défiler

définitions

défiler ​​​ verbe intransitif

Marcher en file, en colonne. Les troupes, les manifestants défilent.
Se succéder sans interruption. Les visiteurs ont défilé toute la journée.
Passer de manière continue. Texte qui défile sur un écran.

se défiler ​​​ verbe pronominal

familier S'esquiver ou se récuser au moment critique. ➙ se dérober.

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je me défile

tu te défiles

il se défile / elle se défile

nous nous défilons

vous vous défilez

ils se défilent / elles se défilent

imparfait

je me défilais

tu te défilais

il se défilait / elle se défilait

nous nous défilions

vous vous défiliez

ils se défilaient / elles se défilaient

passé simple

je me défilai

tu te défilas

il se défila / elle se défila

nous nous défilâmes

vous vous défilâtes

ils se défilèrent / elles se défilèrent

futur simple

je me défilerai

tu te défileras

il se défilera / elle se défilera

nous nous défilerons

vous vous défilerez

ils se défileront / elles se défileront

actif

indicatif

présent

je défile

tu défiles

il défile / elle défile

nous défilons

vous défilez

ils défilent / elles défilent

imparfait

je défilais

tu défilais

il défilait / elle défilait

nous défilions

vous défiliez

ils défilaient / elles défilaient

passé simple

je défilai

tu défilas

il défila / elle défila

nous défilâmes

vous défilâtes

ils défilèrent / elles défilèrent

futur simple

je défilerai

tu défileras

il défilera / elle défilera

nous défilerons

vous défilerez

ils défileront / elles défileront

synonymes

défiler verbe intransitif

se succéder, se dérouler, (se) passer

défiler se verbe pronominal

se dérober, s'esquiver, fuir

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'ailleurs tu te rendras compte par toi-même, puisque nous allons voir défiler tous les pays dont je viens de te citer les noms.Henry de Graffigny (1863-1934)
André regardait cette multitude heureuse défiler dans un bruissement de rires sous le premier soleil de printemps.Pierre Louÿs (1870-1925)
Il se gâche tant de talent pour cette peinture militaire, où tout est insupportable, que l'on est forcé de faire défiler dans sa critique ces choses niaises.Joséphin Péladan (1859-1918)
Quand ils ont donné cent louis par mois, ils se croient quittes et regardent défiler à la douzaine des toilettes à faire cabrer des chevaux de fiacre.Émile Gaboriau (1832-1873)
En effet, il fut un temps où les villes européennes voyaient les gens défiler pour revendiquer ces mêmes droits démocratiques.Europarl
Le domestique envoyé à la découverte revint : il avait vu défiler les voitures de la cour.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Sa division ne passa point le fleuve ce matin-là, mais il vit, tout le jour, les forces françaises défiler sous son régiment, avec la même fureur énervante.Paul Adam (1862-1920)
On exprime des intentions mais on met rarement des propositions concrètes sur la table, on trouve des prétextes adéquats pour se défiler discrètement.Europarl
Pourtant il était livide et sa main trembla en cherchant la poignée du sabre qu'il tira du fourreau pour défiler.Amédée Delorme (1850-1936)
Et, brusquement, de tomber sur un attroupement de jeunes blousiers, campés sous un tilleul centenaire pour voir défiler leurs savoureuses paroissiennes, avant de se répandre dans les estaminets....Georges Eekhoud (1854-1927)
Et c'est pour cela qu'on l'a flanqué à la porte, c'est pour cela que je suis obligé de me défiler pour le voir comme si j'allais chez une femme !...Fernand Vandérem (1864-1939)
Il passait au galop devant le régiment et revenait à sa place pour le faire manœuvrer et le faire défiler.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Ce jour-là était justement le lendemain de celui où j'avais vu défiler devant la mer le beau cortège de jeunes filles.Marcel Proust (1871-1922)
Cela dure très longtemps ; des centaines de mules doivent défiler devant ma porte, – et défileront sans doute ainsi chaque matin, pour m'annoncer le jour, car l'heure des caravanes est immuable.Pierre Loti (1850-1923)
Les hommes commençaient à défiler les mains jointes sur leurs larges chapeaux, et le visage à demi-voilé par leurs longs cheveux, quand il se fit tout à coup un mouvement.Émile Souvestre (1806-1854)
A la tombée de la, nuit, les troupes commencèrent à défiler sur la place, entourées du peuple qui poussait des vivats.Gustave Aimard (1818-1883)
Toute la tribu semblait défiler en ordre comme pour émigrer ; un petit nombre de ces ouvrières remontait le courant en sens contraire.Eugène Delacroix (1798-1863)
Les paysans accouraient sur la route pour voir défiler les régiments et les compagnies de gentilshommes qui s'en allaient en guerre, beaux, souriants et parés comme on va au bal.Amédée Achard (1814-1875)
De ses yeux ouverts et vides, elle regarde vaguement défiler les maisons... elle ne parle plus.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
C'est de là qu'aux jours du siége on voyait défiler sur la place les bataillons de marche se rendant aux avant-postes.Jules Claretie (1840-1913)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEFFILER » v. act.

Oster le fil d'une aiguille, ou d'une autre chose qui est enfilée. Ce collier de perles est deffilé. Ce chapelet est deffilé.
 
DEFFILER, se dit figurément en Morale. Le chapelet se deffile, c'est à dire, que des gens qui étoient liez ensemble d'amitié, ou liguez pour quelques interests, meurent, ou se desunissent.
 
DEFFILER, en termes de Guerre, se dit absolument, lors que des soldats étant assemblez en un corps, sont obligez d'aller à la file & l'un aprés l'autre pour se mettre en marche, & passer par des lieux serrez. L'armée commença à deffiler par la gauche, & étoit contrainte de deffiler à chaque bout de champ, à cause des marais & des bois.
 
DEFFILÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ? Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ?

Pierre Brochant : Il s'appelle Juste Leblanc.
François Pignon : Ah bon, il a pas de prénom ?
Pierre Brochant : Je viens de vous le dire : Juste...

Maria Candea 20/05/2021