désunir

 

définitions

désunir ​​​ verbe transitif

Séparer (des choses, des personnes unies).
Jeter le désaccord entre. Désunir les membres d'une famille. ➙ brouiller.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je désunis

tu désunis

il désunit / elle désunit

nous désunissons

vous désunissez

ils désunissent / elles désunissent

imparfait

je désunissais

tu désunissais

il désunissait / elle désunissait

nous désunissions

vous désunissiez

ils désunissaient / elles désunissaient

passé simple

je désunis

tu désunis

il désunit / elle désunit

nous désunîmes

vous désunîtes

ils désunirent / elles désunirent

futur simple

je désunirai

tu désuniras

il désunira / elle désunira

nous désunirons

vous désunirez

ils désuniront / elles désuniront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il me semble que le temps au lieu de nous désunir nous rapprochera, et que plus nous irons, plus nous nous appuierons l'un sur l'autre.Charmes Mérouvel (1832-1920)
La parole exprime la pensée et peut servir à unir ou à désunir les hommes ; c'est pourquoi on doit en user avec précaution.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Ceux qui demandent l'union législative ne sont pas plus révolutionnaires que les utopistes dangereux qui voudraient désunir les provinces.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Le pouvoir de désunir deux amans si tendrement attachés l'un à l'autre, est beaucoup trop grand pour une personne indifférente.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Flaubert était divers ; mais, de plus, il était disloqué et les parties qui le composaient tendaient sans cesse à se désunir.Anatole France (1844-1924)
Son caractère nous a déjà séparés : s'il doit nous désunir encore, que ce soit sans retour !Madame de Staël (1766-1817)
Faites trêve à vos méfiances ; oubliez les raisons que vous croirez avoir pour vous désunir, et, tous d'accord, organisez et consolidez votre gouvernement.Paul Gaffarel (1843-1920)
Le peuple n'était qu'un seul corps sous la loi de l'égalité, et cette masse commença à se désunir.Émile Vincens (1764-1850)
Malgré les querelles domestiques dont elles étaient témoins et victimes, jamais leurs entours ne sont parvenus à désunir les deux vieilles princesses.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Elle marcha à grands pas, mais sans se désunir, et deux fois repoussa des charges.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Il y a dans ces compagnies des ménages établis que les beaux des villes où la troupe va jouer trouvent quelquefois beaucoup de difficultés à désunir.Stendhal (1783-1842)
Se désunir sur des mots, sur des titres, sur des nuances, quand on est encore si loin du but !Dorothée de Dino (1793-1862)
Il ne pouvait pas laisser courir une telle opinion, parce qu'elle tendait à tout désunir.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Quelques contestations s'étant élevées depuis entre ces deux maisons, il parut convenable et même nécessaire de les désunir.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
D'une force mystérieuse, invincible, qui, sous les vaines apparences de leur récente union, travaillait assidûment à les désunir.Marcel Prévost (1862-1941)
En effet, autrefois, nombre de gens qui n'étaient retenus par aucun scrupule de religiosité se séparaient, faute de pouvoir se désunir complètement...Hugues Le Roux (1860-1925)
Cette liaison, toutefois, qui fut assez constante, ne fut jamais tendre : le goût de la haute littérature nous unissait, la différence de nos caractères tendait sans cesse à nous désunir.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La parole peut unir les hommes ; la parole peut les désunir ; la parole peut servir l'amour, comme elle peut servir l'inimitié et la haine.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Sans vous, sans votre séjour chez moi, je les unissais ces jeunes gens, et nous ignorions tous à jamais le malheur qui me force aujourd'hui de les désunir !François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Les deux sœurs, on le voit, se complétaient admirablement, et puisqu'elles avaient passé par-dessus la jalousie, rien désormais ne les pouvait désunir.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESUNIR » v. act.

Separer, desjoindre, demembrer ce qui étoit joint & uni ensemble. Il est permis à un Seigneur de desunir les parties de son fief, de la demembrer : ce qu'on appelle au Palais, Se joüer de son fief. Ces deux Cures étoient unies, on les a desunies. Les charges de President & de Lieutenant General ont été desunies par un tel Edit.
 
DESUNIR, signifie aussi, Mettre en dissention. Ce mari & cette femme étoient autrefois fort bien unis, une petite jalousie les a desunis. Il y avoit alliance entre ces Princes, mais on les a desunis. Dans ce Chapitre, dans cette Communauté, on est fort desuni, il y a grande diversité de sentiments, d'interests.
 
DESUNIR, en termes de Manege, se dit d'un cheval qui traisne les hanches, qui galoppe faux, ou sur le mauvais pied.
 
DESUNI, part. pass. & adj.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre B Relaxez-vous avec Robert : La lettre B

Découvrez les bienfaits du bien-être et de la béatitude avec les mots en B du Grand Robert.

20/02/2020