dévêtir

 

définitions

dévêtir ​​​ verbe transitif

Dépouiller (qqn) de ses vêtements. ➙ déshabiller.

se dévêtir ​​​ verbe pronominal

Enlever ses vêtements (en totalité ou en partie).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dévêts

tu dévêts

il dévêt / elle dévêt

nous dévêtons

vous dévêtez

ils dévêtent / elles dévêtent

imparfait

je dévêtais

tu dévêtais

il dévêtait / elle dévêtait

nous dévêtions

vous dévêtiez

ils dévêtaient / elles dévêtaient

passé simple

je dévêtis

tu dévêtis

il dévêtit / elle dévêtit

nous dévêtîmes

vous dévêtîtes

ils dévêtirent / elles dévêtirent

futur simple

je dévêtirai

tu dévêtiras

il dévêtira / elle dévêtira

nous dévêtirons

vous dévêtirez

ils dévêtiront / elles dévêtiront

 

synonymes

dévêtir verbe transitif

déshabiller, dénuder, désaper (familier), mettre à poil (très familier)

dévêtu, dévêtue adjectif

nu, déshabillé, dénudé, à poil (très familier), en tenue d'Adam, d'Ève (familier)

se dévêtir verbe pronominal

se déshabiller, se dénuder, se mettre nu, se désaper (familier), se mettre à poil (très familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Comme elle s'apprêtait, en image, à se dévêtir, il eut honte et il écarta l'idée voluptueuse.André Beaunier (1869-1925)
Comprends-tu, ajoutai-je, car j'étais plein de mon sujet, combien je suis heureux de dévêtir auprès d'elle mon personnage habituel d'indifférence et d'impertinence pour être irréfléchi.Maurice Barrès (1862-1923)
Tout d'un coup elle cessa de se débattre, et vaincue, résignée, se laissa dévêtir par lui.Guy de Maupassant (1850-1893)
Vortigern arrêta soudain son cheval, déboucla le ceinturon de son épée, ceinturon et épée qu'il plaça à l'arçon de sa selle, afin de pouvoir se dévêtir de sa saie.Eugène Sue (1804-1857)
Le jour où il lui commanda pour la première fois de se dévêtir, il fut abasourdi de tant de docilité.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Puis, rabattant les persiennes, cette fois, elle chercha la lumière ; et ne voulut plus penser qu'à se dévêtir.Henri Ardel (1863-1938)
C'étaient des services qu'elle se montrait heureuse de lui rendre, répugnant pourtant à se dévêtir, blessée de ce métier de modèle, maintenant qu'elle était sa femme.Émile Zola (1840-1902)
Par ces appels ils leur demandaient de se dévêtir pour danser nues ainsi qu'ils étaient eux-mêmes.Hugues Rebell (1867-1905)
Tout de suite, sans se dévêtir davantage, l'idée lui vint d'allumer du feu ; et cela l'amusa, fut une distraction au malaise qu'elle avait éprouvé d'abord.Émile Zola (1840-1902)
Tout en parlant, l'aventurier aidait le laquais à se dévêtir : car le pauvre homme, tout tremblant, n'y fût pas arrivé tout seul.Michel Zévaco (1860-1918)
Mais aujourd'hui, peureuse, elle se laissait dévêtir avec la patience d'une orpheline, sans autre désir que d'être agréable aux mains de son ami.Remy de Gourmont (1858-1915)
Il s'était élancé dans le salon, fermait la porte à clef et, sans se dévêtir, il approcha vivement l'enveloppe d'une lampe posée sur la table.Fernand Vandérem (1864-1939)
Il entra dans sa chambre, après avoir soigneusement tiré les verrous qui fermaient la porte de son cabinet ; il commença à se dévêtir.Jules Lermina (1839-1915)
Il m'aurait fallu autant de temps pour me dévêtir ; et peut-être n'y serais-je pas parvenu.Guy de Maupassant (1850-1893)
Véra ne les avait-elle pas ôtées de son bras, tout à l'heure, avant de se dévêtir ?Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Puis, ayant salué le roi et le cardinal, la reine reprit le chemin de la chambre où elle s'était habillée et où elle devait se dévêtir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je n'ai eu que le temps de me dévêtir et de me confondre avec la muraille.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Et encore me passerai-je parfaitement du pommier si son ombre ne vous est pas nécessaire pour dévêtir votre auguste beauté.Armand Silvestre (1837-1901)
Et il osa la découvrir, la dévêtir, il la visita, chercha à tous les plis de ses membres puisqu'elle lui disait de chercher.Émile Zola (1840-1902)
Alors la garde, s'étant assise sur une des bornes, près du seuil, se mit à dévêtir l'enfant.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEVESTIR » v. act.

Oster ses vestemens, se deshabiller. Il est allé devestir sa robbe pour se mettre en habit court. Un Prestre qui a celebré se va devestir à la Sacristie. Il ne faut se devestir tout à fait que quand on veut se coucher.
 
DEVESTIR, se dit figurément en Pratique. Dans un contract de donation ou de vente on dit qu'un donateur ou un vendeur s'est dessaisi & desvestu de la proprieté de ses biens, d'un tel heritage, pour dire, qu'il les a cedez & abandonnez au donataire & à l'acquereur, qu'il l'en a saisi & revestu & mis en possession.
 
DEVESTU, UË. part. & adj.
Déjouez les pièges ! Enfreindre ou absoudre ? Enfreindre ou absoudre ?

Parmi les plus vicieuses chaussetrappes de la conjugaison française, on trouve la fameuse règle des verbes en -indre et -soudre.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 19/03/2021