pervertir

 

définitions

pervertir ​​​ verbe transitif

Faire changer (qqn) en mal, rendre mauvais. ➙ corrompre, dépraver, dévoyer.
Détourner (qqch.) de son sens ou de ses buts. ➙ altérer, dénaturer. L'argent pervertit le sport.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je pervertis

tu pervertis

il pervertit / elle pervertit

nous pervertissons

vous pervertissez

ils pervertissent / elles pervertissent

imparfait

je pervertissais

tu pervertissais

il pervertissait / elle pervertissait

nous pervertissions

vous pervertissiez

ils pervertissaient / elles pervertissaient

passé simple

je pervertis

tu pervertis

il pervertit / elle pervertit

nous pervertîmes

vous pervertîtes

ils pervertirent / elles pervertirent

futur simple

je pervertirai

tu pervertiras

il pervertira / elle pervertira

nous pervertirons

vous pervertirez

ils pervertiront / elles pervertiront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vous croyez sans doute que, dans cet intérieur bizarre, avec ces tendresses hostiles qui se disputaient mon cœur, en n'étant d'accord que pour développer mon imagination, je dus me pervertir ?Louis Ulbach (1822-1889)
Ce don leur fut donné, en punition, de se pervertir toujours davantage.Jules Michelet (1798-1874)
Personne ne savait combien sa nature forte, étroite, bigote et dure, sensuelle pourtant et cruelle, allait se pervertir dans son épouvantable rôle.Jules Michelet (1798-1874)
Il est de ces naturels si heureux que rien ne saurait les pervertir.Émile Gaboriau (1832-1873)
Cela revient à pervertir les valeurs et à mettre un frein à une recherche scientifique conforme aux principes du respect de la dignité humaine.Europarl
Elle devait ici s'assombrir et se pervertir, et de plus en plus devenir méchante.Jules Michelet (1798-1874)
C'était donc, simplement, la fraude ravissante, sous laquelle cette nullité d'attraits était dissimulée, qui devait pervertir ainsi le premier et superficiel coup d'œil des passants.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Plusieurs auteurs ont voulu fonder sur cette singularité qui s'explique facilement, des hypothèses plus ou moins vraisemblables, et sont parvenus seulement à pervertir la vérité.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Vous avez la chance d'avoir une pupille qui n'a rien vu de mauvais ou même de médiocre, et il faut que vous alliez lui pervertir le sens !Henry Gréville (1842-1902)
L'attrait funeste de ces murs achevait de pervertir les plus braves.Émile Zola (1840-1902)
Il fallait une leçon au peuple, et vous enténébrez sa conscience, vous achevez de la pervertir.Émile Zola (1840-1902)
Tout rentrerait dans le désordre, si d'autres idées constitutionnelles venaient à pervertir les idées de nos constitutions monarchiques.Joseph Fouché (1759-1820)
Pour expliquer, interpréter et appliquer les lois, on choisit ceux dont le talent et l'intérêt consistent à les pervertir, à les brouiller et à les éluder.Hippolyte Taine (1828-1893)
Tout rentrerait dans le désordre, si d'autres idées constitutionnelles venaient pervertir les idées de nos constitutions monarchiques.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Les agitateurs politiques le savaient bien ; aussi étaient-ils à l'affût des diverses émotions, prêts à s'en emparer, à les pervertir, pour les faire servir à leurs desseins de renversement.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Non cela ne saurait être bon, car tout mensonge, même noble, ne peut que pervertir.Émile Zola (1840-1902)
En leur faisant une guerre ouverte, il est clair que j'intéresse contre moi mille voix, qui vont chercher à pervertir l'opinion.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PERVERTIR » verb. act.

Corrompre, donner de meschantes instructions, de meschans exemples. Les guerres civiles ont perverti bien du monde, les ont fait changer de Religion. Nostre siecle est fort perverti. Le luxe a perverti bien des femmes.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020