Email catcher

dérober

définitions

dérober ​​​ verbe transitif

littéraire Prendre furtivement (ce qui appartient à autrui). ➙ subtiliser, voler. Dérober une montre.
au figuré Obtenir (qqch.) par des moyens peu honnêtes. Dérober un secret. ➙ surprendre. Dérober un baiser, embrasser (qqn) par surprise.
(sujet : chose) Masquer, dissimuler.
littéraire Cacher ou éloigner de qqn. Dérober son regard.

se dérober ​​​ verbe pronominal

Se dérober à : éviter d'être vu, pris par (qqn). ➙ échapper, se soustraire. Se dérober aux regards. au figuré Se dérober à son devoir. ➙ manquer à.
Éviter de répondre, d'agir. Elle cherche à se dérober.
S'éloigner, s'écarter de qqn. Il lui prit le bras ; elle ne se déroba pas.
spécialement (cheval) Faire un écart pour éviter l'obstacle à franchir.
(choses) Se dérober sous, s'effondrer. Le sol se dérobe sous ses pas.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dérobe

tu dérobes

il dérobe / elle dérobe

nous dérobons

vous dérobez

ils dérobent / elles dérobent

imparfait

je dérobais

tu dérobais

il dérobait / elle dérobait

nous dérobions

vous dérobiez

ils dérobaient / elles dérobaient

passé simple

je dérobai

tu dérobas

il déroba / elle déroba

nous dérobâmes

vous dérobâtes

ils dérobèrent / elles dérobèrent

futur simple

je déroberai

tu déroberas

il dérobera / elle dérobera

nous déroberons

vous déroberez

ils déroberont / elles déroberont

synonymes

dérober verbe transitif

voler, détourner, s'emparer de, escamoter, escroquer, extorquer, piller, soustraire, subtiliser, barboter (familier), chaparder (familier), chiper (familier), choper (familier), chourer (familier), faucher (familier), piquer (familier), rafler (familier), friponner (vieux), gripper (vieux)

[littéraire] enlever, ôter, retirer, soustraire

dérober aux regards, à la vue

cacher, dissimuler, masquer, voiler

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle était moins exposée à ce genre d'ennui dans son château ; mais elle ne pouvait s'y dérober entièrement.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Une personne s'est introduite chez lui, pour lui dérober une sacoche avec ses papiers et son argent.Ouest-France, 13/10/2020
Elle avait aussi le dévouement hystérique de séduire les hommes, puis de se dérober et de les présenter à une autre femme.Champ Lacanien, 2015, Anita Izcovich (Cairn.info)
C'est comme ça que, livrant de l'oxygène à des personnes âgées et très vulnérables, il s'est mis à dérober des formules de chèques.Ouest-France, 13/01/2021
D'une part, l'approche ne peut se dérober aux interrogations liées à la quantification : qu'est-ce qui est dénombrable ?Terrains & Travaux, 2011, Normand Filion (Cairn.info)
Dans la lutte qu'ils mènent, les supporters essaient de dérober les emblèmes des autres.Sociétés et Représentations, 2007, Stéphanie Guyon (Cairn.info)
Victime d'un cybergang, la compagnie a confessé s'être fait dérober les numéros de cartes bancaires de 244.000 clients.Capital, 07/01/2019, « Bouchons, pollution... les dégâts collatéraux de la livraison à domicile »
Clamer, en outre, qu'un ordre est universel, c'est dérober à la conscience sa contingence, son inscription historique et sa précarité.La pensée, 2019, Thamy Ayouch (Cairn.info)
Me crois-tu femme à me dérober à un soin ?Honoré de Balzac (1799-1850)
Lors de ses visites, il a dû en dérober 150 litres.Ouest-France, 05/08/2021
Ce qui a laissé penser aux enquêteurs que l'individu était passé la nuit précédente pour dérober le véhicule.Ouest-France, 31/08/2021
D'une part, l'encadrement ne doit pas être soupçonné de se dérober à ses responsabilités.Revue française de sociologie, 2004, Sylvie Monchatre (Cairn.info)
Les pirates sont parvenus à dérober plus de 100 millions de dollars en récupérant les numéros de téléphone de nombreuses stars notamment.Capital, 13/02/2021, « Des hackers s'emparent d'un énorme butin en cryptomonnaies »
Elle était assise ; elle pencha sa tête sur ses mains, pour me dérober les mouvements violents qui se passaient en elle.Denis Diderot (1713-1784)
Comme si le mot parlé pouvait se dérober au système des signes, comme s'il était une sorte d'origine immaculée dont l'écriture n'est qu'un travestissement.Pardès, 2011, Rony Klein (Cairn.info)
En l'occurrence, il est effectivement proposé de dérober aux autres pays leurs populations éduquées.Europarl
Le faux agent est parvenu à dérober deux cartes bancaires à sa victime.Ouest-France, 07/06/2020
Pour les personnes qui se seraient fait dérober leur pot catalytique, la facture est salée.Capital, 04/09/2021, « Des pièces revendues à prix d'or : le nouveau business… »
Alors qu'il travaille dans son champ de colza, un agriculteur voit le sol se dérober sous les roues de son tracteur.Ouest-France, 11/05/2015
Pendant que l'un parlemente et détourne l'attention, l'autre en profite pour dérober des objets précieux dans le véhicule.Capital, 27/02/2022, « Attention à l'arnaque à la durite »
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEROBER » v. act.

Prendre le bien d'autruy, & à son insceu. Ce qu'on a derobé est sujet à une perpetuelle revendication. Les couppeurs de bourse derobent fort adroitement. Les valets qui ferrent la mule derobent leurs maistres. On derobe la peine des pauvres gens, quand on ne les paye pas bien. Ce mot vient de rober, & de robe, derivez de raupa, Menage ; ou de l'Allemand rauben, sur lequel l'Italien a formé robare, & l'Espagnol rubar.
 
DEROBER, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Les Auteurs se derobent les uns aux autres leurs pensées, les Machinistes leurs inventions. Alexandre ne voulut pas combattre de nuit, disant que c'étoit derober la victoire. Il ne faut pas derober la gloire qui est deuë aux belles actions. Ce valet derobe quelques heures au sommeil pour estudier. Il faut se derober quelquefois un repas pour se bien porter.
 
DEROBER, signifie aussi, S'eschapper, disparoistre. Par un bris de prisons on se derobe aux rigueurs de la Justice. Une Comete se derobe peu à peu à nostre veuë, s'en éloigne, disparoist. Je m'ennuyois en cette assemblée, je m'en suis derobé secrettement. Un banqueroutier se derobe la nuit, s'évade. Les contemplatifs se derobent à la veuë du monde pour vivre en retraite.
 
On dit en Fauconnerie, Derober les sonnettes, quand l'oiseau s'écarte & s'en va sans le congé de son maistre, & luy emporte ses sonnettes.
 
DEROBER, se dit aussi de ce qu'on fait secrettement & en cachette. On appelle escalier derobé, un petit escalier par lequel on se peut eschapper secrettement & à l'insceu des autres. On dit en amour, que les baisers, les plaisirs derobez sont doux, pour dire, ceux qu'on prend en cachette & à l'insceu des rivaux. On dit aussi, qu'on derobe un baiser à sa maistresse, quand on le prend par force ou par surprise.
 
DEROBER, en termes de Manege, se dit d'un cheval qui tâche à s'échapper de dessous le Cavalier en le surprenant. On dit aussi, qu'un cheval a le pied derobé, lors qu'il manque de corne pour le ferrer, & qu'elle s'est usée à force de marcher pied nud.
 
On dit proverbialement à un homme qui achete trop cher une chose, qu'il ne l'a pas derobée, qu'il l'a bien payée : & au contraire celuy qui refuse de la donner à vil prix, dit qu'il faudroit qu'il l'eust derobée.
 
DEROBÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
A LA DEROBÉE. adv. En cachette, & en menageant son temps. Cet amant ne peut voir sa maistresse qu'à la derobée. Un valet studieux ne peut vaquer à l'estude qu'à la derobée, en prenant le temps où son maistre n'a pas besoin de luy. Les paysans vont chasser & pescher à la derobée, la nuit & clandestinement.
Notre actualité Comment les mots entrent-ils dans le Petit Robert ? Comment les mots entrent-ils dans le Petit Robert ?

Par Géraldine Moinard, directrice de la rédaction des Éditions Le Robert. 

09/05/2022