Email catcher

déparer

définitions

déparer ​​​ verbe transitif

Nuire à la beauté, au bon effet de. ➙ enlaidir. Cette tour dépare le quartier.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dépare

tu dépares

il dépare / elle dépare

nous déparons

vous déparez

ils déparent / elles déparent

imparfait

je déparais

tu déparais

il déparait / elle déparait

nous déparions

vous dépariez

ils déparaient / elles déparaient

passé simple

je déparai

tu déparas

il dépara / elle dépara

nous déparâmes

vous déparâtes

ils déparèrent / elles déparèrent

futur simple

je déparerai

tu dépareras

il déparera / elle déparera

nous déparerons

vous déparerez

ils dépareront / elles dépareront

synonymes

déparer verbe transitif

enlaidir, altérer, faire tache avec, dans, gâter, jurer avec

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Une effeuilleuse d'orge, où chaque grain se dépare de sa pelure et se retrouve broyé avant de filer dans un immense tambour de maltage.Ouest-France, Cécile RÉTO, 02/03/2020
Voilà deux vers qui ne dépareraient pas le poème écrit du style le plus haut et le plus soutenu.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
La forme générale de ce simple volume extrudé ne dépare pas avec la longueur de l'école qui lui fait face.Ouest-France, 01/04/2017
C'était l'idéal de la beauté enfantine, sans les joues bouffies et la rondeur trop pleine qui la déparent souvent.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Son arrière rond tombe un peu et dépare l'ensemble.Jules Verne (1828-1905)
Un seul défaut déparait ses belles qualités et le rendait insupportable à lui-même.Alfred Assollant (1827-1886)
Les rapports qui liaient les mots à la pensée étaient naïfs ; mais ils furent bientôt déparés par l'addition de mots disposés sans ordre.François Lenormant (1837-1883)
Des détails puérils ou orduriers déparent et salissent ces belles sérénités de la première scène.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Et il souhaite pour son œuvre un cadre qui ne la dépare pas.Gustave Coquiot (1865-1926)
Sur la table trône un arbre miniature mais majestueux, dont l'allure ne déparerait pas dans un dessin japonais.Ouest-France, 20/10/2020
Ainsi, elle déplaçait un point de beauté, elle déparait une belle chose !Aimery de Comminges (1862-1925)
Sa toilette était un peu ridicule, une vraie toilette de vielle fille, et la déparait sans la rendre gauche.Guy de Maupassant (1850-1893)
Avant peu ils furent possesseurs d'une sphère absolument par faite et homogène, dont aucune marque de soudure ne déparait la surface ou l'intérieur.Raymon Roussel (1877-1933)
Cette réponse serait bien plus sublime, sans ce mot de seigneur, qui la dépare.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Pourtant, il y a encore quelques temps, leurs échanges n'auraient pas déparé dans une cour d'école.Ouest-France, 11/06/2018
Elle avait toute la souplesse de la puberté, sans la ténuité excessive qui l'accompagne souvent et la dépare.Octave Féré (1815-1875)
Dans le paysage de la cuisine sichuanaise, le mets ne dépare pas.Ouest-France, 28/12/2016
Je ne leur ai trouvé d'autre défaut que d'être au milieu d'une rue superbe qu'elles déparent tout à fait.Thomas Balch (1821-1877)
Pendant qu'elle descendrait entre les rives du grand fleuve, elle ne déparerait pas les sites pittoresques, qui se déplaceraient latéralement à elle.Jules Verne (1828-1905)
Ce mouvement est très-vif, très-noble, et ne déparerait pas un ouvrage d'un plus grand genre.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEPARER » v. act.

Oster l'agréement, l'ornement ordinaire que quelque chose a, ou doit avoir. Cette femme a de grands traits de beauté, mais elle a un nez mal fait qui la depare. Une aisle qui manque à ce beau bastiment le depare tout à fait.
 
DEPARER, signifie aussi, Oster les parements d'un autel, en changer. Il faut deparer l'Eglise pour la tendre de deuil.
 
DEPARÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021