dévoué

définitions

dévoué ​​​ , dévouée ​​​ adjectif

Qui consacre ses efforts à servir qqn, à lui être agréable. C'est l'amie la plus dévouée. ➙ fidèle, serviable. —  (formule de politesse, à la fin d'une lettre) Veuillez croire à mes sentiments dévoués.

synonymes

dévoué, dévouée adjectif

fidèle, loyal, serviable, sûr

empressé, assidu, zélé

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vous devez bien plutôt m'accorder votre confiance, et me regarder comme entièrement dévoué à vos intérêts.George Sand (1804-1876)
Je comprenais toutes ces misères ; mais, partisan dévoué du terrible, comment refuser cette initiation dernière ?Jules Janin (1804-1874)
Rossignol avait de l'ardeur, de la bonne foi, mais point d'instruction, point de santé, et, quoique franchement dévoué, il était incapable de servir d'une manière utile.Adolphe Thiers (1797-1877)
Hors ce cas il se montrait constamment soumis et dévoué à la volonté des chefs envoyés par la métropole.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Nous avons connu et admiré cet homme dévoué à sa vocation, à son travail et à la paix.Europarl
Les premiers rangs de cette salle de spectacle avaient été occupés par un parterre dévoué à ceux qui payaient les frais de spectacle.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais vous, mon enfant, qui êtes actif, bon et dévoué à vos amis, vous pouvez peut-être me tirer de cette horrible inquiétude.George Sand (1804-1876)
Il est, de plus, excessivement dévoué, et il m'a montré autant d'empressement que si j'avais eu contre lui des réclamations légales....Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Ces conseils, ajoutai-je en terminant, lui étaient donnés non par son supérieur mais par un ami qui, dans une œuvre commune, l'avait toujours reconnu fidèle et dévoué.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Écrivez-moi bientôt, et croyez-moi toujours votre ami dévoué de tout le meilleur de mon cœur.Georges Bizet (1838-1875)
Répondez deux lignes paternelles, cher monsieur, à l'offre très-sérieuse qui fait le fond de cette lettre absurde, et croyez-moi très-sérieusement votre serviteur dévoué sans réserve.George Sand (1804-1876)
Est-il, au contraire, quelque chose de plus touchant, de plus héroïquement dévoué que votre amour ?Eugène Sue (1804-1857)
Les patriotes lui trouvaient avec eux des côtés de ressemblance, et croyaient qu'il leur était dévoué.Adolphe Thiers (1797-1877)
J'ai un ami dévoué, et des plus compétents, qui s'en occupe à ma place et qui joue même le principal rôle, bien qu'il ait renoncé au théâtre.George Sand (1804-1876)
J'ai fait bonne garde, je me suis dévoué de tout mon pouvoir à prévenir cet accident ; mais la surface du lac est troublée.George Sand (1804-1876)
Vainement je chercherais dans mon passé le souvenir d'un être qui me fut plus attentivement fidèle, plus spontanément dévoué.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Et croyez-moi, cela ne vaut pas mieux pour vous que pour le pouvoir auquel vous êtes dévoué.François Guizot (1787-1874)
Comptez sur moi comme sur le plus dévoué de vos amis, et laissez-moi vous parler avec toute la confiance qu'un frère doit à sa sœur.George Sand (1804-1876)
Ton amour, le plus tendre et le plus dévoué qui jamais ait ennobli le cœur d'un homme, ne saurait m'y attirer.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il n'avait qu'à être prudent, qu'à être patient, qu'à être dévoué, et il la reprendrait un jour ou l'autre.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire