déluge

définitions

déluge ​​​ nom masculin

Cataclysme consistant en précipitations continues submergeant la Terre. —  spécialement Le Déluge (dans la Bible). —  locution Remonter au déluge : être très ancien (➙ antédiluvien); parler des causes les plus éloignées. —  Après moi (nous) le déluge !, profitons du présent sans souci des catastrophes à venir.
Pluie très abondante, torrentielle. ➙ cataracte, trombe ; diluvien. —  au figuré Un déluge de larmes, de paroles. ➙ flot, torrent.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La première se sépara de son amie en répandant un déluge de larmes, et en témoignant beaucoup d'inquiétude pour sa santé, mais avec l'espérance de la revoir bientôt.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Il n'était encore que deux heures, et le soleil inondait d'un déluge de feu tout le côté des gradins sur lesquels nous étions assis.Théophile Gautier (1811-1872)
Tel était le déluge de misères et d'ignominies que cet insensé faisait pleuvoir sur le monde romain.Amédée Thierry (1797-1873)
Ces trois questions : l'antiquité de l'homme, la condition sauvage et misérable des premiers humains dont on découvre les vestiges, enfin l'absence de traces géologiques du déluge.François Lenormant (1837-1883)
Il semblerait que certaines personnes, certaines entreprises et certains pays suivent un vieux dicton remis au goût du jour : après moi – et après avoir fait des bénéfices massifs – le déluge.Europarl
Noa'h vécut encore trois cent cinquante ans après le déluge ; il en avait neuf cent cinquante, quand il mourut.François Lenormant (1837-1883)
Il y a, dans les vieilles peintures du déluge, une mère qui fait ainsi de son enfant.Victor Hugo (1802-1885)
Les consommateurs sont aujourd’hui confrontés à un déluge de stratagèmes de vente pour les inciter à acheter des produits alimentaires.Europarl
Mais le déluge d'informations et le caractère trépidant de notre culture font qu'il est nécessaire d'aider les parents à assumer leurs responsabilités.Europarl
A peine sommes-nous entrés dans la maisonnette inconnue, il y a reprise du tonnerre et du déluge.Pierre Loti (1850-1923)
La question de l'universalité du déluge n'est pas encore suffisamment mûre, et d'ailleurs elle est trop grave pour pouvoir être traitée incidemment et à la légère.François Lenormant (1837-1883)
Et pourtant ce déluge de la réalité qui nous submerge, s'il est énorme auprès de nos timides et infimes suppositions, il était pressenti par elles.Marcel Proust (1871-1922)
Et, là-dessus, des encouragements de ma part, une ou deux paroles aimables qui ont amené un déluge de pleurs et d'aveux.George Sand (1804-1876)
Une autre version, qui a trouvé aussi un grand nombre de crédules, c'est que nous sommes à la veille d'un déluge.Henry Murger (1822-1861)
D'ailleurs, c'était la fin, il n'y eut plus que des coups là, éloignés, bientôt le déluge cessa.Émile Zola (1840-1902)
Et sur cette mêlée, un autre balcon, chargé de seaux d'eau, lança un froid déluge (cruel au 25 novembre).Jules Michelet (1798-1874)
On trouve ici un grand moment de silence et de repos, dont l'oreille sent vivement le besoin, après le déluge de jolies petites notes qu'elle vient d'entendre.Stendhal (1783-1842)
Enfin, au bout d'une heure, tout à coup des pleurs, un déluge s'échappant de ses yeux, emportait la terrible crise.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
C'est la raison pour laquelle je sollicite un report du vote afin d'essayer de résoudre ce problème et éviter un déluge d'amendements oraux plus ou moins inconsidérés.Europarl
Le marquis le retint par le bras et le força d'écouter un déluge de menaces et d'imprécations.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DELUGE » s. m.

Inondation generale, dont Dieu se servit autrefois pour destruire la corruption qui étoit dans le monde. Dieu ouvrit les cataractes du Ciel pour envoyer le Deluge. Dieu sauva Noé & sa famille du Deluge. On compte tant d'années depuis le Deluge : on les appelle, Ans du Deluge.
 
DELUGE, se dit aussi des inondations particulieres, tel qu'estoit le deluge arrivé en Grece du temps de Deucalion. Les Astrologues ont predit plusieurs fois des deluges. La rupture des digues a causé de grands deluges, de grandes inondations en Hollande. On eut la hardiesse de predire un deluge universel pour l'année 1524. mais la prediction fut vaine.
 
DELUGE, se dit aussi d'un amas de plusieurs choses nuisibles qui viennent ensemble. Les Volcans jettent quelquefois des deluges de feux & de cendres. L'Empire Romain fut destruit par un deluge de Barbares. Les heresies amenent un deluge de maux.
 
On dit hyperboliquement, un deluge de larmes, pour dire, des pleurs en abondance.
Sous toutes les coutures Se mettre sur son trente et un Se mettre sur son trente et un

Voilà une expression apparemment transparente mais qui révèle des trésors d’opacité.

Marcelle Ratafia 05/03/2021