Email catcher

dépraver

Définition

Définition de dépraver ​​​ verbe transitif

Amener (qqn) à désirer le mal, à s'y complaire. ➙ corrompre, pervertir. Dépraver un adolescent.
littéraire Altérer, faire dévier de la norme. Dépraver le jugement.

Conjugaison

Conjugaison du verbe dépraver

actif

indicatif
présent

je déprave

tu dépraves

il déprave / elle déprave

nous dépravons

vous dépravez

ils dépravent / elles dépravent

imparfait

je dépravais

tu dépravais

il dépravait / elle dépravait

nous dépravions

vous dépraviez

ils dépravaient / elles dépravaient

passé simple

je dépravai

tu dépravas

il déprava / elle déprava

nous dépravâmes

vous dépravâtes

ils dépravèrent / elles dépravèrent

futur simple

je dépraverai

tu dépraveras

il dépravera / elle dépravera

nous dépraverons

vous dépraverez

ils dépraveront / elles dépraveront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot dépraver

Il prend plaisir à le dépraver, espérant qu'il deviendra un gredin si ce n'est un criminel.Le divan familial, 2011, Christine Condamin, Anne-Claire Sauvage-Vieillard (Cairn.info)
Après avoir offensé, molesté peu-à-peu tous les sentiments tendres de cette jeune femme, on commence à les dépraver systématiquement.Catherine II de Russie (1729-1796)
Pour dépraver le cœur de l'homme, il faut commencer par fausser son esprit.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Les altérations verbales provoquent l'altération du référent humain, et tendent à le dépraver.Roman 20-50, 2018, Anne Garric (Cairn.info)
Mais cette liberté récente, dont il étoit comme enivré, alloit bientôt le dépraver, en faisant fermenter en lui les élémens de tous les vices.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEPRAVER v. act.

Corrompre le goust, les moeurs, ou la doctrine. Plusieurs maladies rendent le goust depravé. La jeunesse est maintenant fort insolente & fort depravée. Les Infideles menent une vie brutale, & aussi depravée que leur doctrine.
 
DEPRAVÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de la musique Top 10 des mots de la musique

Le 21 juin, nous célébrons la musique sous toutes ses formes, de la danse au chant en passant par une myriade d’instruments. J’ai donc voulu...

Dr Orodru 20/06/2022