désert

définitions

désert ​​​ , déserte adjectif

Sans habitants. Île déserte. ➙ inhabité. —  Peu fréquenté. Plage déserte.
Privé provisoirement de ses occupants. ➙ vide. Maison déserte.

désert ​​​ nom masculin

Zone aride et peu habitée. Désert de sable. Le désert de Gobi. —  Désert médical : région qui manque de médecins.
locution Prêcher (parler, crier…) dans le désert, sans être entendu. —  Traversée du désert, période d'éloignement du pouvoir, d'absence médiatique ou d'insuccès.

synonymes

désert, déserte adjectif

inhabité, abandonné, dépeuplé

vide, déserté, sans âme qui vive

désert nom masculin

vide, néant

coin perdu, retiré, bled (familier), trou (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et ce cri d'alarme risque bien, une fois de plus, de résonner dans le désert.Europarl
Je ne fus pas fâchée de savoir qu'elles étaient situées au-dessus des cuisines, car je commençais à craindre de me perdre dans ce désert de maison.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Partons avant que le soleil ne tombe, et n'attendons pas l'obscurité de la nuit pour traverser le désert.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Elle connaît bien ces montagnes, ces pics de sélénite brillante, ces sentinelles immobiles du désert ; elle les connaît bien : son cœur suit ses yeux.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Il est important de souligner que la présence d'un désert aux alentours n'a aucune conséquence sur la désertification.Europarl
Le désert même a ses antilopes, qui préfèrent ses plaines arides aux vallées les plus verdoyantes et les plus fertiles.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Nous avons un désert à traverser, et c'est tout ce nous pourrons faire que d'en venir à bout avec ce nombre.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Malgré tout, notre outil de production est en train de déménager, laissant derrière lui des millions de chômeurs, des friches industrielles et le désert rural.Europarl
C'est pourquoi le changement climatique, par exemple, ne peut étudier seulement que les émissions de gaz mais doit également englober l'avancée du désert, parfaitement quantifiable, et la pluviométrie.Europarl
Donnez-lui de l'eau, il pourra vivre et se tirer d'affaire ; avec du temps il atteindra la limite du désert.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Ils ne savent rien de leur pays au delà des bornes de leurs domaines, et le désert gagne tous les jours sur eux.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Bien des soleils gravitent dans l'espace désert : leur lumière parle à tout ce qui est ténèbres, - c'est pour moi seul qu'ils se taisent.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Après avoir repoussé les tribus fort loin dans le désert, il reçut comme récompense de ses services un territoire, sur lequel il s'établit.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Cette tribu avait longtemps fait le commerce de la gomme et possédait beaucoup d'argent, que selon leurs coutumes ils avaient enfoui dans le désert à un endroit connu d'eux seuls.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Tenter après coup de corriger ou de compenser ces échecs de la démocratie par des arrangements provisoires, c'est sans doute «crier dans le désert».Europarl
Cette réunion de singularités, dans un lieu aussi désert, agit sur les idées superstitieuses du vieux guerrier avec tant de force qu'il s'arrêta pour nous jeter un regard interrogateur.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ils ne redoutaient d'autres oreilles, d'autres yeux que ceux du rivage désert ; la nuit ne leur inspirait pas de terreur, ils étaient tout dans l'univers l'un pour l'autre.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ce ne sont pas «les cathédrales du désert» qui encourageront le développement mais l'organisation d'un réseau de petites entreprises spécialisées dans une production de qualité de produits typiques et caractéristiques.Europarl
Nous ne pouvons nous contenter de condamner cette situation, ce qui reviendrait à prêcher dans le désert.Europarl
Si les éléphants sauvages ne s'étaient pas créé un chemin que nous suivions sur leurs traces, il nous eût été impossible de traverser ce sauvage désert.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESERT, ERTE » adject.

Qui n'est point habité ni cultivé. On donne à cens & à rente des terres incultes & desertes. La peste & la guerre ont rendu cette Province deserte. L'Arabie deserte.
 
En termes du Palais, on dit un appel desert, lors qu'on a laissé passer trois mois sans le relever.
 
DESERT, est subst. dans le même sens. Les deserts de Libye, de la Thebaïde.
 
DESERT, se dit aussi d'une maison, d'une terre en desordre, qu'on a negligé d'entretenir en bon estat. On luy avoit affermé cette terre en bon ordre, il en a fait un desert. On appelle des vignes en desert, quand elles ne sont point labourées, fumées ni eschalassées.
 
On le dit en contresens d'un homme qui aimant la solitude, a fait bastir quelque jolie maison hors des grands chemins, & éloignée du commerce du monde, pour s'y retirer. Ainsi on appelle la grande Chartreuse, un beau desert.
Le mot du jour Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ? Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ?

Pierre Brochant : Il s'appelle Juste Leblanc.
François Pignon : Ah bon, il a pas de prénom ?
Pierre Brochant : Je viens de vous le dire : Juste...

Maria Candea 20/05/2021