réciter

définitions

réciter ​​​ verbe transitif

Dire à haute voix (ce qu'on sait par cœur). Réciter des prières. Réciter un poème à qqn.
Dire sans sincérité ni véracité. ➙ débiter.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je récite

tu récites

il récite / elle récite

nous récitons

vous récitez

ils récitent / elles récitent

imparfait

je récitais

tu récitais

il récitait / elle récitait

nous récitions

vous récitiez

ils récitaient / elles récitaient

passé simple

je récitai

tu récitas

il récita / elle récita

nous récitâmes

vous récitâtes

ils récitèrent / elles récitèrent

futur simple

je réciterai

tu réciteras

il récitera / elle récitera

nous réciterons

vous réciterez

ils réciteront / elles réciteront

synonymes

réciter verbe transitif

déclamer, débiter (souvent péjoratif), dire, énoncer, prononcer, raconter

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je n'étais pas sûre, une fois arrivée, de retrouver une seule des phrases que j'avais préparées pour les réciter à mon grand homme.Paul Bourget (1852-1935)
Ils employaient l'une et l'autre pour retenir facilement et réciter sans peine leurs petites histoires.Anatole France (1844-1924)
Comme je vais t'adorer, comme je vais te réciter de belles litanies et toutes les oraisons essentielles !Remy de Gourmont (1858-1915)
Je ne pense pas que vous veniez me réciter les faits-divers de l'année dernière par simple amour de l'art ; et j'ose croire que votre visite a un motif.Georges Darien (1862-1921)
Le commissaire est tout à fait conscient du contenu du rapport et pourrait sans doute le réciter aussi bien que moi.Europarl
Le pauvre cheval a le tricotement sec et les os durs ; mais je m'aperçois à ce moment que ce que dit la fable qu'on nous fait réciter est vrai.Jules Vallès (1832-1885)
Car mon métier, ajouta-t-il agréablement est de faire réciter des leçons et d'en réciter moi-même.Stendhal (1783-1842)
Il voudrait parler comme il sent, se réciter des vers inouïs, jeter un cri dont frissonnerait, d'échos en échos, la nature entière.Jules Renard (1864-1910)
Les jongleurs devinrent pour eux des auxiliaires : les troubadours grands seigneurs – et ils étaient nombreux à l'origine – leur confièrent souvent le soin de réciter les chansons qu'ils avaient composées.Joseph Anglade (1868-1930)
L'enfant se soumettait à ces promenades parce qu'il pouvait, tout en les faisant, composer des vers et les réciter tout haut en face de la nature silencieuse qui semblait l'écouter.Louise Colet (1810-1876)
Le fort contient mille animaux singuliers, des chiens dépourvus de tout poil, des bouquetins apprivoisés, des perruches loquaces habiles à réciter les poèmes des barbares.Paul Adam (1862-1920)
Elle l'écoutait réciter sa poésie sans s'étonner de cet accent spécial, un peu chantant, un peu traînant, dont les cénacles actuels ont l'habitude.Paul Bourget (1852-1935)
Le seul mérite de cet homme abreuvé de honte étoit de réciter des vers d'une voix éteinte et cassée, et avec une afféterie qui se ressentoit de ses mœurs.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Les adeptes, à la suite de chacune des invocations, doivent réciter cent fois de suite ou même plus certaines oraisons.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les petits enfants disent-ils le bréviaire, et le pourraient-ils d'un bout à l'autre réciter sans distraction ?Éliphas Lévi (1810-1875)
Il assistait à mes leçons de déclamation, et me faisait réciter les vers, en m'obligeant d'avoir de petits cailloux dans la bouche.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Le docteur vient de nous réciter là une page d'un livre sur la folie lucide, que j'ai lu, et qui est intéressant comme un roman.Émile Zola (1840-1902)
Aujourd'hui il a tout envahi, ce terrible esprit universitaire qui croit que la valeur des hommes se mesure à la quantité de choses qu'ils peuvent réciter.Gustave Le Bon (1841-1931)
Je ne voudrais pas assurer que celui qui récite bien, chantera bien, mais je serais surpris que celui qui chante bien, ne sût pas bien réciter.Denis Diderot (1713-1784)
Je l'ai entendu réciter, avec beaucoup de conviction, par une enfant de trois ans, fille d'un poète philosophe.Jules Lemaître (1853-1914)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RECITER » v. act.

Raconter, faire une relation de quelque chose. Il m'a fidellement recité & rapporté ce qu'il avoit appris de l'affaire dont je l'avois chargé. Cet écolier a fort bien recité sa leçon par coeur.
 
RECITER, signifie aussi, Faire une lecture de quelque ouvrage. Les Poëtes sont sujets à aller reciter, lire leurs pieces dans des compagnies de femmes, pour briguer de l'approbation, & prevenir le jugement du public. Il y en a peu qui soient exempts du vice de reciter leurs vers à tous venants.
 
RECITER, signifie aussi, Declamer. Ce Comedien recite bien, il a le geste beau, la voix belle, il entend bien ce qu'il dit.
Le français des régions Il drache Il drache

I'drache toudi din ch'nord ! Le mot drache, qui désigne une averse de pluie soudaine et intense, est l’un des régionalismes les plus emblématiques du français que l’on parle dans le Nord-Pas-de-Calais et en Wallonie.

27/10/2020