Email catcher

défalquer

définitions

défalquer ​​​ verbe transitif

Retrancher d'une somme, d'une quantité. ➙ déduire. Défalquer ses frais d'une somme à payer.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je défalque

tu défalques

il défalque / elle défalque

nous défalquons

vous défalquez

ils défalquent / elles défalquent

imparfait

je défalquais

tu défalquais

il défalquait / elle défalquait

nous défalquions

vous défalquiez

ils défalquaient / elles défalquaient

passé simple

je défalquai

tu défalquas

il défalqua / elle défalqua

nous défalquâmes

vous défalquâtes

ils défalquèrent / elles défalquèrent

futur simple

je défalquerai

tu défalqueras

il défalquera / elle défalquera

nous défalquerons

vous défalquerez

ils défalqueront / elles défalqueront

synonymes

défalquer verbe transitif

déduire, décompter, retrancher, soustraire

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le texte adopté lundi par les eurodéputés va plus loin : il demande aux employeurs de ne pas défalquer de cette rémunération les frais de logement, de transport ou d'alimentation.Ouest-France, 16/10/2017
Il existe de nombreux moyens pour défalquer des salaires, nourriture ou hébergement.Ouest-France, 17/04/2017
S'agissant d'un projet culturel, chaque don fait l'objet d'un reçu fiscal qui permet de défalquer 66 % du montant des impôts.Ouest-France, 31/10/2014
Le montant de la charge transférée à défalquer de l'attribution de compensation est de : 4 909 € pour la fourrière animale, et 30 635 € pour l'office du tourisme.Ouest-France, 15/10/2016
Ces défaillants, ces estropiés à épaules luxées, ces impotents mis à mal par mes doigts, doivent être défalqués de la liste.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Les fonds inutilisés des programmes qui n'atteignent pas ces objectifs de dépenses seront défalqués et affectés en priorité au financement de programmes plus performants.Europarl
En défalquant de cette quantité 6 quarts qui, avec les pommes de terre, seront consacrés à son usage personnel, il aura un surplus de six quarts.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il fallait, à l'aspect, lui défalquer dix ans sur les soixante que lui attribuait l'annuaire.Émile Bergerat (1845-1923)
L'arriéré des derniers exercices pouvait être liquidé avec 60 millions, la dette envers la caisse d'amortissement en étant défalquée.Adolphe Thiers (1797-1877)
Si les associations se chargeaient de l'installation et de la désinstallation, elles pouvaient défalquer une certaine somme sur le montant de la location.Ouest-France, 04/01/2017
Concernant la prochaine cotisation trois propositions ont été avancées : le remboursement au tiers de la somme avancée, défalquer son avoir à la réinscription, ou faire don de l'avoir à l'association.Ouest-France, 09/07/2021
Sauf que le loyer était défalqué de la fiche de paie des intérimaires, à hauteur de 130 €.Ouest-France, Angélique CLÉRET, 23/09/2021
Je le défalque du total, réduit ainsi à quarante-neuf.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEFALQUER » v. act.

Deduire, soustraire, retrancher une petite somme d'une plus grande. Ce Marchand a beaucoup de bien, mais il en faut defalquer ses dettes. Ce mot vient de falx Latin, qui signifie faulx, d'où les Jurisconsultes disent aussi qu'est venu le nom de la Loy Falcidie, eò quòd falcem injiceret rigatis.
 
DEFALQUÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Être au septième ciel Être au septième ciel

Être au septième ciel, ou bien, pour le dire en québécois, être aux oiseaux, c’est être transporté de joie.

21/12/2021