détente

 

définitions

détente ​​​ nom féminin

Relâchement de ce qui est tendu. La détente d'un ressort.
Sports Capacité pour un athlète d'effectuer un mouvement rapide, puissant (au saut, au lancer, etc.). Il a une belle détente.
(armes à feu) Pièce qui sert à faire partir le coup. Appuyer sur la détente. —  locution, familier Être dur à la détente, avare ; difficile à décider, à persuader ; lent à comprendre, à réagir.
Expansion d'un fluide. Le froid provoqué par la détente de l'air.
au figuré Relâchement d'une tension intellectuelle, morale, nerveuse ; état agréable qui en résulte. Se ménager des moments de détente. ➙ délassement, répit, repos.
Diminution de la tension au cours d'un conflit. Politique de détente.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il courut lui-même jeter cette lettre à la boîte, et il éprouva, en rentrant, cette détente qui suit les résolutions définitives.Paul Bourget (1852-1935)
En conséquence, je vous demanderai au moins que des espaces de détente non-fumeurs soient mis d'urgence à la disposition des députés dans ce bâtiment.Europarl
On y a paré : le gibier choisi est une larve qui d'elle-même se roule en bracelet, et par sa propre détente se maintient en place.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
La presse économique a vu, dans ces déclarations, un communiqué surprise, une initiative spectaculaire qui renforce, dit-elle, l'hypothèse d'une détente monétaire concertée.Europarl
Une fois encore, un policy-mix détendu est favorable à la croissance et à l'emploi, parce qu'il permet une détente des conditions monétaires.Europarl
Puis le temps, qui affaiblit les tons crus de toute douleur humaine, en y étendant sa patine grisâtre, amena une détente dans les esprits, une sorte d'apaisement dans les cœurs....Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Si réelle que fût la détente produite de ce côté, il restait encore trop des anciennes suspicions contre le régime et les hommes de 1830.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Le policy mix est une bonne chose, mais la détente des conditions monétaires ne sera et n'est possible que si la consolidation budgétaire est suffisante.Europarl
C'est la seconde où l'on presse la détente... le dernier ordre que l'âme va donner à la machine...Maurice Level (1875-1926)
Le fait que ce sont précisément des actions conjointes qui ont conduit à une détente du marché prouve la force de l'euro-coopération.Europarl
Les résultats enregistrés, positifs, en termes de convergence, permettent de poursuivre la détente du policy-mix qui sert la croissance et l'emploi.Europarl
Tout à coup il pressa la détente, le coup partit, de l'autre rive un cri de colère et de douleur arriva jusqu'aux chasseurs.Gustave Aimard (1818-1883)
Il était brisé, une détente se produisait, un grand froid intérieur avait emporté sa fièvre.Émile Zola (1840-1902)
Le chasseur, immobile comme les pierres contre lesquelles il s'est tapi, le doigt sur la détente, retient son souffle.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Ce visage si beau eût fait peur, jusqu'au moment où une détente soudaine en adoucit l'expression farouche.Daniel Lesueur (1854-1921)
J'attendis pendant une demi-minute, la carabine à l'épaule, le doigt sur la détente, l'œil fixe.Alfred Assollant (1827-1886)
Depuis lors elle déclare avoir toujours aimé le travail à l'aiguille, véritable récréation et détente pour l'esprit.Albert le Roy (1856-1905)
Je m'attendais à ce que tu aies un moment de détente terrible, une crise ; je suis sûre que cela t'a fait du bien de pleurer.Alfred Dreyfus (1859-1935)
Jacques, enseveli dans un fauteuil, derrière un paravent, pleurait comme un enfant, sans savoir au juste pourquoi, en une détente de ses nerfs surmenés.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Dans ces heures-là, heures d'humaine détente ou d'humaine détresse, est-ce que, ayant à me juger, vous m'eussiez envoyé, vous, au feu éternel ?Jules Lemaître (1853-1914)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DETENTE » s. f.

Ce qui sert à faire lascher le ressort d'une arme à feu, ou d'une arbaleste. La chaisne de ma monstre s'est embarrassée dans la detente de mon pistolet, & l'a fait tirer.
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020