débiter

 

définitions

débiter ​​​ verbe transitif

Découper (du bois, etc.) en morceaux. Débiter un arbre. —  Débiter un bœuf.
Écouler (une marchandise) par la vente au détail (➙ débit).
Dire à la suite (des choses incertaines ou sans intérêt). ➙ familier dégoiser. Débiter des fadaises. —  Dire en public (un texte étudié) ; spécialement réciter mécaniquement. Débiter un compliment.
Faire s'écouler en un temps donné. —  au participe passé Le courant débité par une dynamo.

débiter ​​​ verbe transitif

Porter au débit de (qqn). Débiter qqn d'une somme.
par extension Débiter un compte de telle somme.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je débite

tu débites

il débite / elle débite

nous débitons

vous débitez

ils débitent / elles débitent

imparfait

je débitais

tu débitais

il débitait / elle débitait

nous débitions

vous débitiez

ils débitaient / elles débitaient

passé simple

je débitai

tu débitas

il débita / elle débita

nous débitâmes

vous débitâtes

ils débitèrent / elles débitèrent

futur simple

je débiterai

tu débiteras

il débitera / elle débitera

nous débiterons

vous débiterez

ils débiteront / elles débiteront

actif

indicatif

présent

je débite

tu débites

il débite / elle débite

nous débitons

vous débitez

ils débitent / elles débitent

imparfait

je débitais

tu débitais

il débitait / elle débitait

nous débitions

vous débitiez

ils débitaient / elles débitaient

passé simple

je débitai

tu débitas

il débita / elle débita

nous débitâmes

vous débitâtes

ils débitèrent / elles débitèrent

futur simple

je débiterai

tu débiteras

il débitera / elle débitera

nous débiterons

vous débiterez

ils débiteront / elles débiteront

 

synonymes

débiter verbe transitif

dire, raconter, servir (péjoratif), sortir (familier, péjoratif), débagouler (familier, péjoratif), dégoiser (familier, péjoratif)

réciter, déclamer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dès le lendemain, quatre lames de scies étaient en mouvement pour débiter les bois mis en réserve.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Certes, il n'aurait même pas la peine d'aller à domicile débiter sa marchandise que le public se disputerait sur place.Jules Verne (1828-1905)
Bonsoir, le beau monde, continuez de débiter vos sornettes, nous ne vous dérangerons pas dans vos amusements.Olga de Pitray (1835-1909)
Mais il y a là quelques tirades pour celui qui connaît la façon de les débiter.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Vous savez très bien qu'elle ne va rien faire à part débiter quelques discours et ne prendre aucune mesure tangible !Europarl
Nous avons simplement entendu quelqu’un débiter les options qui sont déjà là dans le cadre des sources de financement existantes, bref, des choses qui nous connaissions déjà très bien.Europarl
Il en sauva plus d'un sur le champ de bataille, et je le sus ; mais jamais il n'a été question du roman que vous venez de me débiter.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Ce n'est pas toi qui es bête, c'est l'imbécile qui t'a fait croire tout ce que tu viens de me débiter.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Ce sont eux qui écrivent l'histoire contemporaine à laquelle ils donnent la couleur de leur journal, d'où la vérité est bannie : leur seul but est de débiter leur marchandise.Ossip Lourié (1868-1955)
Ils échangent, avec des hochements de tête mélancoliques, des histoires bien pitoyables ; histoires racontées à leurs femmes, histoires qu'aime à débiter le monsieur qui paye à la marchande d'amour.Georges Darien (1862-1921)
Mais le grand écrivain ne remarquait rien de tout cela et continuait le plus tranquillement du monde à débiter ses jolies phrases.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Elle aurait pu lui en débiter,– et elle ne s'en privait guère,– de bien pires, sans qu'il se fâchât.Daniel Lesueur (1854-1921)
Celui dont vous me parlez, que son discours fût bon ou mauvais, a dû faire quelque effort de courage pour le débiter.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Ce n'est pas la peine, en vérité, d'être réformateur, pour admettre et débiter de telles choses si pesamment.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Il ne savait que friser ses moustaches, boire, et débiter toutes les sottises qui lui passaient par la tête.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Il garda son masque de gaucherie, mais recouvrant son aplomb, il se mit à débiter avec, un accent traînard toutes les formules de respect qu'il savait.Émile Gaboriau (1832-1873)
Annette ne pouvait s'empêcher de rire, en l'entendant débiter à sa cour, avec un aplomb charmant, des connaissances dont elle lui avait, la veille, donné la becquée.Romain Rolland (1866-1944)
J'ai renoncé aux fleurettes, et je m'étonne seulement de ce qu'il y a encore tant d'honnêtes gens qui s'occupent à en débiter.Gabriel-Paul-Othenin d'Haussonville (1843-1924)
Nous sommes ainsi bâtis ; nous remercions intérieurement celui qui nous force à débiter notre tirade favorite ou à raconter l'histoire que nous disons bien.Edmond About (1828-1885)
Je l'observe ici, l'homme qui me parlait, frappé de ce raisonnement, se hâta de me quitter et vint vous débiter les mêmes mensonges.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEBITER » v. act.

Vendre promptement & facilement sa marchandise. On debite plus en un jour de Foire, qu'on ne fait en la boutique en un mois. Ce mot vient de debet, car la premiere signification de debiter étoit de vendre à credit, ce qui est le vray moyen de faciliter une vente.
 
DEBITER, signifie aussi, Exploiter le bois dans une forest, c'est à dire, Faire du bois d'ouvrage, de fente, de la latte tant quarrée que volice, eschalats, merrein à futailles, contrelattes, planches, membrures, chevrons, poteaux, solives, battans, limons d'escaliers, gouttieres, rais, cordes, cotrets, fagots & charbon.
 
DEBITER, chez les Artisans, signifie aussi, Coupper, refendre, & marquer le bois suivant les longueurs & largeurs qu'il doit avoir. Une scie à debiter.
 
On dit figurément, qu'un homme debite bien, pour dire, qu'il dit bien ce qu'il dit, qu'il recite agreablement, qu'il a un grand nombre de contes & d'histoires ; qu'il debite des nouvelles, pour dire, qu'il les apprend, qu'il les publie.
Le mot du jour Crise Crise

Nous l’entendons partout et tout le temps, en ce moment et à raison, puisque nous traversons une crise, soit un épisode violent et aigu qui n’a pas vocation à s’installer dans le temps.

Aurore Vincenti 06/05/2020