.
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020