Email catcher

retrancher se retrancher

Définition

Définition de retrancher ​​​ | ​​​ verbe transitif

Enlever d'un tout (une partie, un élément). ➙ éliminer, enlever, ôter. (d'un texte) Retrancher certains passages d'un texte. ➙ biffer. (d'une quantité) ➙ déduire, prélever. Retrancher cent euros d'une somme. ➙ soustraire.

Définition de se retrancher ​​​ | ​​​ verbe pronominal

Se fortifier, se protéger par des moyens de défense (➙ retranchement). au figuré Se retrancher dans un mutisme farouche. Se retrancher derrière l'autorité d'un chef.

Conjugaison

Conjugaison du verbe retrancher

actif

indicatif
présent

je retranche

tu retranches

il retranche / elle retranche

nous retranchons

vous retranchez

ils retranchent / elles retranchent

imparfait

je retranchais

tu retranchais

il retranchait / elle retranchait

nous retranchions

vous retranchiez

ils retranchaient / elles retranchaient

passé simple

je retranchai

tu retranchas

il retrancha / elle retrancha

nous retranchâmes

vous retranchâtes

ils retranchèrent / elles retranchèrent

futur simple

je retrancherai

tu retrancheras

il retranchera / elle retranchera

nous retrancherons

vous retrancherez

ils retrancheront / elles retrancheront

Synonymes

Synonymes de se retrancher verbe pronominal

se réfugier, se mettre à l'abri, se protéger

Exemples

Phrases avec le mot retrancher

Personne ne doit pouvoir se retrancher derrière la centralisation du contrôle financier.Europarl
Ils sont donc bien misérables, forcés qu'ils sont de retrancher un tiers de leurs dépenses, de se réduire d'un tiers dans toutes leurs consommations ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Pour calculer votre rémunération réelle, vous devez retrancher les prélèvements sociaux de 15,5 %.Capital, 13/08/2013, « Pensez aux super livrets pour booster votre épargne »
La pluie ne lui a pas laissé d'autre choix que de se retrancher à l'intérieur, un comble pour cet amoureux de la nature.Ouest-France, Francesco DEPAQUIT, 12/08/2021
Qu'elle lui reproche quelques exactions, il se retranchera sur ses dépenses secrètes.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Elle devait donc se retrancher du monde pour protéger les autres, mais aussi se protéger elle-même d'une menace obscure venant des autres.Revue française de psychanalyse, 2006, Bernard Brusset (Cairn.info)
Cette organisation souple du quadrillage s'accompagne toutefois d'une série de dispositifs de sécurité, permettant de retrancher ou contenir les facteurs de risque avérés.Genèses, 2009, Nicolas Fischer (Cairn.info)
C'est un réduit, dans lequel une troupe pouvait se retrancher : il fallait 200 hommes pour tenir la place.Ouest-France, 15/07/2021
En effet, dans le domaine de la conception de plans peptidiques, leur système a la possibilité de retrancher ou d'ajouter des contraintes de préférence.Le travail humain, 2003, A. Chevalier (Cairn.info)
En réalité, vous devez retrancher 1,5 ou 2 points aux 4 à 5 % ainsi calculés pour obtenir un rendement net.Capital, 30/10/2019, « Rentabilité de l'investissement locatif »
Il ne peut pas se retrancher derrière d'autres dettes à payer, telles qu'un crédit à la consommation ou un crédit immobilier.Capital, 27/06/2019, « Que faire en cas de non-paiement de la pension alimentaire… »
Et cela, sans retrancher les bénéfices que génère l'activité pièces détachées.Capital, 11/07/2011, « Renault, les dessous d’une sortie de route »
En revanche, 2 460 € sont à retrancher des marchés de terrassement et de clôture.Ouest-France, 29/03/2021
Deuxièmement, l'instruction judiciaire, théoriquement secrète, même si les fuites sont nombreuses, offre l'opportunité aux acteurs qui le souhaitent de se retrancher dans le silence.Revue française de gestion, 2016, Hervé Laroche, Christelle Théron (Cairn.info)
Dans ce scénario, les agro-pasteurs devraient se retrancher au nord, dans les territoires sahéliens, ou au sud, dans les territoires soudaniens.Autrepart, 2011, Alexis Gonin, Bernard Tallet (Cairn.info)
L'intérêt seul du public a pu me déterminer à retrancher de mon livre leurs remarquables écrits.François Baucher (1796-1873)
Il vient ainsi de se retrancher dans cet appartement avec elle.Ouest-France, Benoît LASCOUX, Astrid BERGÈRE, 23/08/2020
De la sorte, additionner ou retrancher une même conséquence peut se traduire par un changement de préférences.Cahiers d'Économie Politique, 2020, Michaël Lainé (Cairn.info)
De nouveaux murs multiplieraient le nombre de salles sans rien ajouter ni retrancher au nombre de tables mises à notre disposition, ces matins-là.Vacarme, 1997, François Rosset (Cairn.info)
Comment mettre en place des relations interpersonnelles sans se retrancher derrière des simulacres de dialogue entre sourds ?Contraste, 2019, Michela Marzano (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RETRANCHER v. act.

Diminuer, oster. Il faut retrancher le bois superflu que poussent les arbres, la vigne. Si on avoit retranché la moitié de la plus-part des livres, ils en vaudroient mieux. Il faut qu'une place se rende, quand on luy a retranché ou couppé les vivres. On a retranché les gages, les rentes. Le mauvais temps oblige les gens de retrancher de leur train, de leur despense.
 
On dit en ce sens, qu'un Medecin a retranché le vin à un fiévreux, pour dire, qu'il le luy a deffendu.
 
RETRANCHER, signifie aussi, Diviser, separer. On a retranché le second lot, qui étoit trop fort, pour égaler le troisiéme.
 
RETRANCHER, signifie aussi, Faire des retranchements. Ce General a bien retranché son camp. Les ennemis se sont retranchez derriere la breche.
 
RETRANCHER, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Quand on excommunie un Heretique, on le retranche de la communion des fideles, on le retranche comme un membre pourri. Les Scholastiques, les Hybernois se retranchent sur des distinguo où on n'entend rien. On ne sçauroit retrancher tous les abus, ni retrancher les vanitez du monde.
 
RETRANCHÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.