Email catcher

pervertir

définitions

pervertir ​​​ verbe transitif

Faire changer (qqn) en mal, rendre mauvais. ➙ corrompre, dépraver, dévoyer.
Détourner (qqch.) de son sens ou de ses buts. ➙ altérer, dénaturer. L'argent pervertit le sport.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je pervertis

tu pervertis

il pervertit / elle pervertit

nous pervertissons

vous pervertissez

ils pervertissent / elles pervertissent

imparfait

je pervertissais

tu pervertissais

il pervertissait / elle pervertissait

nous pervertissions

vous pervertissiez

ils pervertissaient / elles pervertissaient

passé simple

je pervertis

tu pervertis

il pervertit / elle pervertit

nous pervertîmes

vous pervertîtes

ils pervertirent / elles pervertirent

futur simple

je pervertirai

tu pervertiras

il pervertira / elle pervertira

nous pervertirons

vous pervertirez

ils pervertiront / elles pervertiront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle devait ici s'assombrir et se pervertir, et de plus en plus devenir méchante.Jules Michelet (1798-1874)
D'une part, elle pervertirait l'esprit de la résolution 1973 et, d'autre part, elle ferait, une fois de plus la preuve de son manque d'efficacité.Sécurité globale, 2011, Benjamin Roehrig (Cairn.info)
Cette politique de l'urgence risque de pervertir l'identité et la vie collective à long terme.Revue interdisciplinaire d'études juridiques, 1999, François Boudreault (Cairn.info)
Cette course instituée à l'acquisition de richesses est sans limites et finit par pervertir les relations sociales et le bien commun.Connexions, 2011, Abdelaâli Laoukili (Cairn.info)
D'emblée, on perçoit cependant que le jeu vient pervertir fondamentalement l'énonciation, sur trois points au moins, bien soulignés par la pièce.Études théâtrales, 2011, Pierre Piret (Cairn.info)
Or, les mots ont un sens qu'on ne peut pervertir sans péril pour la compréhension de la situation présente.Ouest-France, 03/08/2016
Plusieurs auteurs ont voulu fonder sur cette singularité qui s'explique facilement, des hypothèses plus ou moins vraisemblables, et sont parvenus seulement à pervertir la vérité.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Il faut risquer ce combat pour ne pas pervertir les dons reçus.Nouvelle revue théologique, 2012 (Cairn.info)
Cela revient à pervertir les valeurs et à mettre un frein à une recherche scientifique conforme aux principes du respect de la dignité humaine.Europarl
Il introduit ce cinquième discours en disant qu'il va pervertir les quatre autres, qu'il va susciter un problème.La Revue Lacanienne, 2016, Jean-Jacques Tyszler, Pascale Monduit (Cairn.info)
En gros, ne pas se pervertir tout en sachant grandir.Ouest-France, Jérémy PROUX, 14/05/2021
Elle a été dirigée contre des banques commerciales qui, par leurs activités, pervertiraient la prestation microfinancière.Revue Tiers Monde, 2009, Jean-Michel SERVET (Cairn.info)
Elle fonctionne comme une protection efficace contre les abus de pouvoir des politiciens et leur tentative de pervertir les valeurs constitutionnelles.Études, 2006, Michael Amaladoss s.j. (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PERVERTIR » verb. act.

Corrompre, donner de meschantes instructions, de meschans exemples. Les guerres civiles ont perverti bien du monde, les ont fait changer de Religion. Nostre siecle est fort perverti. Le luxe a perverti bien des femmes.
Style et écriture Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez

Le maître du thriller français nous ouvre la boîte noire de son imaginaire : découvrez trois secrets d'écriture de Franck Thilliez pour composer un...

13/05/2022