Email catcher

débiter

Définition

Définition de débiter ​​​ verbe transitif

Découper (du bois, etc.) en morceaux. Débiter un arbre. Débiter un bœuf.
Écouler (une marchandise) par la vente au détail (➙ débit).
Dire à la suite (des choses incertaines ou sans intérêt). ➙ familier dégoiser. Débiter des fadaises. Dire en public (un texte étudié) ; spécialement réciter mécaniquement. Débiter un compliment.
Faire s'écouler en un temps donné. au participe passé Le courant débité par une dynamo.

Définition de débiter ​​​ verbe transitif

Porter au débit de (qqn). Débiter qqn d'une somme.
par extension Débiter un compte de telle somme.

Conjugaison

Conjugaison du verbe débiter

actif

indicatif
présent

je débite

tu débites

il débite / elle débite

nous débitons

vous débitez

ils débitent / elles débitent

imparfait

je débitais

tu débitais

il débitait / elle débitait

nous débitions

vous débitiez

ils débitaient / elles débitaient

passé simple

je débitai

tu débitas

il débita / elle débita

nous débitâmes

vous débitâtes

ils débitèrent / elles débitèrent

futur simple

je débiterai

tu débiteras

il débitera / elle débitera

nous débiterons

vous débiterez

ils débiteront / elles débiteront

Conjugaison du verbe débiter

actif

indicatif
présent

je débite

tu débites

il débite / elle débite

nous débitons

vous débitez

ils débitent / elles débitent

imparfait

je débitais

tu débitais

il débitait / elle débitait

nous débitions

vous débitiez

ils débitaient / elles débitaient

passé simple

je débitai

tu débitas

il débita / elle débita

nous débitâmes

vous débitâtes

ils débitèrent / elles débitèrent

futur simple

je débiterai

tu débiteras

il débitera / elle débitera

nous débiterons

vous débiterez

ils débiteront / elles débiteront

Synonymes

Synonymes de débiter verbe transitif

dire, raconter, débagouler (familier, péjoratif), dégoiser (familier, péjoratif), sortir (familier, péjoratif), servir (péjoratif)

réciter, déclamer

Exemples

Phrases avec le mot débiter

Car, à quelques mètres de là, les 11 chaînes de production continuent de débiter leurs 240 paquets à la minute.Capital, 14/09/2020, « Barilla, les recettes secrètes du roi de la pasta »
Ce consolateur monta chez moi, & vint me débiter bénignement une morale assurément très-épurée.Claude Godard d'Aucour (1716-1795)
Je l'observe ici, l'homme qui me parlait, frappé de ce raisonnement, se hâta de me quitter et vint vous débiter les mêmes mensonges.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Dès le lendemain, quatre lames de scies étaient en mouvement pour débiter les bois mis en réserve.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
La liquidité est alors accrue, mais les paiements nécessitent encore de débiter ou de créditer des comptes de tiers via le système bancaire.L'Économie Politique, 2002, Benjamin Cohen (Cairn.info)
Vous savez très bien qu'elle ne va rien faire à part débiter quelques discours et ne prendre aucune mesure tangible !Europarl
Si vous écoutiez, vous débiteriez moins de sottises.Europarl
J'ai renoncé aux fleurettes, et je m'étonne seulement de ce qu'il y a encore tant d'honnêtes gens qui s'occupent à en débiter.Gabriel-Paul-Othenin d'Haussonville (1843-1924)
Et tous les trois nous avions au bout de la langue le compliment que nous débiterions en présentant notre cadeau.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
C'est qu'il n'est pas du tout fréquent, en philosophie contemporaine, d'entendre débiter ce genre de jugement transculturel.Le philosophoire, 2014, Pierre-Alexandre Fradet (Cairn.info)
Celui-ci consistait à débiter un agneau de lait entier, en extraire cinq morceaux et les préparer en plusieurs cuissons.Ouest-France, 03/06/2021
Jour et nuit, 300 ouvriers se relaient sur 13 lignes de production pour débiter des milliers de flans et de tartelettes par heure.Capital, 21/12/2017, « Pâtisseries : attention, votre artisan vous vend sans doute du… »
Rassurez-vous, on ne va pas vous débiter votre compte bancaire à chaque baignade cet été.Capital, 07/08/2019, « Faut-il se méfier de l'arnaque à la carte sans contact… »
Au niveau technique, les machines qui analysent les molécules doivent être plus sensibles et pouvoir débiter en continu.Ouest-France, Laurie CORREIA, 05/07/2021
C'est aussi quelque chose d'artistique, d'esthétique, parce que c'est joli de débiter sur un rythme, de faire des freestyle.Mouvements, 2009, Pierre Tévanian (Cairn.info)
Une journée entière est souvent nécessaire pour débiter un bloc.Ouest-France, 03/05/2019
L'activité première consistait à débiter du bois pour les besoins des bâtiments agricoles et la fabrication de meubles.Ouest-France, 30/11/2020
On ne peut l'escompter, ni le refiler en cadeau, ni le débiter en morceaux, ni le troquer contre autre chose.Medium, 2006, Régis Debray (Cairn.info)
C'est très bien de critiquer, mais il serait préférable de collaborer afin de parvenir à des résultats tangibles au lieu de simplement débiter des slogans.Europarl
Il hésitait, non pas qu'il reculât devant l'infamie de l'action qu'il allait commettre ; il hésitait... tout bonnement sur le genre de mensonge qu'il débiterait.Pierre Sales (1854-1914)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEBITER v. act.

Vendre promptement & facilement sa marchandise. On debite plus en un jour de Foire, qu'on ne fait en la boutique en un mois. Ce mot vient de debet, car la premiere signification de debiter étoit de vendre à credit, ce qui est le vray moyen de faciliter une vente.
 
DEBITER, signifie aussi, Exploiter le bois dans une forest, c'est à dire, Faire du bois d'ouvrage, de fente, de la latte tant quarrée que volice, eschalats, merrein à futailles, contrelattes, planches, membrures, chevrons, poteaux, solives, battans, limons d'escaliers, gouttieres, rais, cordes, cotrets, fagots & charbon.
 
DEBITER, chez les Artisans, signifie aussi, Coupper, refendre, & marquer le bois suivant les longueurs & largeurs qu'il doit avoir. Une scie à debiter.
 
On dit figurément, qu'un homme debite bien, pour dire, qu'il dit bien ce qu'il dit, qu'il recite agreablement, qu'il a un grand nombre de contes & d'histoires ; qu'il debite des nouvelles, pour dire, qu'il les apprend, qu'il les publie.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.